Partagez|

Cruella et la Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageCruella et la Belle Jeu 5 Mar - 17:14


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french



   
Liste des Participants : 1° Cruella / 2° Belle / 3° Archi, et les habitants de Storybrooke
   Nbr de participants supplémentaires ? : Texte ici
   Date : Avant le retour dans la forêt enchantée

   
Contexte (date/ambiance) du sujet : Belle, ou plutôt Mélanie se promène dans la ville de Storybrooke, saluant ses habitants avec chaleur, quand elle voir une femme se fachait aprés le pauvre Archi. Elle décide d'intervenir, mais on ne fait pas face à Cruella sans en payer le prix...

   Période de la journée : Avant midi
   Météo : Ensoleillé

   
Pour "Cruella et la Belle", c'est parti !
   

   
















Cruauté et Bonté s'opposent ...  


Mélanie venait de quitter la boutique de Mr Gold et marchait dans la rue principale de la ville de Storybrooke. Elle se rendait chez Granny pour prendre un casse-croute, avant de se rendre à la bibliothèque pour y travailler. Elle avait reçu sa première classe, celle de Mary-Margaret Blanchard, il y a peu de temps. Elle avait été contente de pouvoir donner le gout de la lecture aux enfants. Mélanie aurait bien voulu en savoir plus sur ce mystérieux livre des contes que la maitresse d'école avait parlé. Mais si il fallait demander à la Maire de la ville, autant s'abstenir. La jeune femme n'aimait pas beaucoup cette femme, bien qu'elle ne la connaisse pas vraiment, mais c'est elle qui l'avait enfermé et la regardait par la lucarne de la porte. Elle soupira et continuait de marcher, elle salua Marco qui marchait dans l'autre sens, sans doute pour se rendre à son atelier. Plus loin, elle vit la vendeuse de pâtisserie, elle avait passé un agréable moment autour des gâteaux, il y a peu de temps.

En arrivant vers le bar de Granny, elle vit Archibald et le bravo Pongo en grande discussion avec une grande dame blonde, qu'elle n'avait encore jamais vu, mais il faut dire que Mélanie, ne vivait à Storybrooke que depuis quelques jours. La dame parlait fort, et le pauvre Archi essayait de la calmer comme il pouvait. Mais elle ne semblait pas être le genre de femme à qui on dit non. Mélanie s'approcha pour apporter son soutien à Archi.
"Bonjour" fit Mélanie de son entrain habituel, bien qu'un peu réfréner par la façon dont la grande femme traité son ami. Mélanie posa la main sur la tête de Pongo pour le saluer, et le caresser doucement. Puis elle se redressa et se mit à côté d'Archi face à la femme, affichant d’ambler le "camp" qu'elle avait choisi. Maintenant, elle aimerait bien savoir ce qui se passait.
"Que se passe-t-il?" demanda Mélanie espérant ainsi trouver peut-être une solution, un peu plus pacifique pouvant peut-être contenter les deux personnes.








Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Cruella et la Belle Dim 8 Mar - 1:08


Invité
avatar









Cruauté et Bonté s'opposent ...  
FB


 

 



Le regard aussi noir qu'une pierre de jais, elle perdait patience. Il faut dire que cela n'avait jamais été son fort d'attendre. Elle voulait toujours tout et encore plus vite que les autres... Elle aurait souhaité effacer cette expression ridicule sur son visage. Comment osait-il se moquer ? Si seulement il savait *le pauvre* à qui il avait affaire, alors sans doute aurait-il arrêté momento son petit jeux.

« Je n'ai pas le temps pour vos bêtises ! Imposa-t-elle en lui demandant tout son attention.  Je crois que vous me sous-estimer.

Son expression sembla se calmer quelque peut tandis qu'elle approchait un terrain qu'elle affectionnait au mieux : l'intimidation. Elle se rapprocha de lui en tendant sous son menton son affreux fume cigarette, laissant retomber d'un claquement de doigts précisément étudié, les cendres sur le veston de l'individu. C'était pour elle le plus grand chic de fumer pour une femme, cela montrait son émancipation et sa prestance. Mais ce qu'elle savait moins c'est que son allure était enfait totalement dépassée par la société actuelle... C'est donc fort de son assurance, comme toujours, qu'elle continua sur sa lancée.

