Partagez|

Retrouvaille familial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageRetrouvaille familial Ven 14 Nov - 23:12


avatar



∂6 Conte : Hercules
Rubis : 6



Voir le profil de l'utilisateur



   
Liste des Participants : 1° Zeus / 2° Llariarith Eda / 3° ...
   Nbr de participants supplémentaires ? : Hadès (En fin de rp)
   Date : Jour  1

   
Contexte (date/ambiance) du sujet :  
Alors que Zeus arrive de nouveau dans le monde magique, il se rends vite compte que les pouvoirs de dieux ne semble plus agir , il lui faut trouvé une solution afin de rétablir tous cela et en premier lieu un moyen de retrouver ses pouvoirs.
Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'il retrouve une personne qu'il ne pensait pas voir un jour.  


   Période de la journée : Fin d'après midi
   Météo : Léger nuages assombrit

   
Pour " Retrouvaille familial  ", c'est parti !
   

   







Chapitre 1: Je me suis trompé d'adresse





La fumée sombre commençais à se consumer petite à petite laissant à peine entrevoir ce qui se trouvait tout autour de moi. J'en avais plus qu'assez de voir les humains s'amuser avec la magie, ne savait-il donc pas qu'elle avait un prix?

Qu'ils ne s'étonnent pas après que les dieux leurs refusent de leur confier des pouvoirs, ils sont comme des enfants à qui on offrait un cadeau le jour de Noël, ils ne les utilisent pas comme ils se devaient. Le résultat et qu'on se retrouve avec des inconscient changeant le cour des choses. Et qui est-ce qui doit réparer tous ça. Les dieux bien entendu et les humains ne s'en rendent même pas compte de tous cela.
Bon cette fois c'était bon, la fumée c'était complètement dissipée laissant place à un vaste paysage chaotique. Voilà qu'est-ce que je disais quand je parlais de ne pas savoir utiliser leurs pouvoirs comme il se doit. Regardé moi cela, du haut de cette colline on pouvait voir les dégâts causaient par cette Régina , attendait que je lui tombe dessus elle ne l'oubliera pas de si tôt.
Bon trêve de bavardage ce ne sont que des futilités pour le moment, dans un premier temps voyons où je me trouvais. Je ne devais pas être si loin que ça de l'Olympe tous de même ? Même du haut de cette colline je n'arrivais pas à reconnaître quoi que ce soit, le monde magique était complément dévasté, rien n'était comme avant. J'allais devoir trouver un autre moyen de savoir où je me trouvais. Maintenant que j'y pense, puisque j'étais de retour dans le monde magique je ne devrais plus avoir trop de mal à utiliser mes pouvoirs, ici je suis connu de tous et surtout aimé.

*(claquement de doigt)*

Alors, là où bien j'ai perdu la main pendant ma période d'absence, soit j'ai comme l'impression que mes pouvoirs refusent d'opérer comme il se doit. Pourtant, ce n'est pas comme si je ne sentais pas la présence de puissance magique, alors qu'elle pouvait être la raison de l'absence de mes pouvoirs ? Plusieurs hypothèses étaient possibles, où bien on m'avait tous bonnement oubliés après tous combien de temps m'étais-je absenté ? Quand même après tous ce que j'ai fait pour ces humains ils n'auraient jamais oubliés qui j'étais. La seconde serait que la magie noire qui se trouve concentrée à cette endroit, empêche la magie d'agir encore comme il se doit. Me voilà une cible un peu trop vulnérable à mon goût je devais agir et vite. Bon étant donné que je ne sais pas quelle direction je dois prendre autant allé là où je serais le plus à couvert c'est-à-dire la forêt qui se trouvait en bas de la colline.




© pepsy







Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Retrouvaille familial Mar 25 Nov - 12:02


avatar



∂6 Conte : Hercules
Rubis : 45



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f71-llariarith-eda






 

Retrouvailles familiales

 
Nous marchons depuis notre arrivée dans ce monde. Il ressemble au notre, vaguement, pas à celui que Llariarith a connu, elle est perdue, elle a du mal à nous faire confiance, du mal à nous accepter. Et comment l'en blâmer, nous sommes des intruses dans son esprit, nous ne l'avons pas désiré et elle ne le méritait pas. Nous marchons sans vraiment savoir où nous allons, attirées par la promesse d'une histoire à conter, d'un chant à composer, attirées par le résidu d'une puissante magie noire, par les traces d'un sacrifice démesuré. Nous marchons sans but précis, sans savoir où nous allons, guidées par le sang d'un homme mort par amour.

Lorsque nous arrivons devant le pic du Sacrifice nous savons, l'histoire s'impose à nous, nous voyons la scène comme si nous y étions, tel est la grâce des Muses, connaitre le passé et l'embellir, le romancer, le conter et le partager. Nous voyons Regina prendre le coeur de son père, nous voyons les larmes sur ses joues et nous voyons la détermination dans son regard, le sourire de son père qui ne souhaite que son bonheur mais qui sait qu'il s'est fourvoyé, qu'elle ne le trouvera pas dans la vengeance. Il est trop tard pour le lui dire, trop tard pour qu'elle comprenne, il l'a laissée aller trop loin et il le regrette, mais il sourit en lui donnant sa vie, pour que le dernier souvenir que sa fille aura de lui ne soit pas entaché par ses regrets. Nous sourions, l'histoire est belle, l'amour d'un père pour sa fille, l'amour d'une jeune femme pour un palefrenier, l'amour d'une mère pour le pouvoir. Oui, l'histoire est belle et mérite d'être racontée.

Nous nous éloignons de quelques pas, laissant les images s'estomper, nous savons désormais ce qui s'est passé, nous avons compris l'essence du Sort Noir et ce qui nous est arrivé durant 28 ans. Nous ne savons pas comment nous sommes arrivées ici par contre, mais cela importe-t-il ? Seul compte le pourquoi.

Devant nous marche un homme à l'allure majestueuse, à l'allure reconnaissable entre toutes. Nous ne sommes pas, nous même, reconnaissables, mais nous courrons vers lui comme des enfants malgré tout et un cri s'élève :
Papa !
C'est Ter, la plus attachée d'entre nous à notre père, la plus impulsive également, l'idée de le retrouver, l'idée qu'il pourra peut être nous sauver, lui donne des ailes et notre corps suit son impulsion, courant plus vite malgré la fatigue, malgré la faim.

Nous avons retrouvé Zeus, n'est-ce pas là le signe que tout va s'arranger maintenant ? Llariarith se recroqueville au fond de nous, les Dieux l'effraient depuis notre arrivée, c'est compréhensible, sa vie a été détruite par l'un d'eux.

 





En savoir plus sur moi ?
   

survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas

Retrouvaille familial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Caniche de 13 ans drame familial risque le refuge (34)
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: In a Mysterious World :: Lieux essentiels :: Pic du Sacrifice-