«  Qu'importe ce que cela coûte, tout à toujours un prix ! Si vous ne tenez pas à le choisir vous même vous pouvez compter sur moi pour vous le fixer.

Elle eut un sourire malsain sur le visage tandis qu'elle observa de la tête au pied son interlocuteur. *Une bien piteuse apparence* -songea t-elle.

«  Et si j'en crois ceci (son regard n'osait fixer son horrible gilet à carreaux), cela ne vous ferait pas de mal.

Mais alors qu'elle n'avait pas terminé sa tirade, une jeune femme se rapprocha d'eux. Elle les saluas avant de s'inviter à leur conversation.

Bonjour. Que se passe-t-il?Mélanie »

Cruella, s'arrêta de parler pour observer la jeune femme. Bien qu'elle comprenne immédiatement qu'elle connaissait l'homme auquel elle s'adressait et qu'elle veuille naturellement le soutenir dans cette altercation face à une inconnue, sa présence demeurait tout à fait grossière tout comme ses manières de s'imposer. D'un claquement de la langue elle manifesta sa désapprobation avant d'exprimer ouvertement le fond de sa pensée à cette dernière.

«  Rien qui ne vous concerne au juste.

Son ton c'était fais sec et froid. Quand bien même elle ne soit jamais d'excellente humeur, on ne pouvait certainement pas en espérer plus d'elle à cet instant précis. Encore l'intruse aurait-elle dus s'estimer heureuse de ne pas avoir prix la foudre en plein visage. (Même s'il faut l'avouer le regard que lui adressait la grande dame n'en était pas très loin).
C'est alors que visiblement soulagé par l'arrivée de cette dernière le docteur accueillit chaleureusement la jeune femme comme pour l'inciter à rester avec lui...


 

 
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Cruella et la Belle Sam 14 Mar - 15:22


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french
















Cruauté et Bonté s'opposent ...  


Mélanie n'était pas du genre à savoir faire aux "méchants" disons à ceux qui la regardent avec une étrange lueur méchante dans les yeux, ou bien quand ils osent lever la voix, ou la main. Mais bizarrement pour défendre quelqu'un d'autre qu'elle-même, elle se découvrait un certain courage. Elle sourit à Archi pour le rassurer et lui faire signer qu'elle resterait à ses côtés, même si elle ne savait pas du tout qui était cette dame en face d'eux.
"Si vous m'expliquiez le problème. Peut-être pourrions-nous y trouver une solution sans s'énerver"fit Mélanie avec son calme habituel. Depuis qu'elle était sortit de l'asile, la jeune femme ne savait pas toujours ce qu'il était convenable de faire dans telles ou telles circonstances. Mais elle ne trouvait pas cela bien de s'en prendre ainsi aux autres, sans raison, car Archi était sans doute la personne la plus... diplomate et douce que l'on puisse rencontrer. Il ne ferait pas de mal à un criquet.

Elle observa la femme en face d'elle, elle était grande, plus qu'elle en tout cas, et arrivait même à dépasser Archi. Elle était habillé avec une grande classe, que la jeune Mélanie ne pouvait pas atteindre, non pas qu'elle soit habillé dans un sac à pattes, mais Mélanie était plutôt du genre à avoir un charme... doux et tendre, plus que classe et avec une certaine prestance. La dame fumait, et Mélanie ne put réprimer une grimace quand elle rejeta la fumée dans l'air. La jeune femme était impressionné, il fallait le dire par cette grande dame qui fumait et criait fort. Mais elle ne devait pas le montrer, pour pouvoir venir en aide à Archi, du mieux qu'elle pouvait.
"Il doit bien y avoir une solution" ajouta Mélanie en essayant de sourire à cette femme, même si cela lui semblait de plus en plus difficile de minute en minute.









Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Cruella et la Belle Lun 6 Avr - 19:46


Invité
avatar









Cruauté et Bonté s'opposent ...  
FB


 

 



Elle n'arrivait pas à en être surprise. Comme il fallait s'y attendre l'intruse planta ses deux godiches dans le sol et campa sur ses positions, refusant de laisser le docteur seul face à ses responsabilités. Son attitude grossière continua de provoquer sa colère.

«  Voyez vous ma chère, avant votre arrivé je n'avais qu'un seul problème. Et depuis cela se complique sérieusement... Donc si vous voulez nous aidez, rendez moi ce service, allez voir ailleurs ce en quoi une fille volontaire comme vous peut servir.

Balayant de sa main libre l'espace qui les séparaient comme si cela allait la faire dégager, Cruella ne pris pas plus d'attention à ce qu'elle venait de dire. Elle ne mesurait pas même la grossièreté de son comportement qui par contre avait offusqué les deux autres protagonistes. C'était pour elle tellement acquis, tellement automatique. Chacun devait plier à ses désirs, il ne pouvait en être autrement. Elle obtiendrait ce qu'elle souhaitait et pour l'obtenir, elle irait droit au but. Il y avait temps de chose à faire pour une femme aussi importante qu'elle, qu'elle ne pouvait se permettre de tourner autour du pot. Qu'importe ce que l'on pouvait penser d'elle, elle s'en moquait.

C'est alors qu'avec plus de tact, comme à son habitude, le charment gentleman qu'il était intervient afin de tenter à la fois de calmer le jeux et aussi d'inclure son amie au coeur du sujet épineux.

Archibalt »Je n'ai pas le droit d'accepter votre argent. Car je n'ai tout simplement rien à vous vendre. Ni des informations à son sujet, ni ce chien. ... Pongo m'accompagne depuis des années, je l'ai trouvé égaré dans la forêt et gravement blessé. Je l'ai recueilli et croyez le ou non il m'a été d'une grande aide lorsque je me sentais seul. Je refuse de l'abandonner aujourd'hui.

Il dessina un sourire navré sur son visage, la dame qui lui faisait face lui faisait pitié. Mais en lui de nouveau sentiments se bouleversaient, il était partagé entre l'envie de l'aider à trouver sa voix et à calmer sa tristesse. Car, oui ses instincts de psychanalyste ne lui mentaient pas : cette personne souffrait. Et de l'autre, il était choqué par son comportement si égoïste et tellement irrespectueux envers ceux qui l'entoure. Ça façon de vouloir lui soutirer son chien, ou encore de rabrouer la pauvre amie qui les avaient rejoins. Il se retourna un instant vers elle, comme pour la remercier de l'accompagner dans se moment pénible...


 

 
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Cruella et la Belle Mer 15 Avr - 16:26


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french
















Cruauté et Bonté s'opposent ...  


Mélanie sourit à Archie, et comprit donc la situation, La femme voulait prendre Pongo avec elle, et donc l'acheter avec de l'argent. Mais le maître du chien refusait de se séparer de l'animal. C'était vraiment triste pour Archie de ne plus avoir son fidèle compagnon à ses côtés. Mais si ce n'était que ça leur désaccord, sans doute que la femme trouverait bien son bonheur dans le refuge aux animaux. Elle savait que David y travaillait et serait sans doute ravie de l'aider à trouver un petit compagnon sur quatre pattes, et puis cela aiderait aussi l'animal à se trouver un foyer, et une niche bien douillet que de rester au refuge. Il était sans doute bien accueillant pour les chiens, mais avoir sa maison, c'était quand bien mieux.

" Pongo est trés heureux avec Archie. En revanche, il y a pleins de chien au refuge pour animaux, je suis sûre que vous pourrez y trouver votre bonheur, et de plus vous ferez aussi la joie d'un compagnon à quatre pattes."
fit Mélanie comme si cela régaler le problème. Pour elle, les choses étaient toujours trés simples, peut-être trop simples. Elle posa sa main sur la tête de Pongo.
"Cela dit, je comprend votre envie d'avoir Pongo à vos côtés, c'est un chouette toutou. N'est-ce-pas Pongo?" fit-elle en le caressant derrière ses oreilles. Mais vous trouverez votre bonheur, j'en suis sûre. Si vous voulez, j'ai l'un de mes amis qui travaille là-bas, il pourra sans doute vous renseigner et vous aider" ajouta la jeune femme en faisant un sourire à la femme en face d'eux. Et voilà, ainsi il n'y avait plus de souci, ni de raison de se battre. Parfois on est tellement fixer sur un problème, qu'on ne voit pas les trente six milles solutions qui peuvent s'offrir à nous.









Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Cruella et la Belle


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Cruella et la Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Cruella ou la belle histoire des manteaux de fourrures et des taches.
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: We play games :: RPs oubliés-