Partagez|

Please help me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessagePlease help me Dim 15 Fév - 14:50


avatar



∂6 Conte : Hercules
Rubis : 45



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f71-llariarith-eda







   
Liste des Participants : 1° Llariarith / 2° Henry
   Nbr de participants supplémentaires ? : 0
   Date : Jour 50

   
Contexte (date/ambiance) du sujet :Peu après la prise du Palais de Charmant Henry rencontre Llariarith errant à proximité

   Période de la journée : début d'après-midi
   Météo : soleil et vent

   
Pour " Please help me ", c'est parti !
   

   




 

Please help me

 
Voilà des jours que je marche sans vraiment savoir où je vais. Je suis si loin de l'Olympe, si loin de tout ce que je connais, de l'univers qui est le mien. Je ne reconnais pas cette forêt où tout se ressemble, je ne sais pas dans quel royaume je suis ou depuis combien de temps j'erre ainsi.

J'ai retrouvé mon père pendant un temps mais nous nous sommes retrouvés séparés et me voilà, à nouveau, perdue dans un monde qui m'est inconnu. Je marche depuis des jours des mois des années des siècles peut être, j'ai la sensation de n'avoir jamais cessé de marcher.

Melpomène....Je crois que je vais prendre le relais hein, tu dramatises, on marche depuis une semaine, et on sait où on va, on va vers le palais qu'on aperçoit de loin parfois au dessus des arbres. Bon on ignore à qui appartient le Palais, d'accord, mais on sait quand même qu'on va vers un Palais, généralement dans les Palais on trouve des princes et des rois qui, généralement, apprécient nos talents, surtout les talents de danseuse de Ter ou ceux, plus particuliers d'Erato. Donc on n'est pas si mal loties qu'on pourrait le croire même si effectivement on est affamées, efflanquées et quelque peu décoiffées.

Voilà plusieurs jours que nous avançons vers ce palais qui ne semble pas rapprocher assez vite, nous avons trouvé quelques baies qui nous permettent de survivre mais nos talents de chasseuse et de pêcheuse sont très limités pour ne pas dire inexistants et du coup les baies ne suffisent pas à notre subsistance, d'autant que Llariarith  a toujours été très maigre et que de nous avoir toutes dans sa tête semble la mener au bord de la folie. Avant, dans ce monde sans magie, quand elle croyait être folle, c'était plus simples, nous n'étions que de vagues murmures qu'elle pouvait prétendre ignorer. Mais ici nous sommes toutes nous-même, exubérantes ou dramatiques, incapables de rester silencieuses, parlant toutes en même temps et trop fort pour qu'elle puisse se faire entendre à travers ce brouhaha. J'ai peur que nous ne soyons, de par notre présence, en train de la tuer, mais je n'ai pas la moindre idée de ce que nous pourrions faire pour l'aider, ou pour la quitter. Notre père ne sait pas non plus, seul Hadès pourrait, peut être, défaire le sort mais nous n'avons pas vraiment l'intention d'aller le lui demander, de toute façon on ignore où il est.


La journée est déjà bien entamée et nos provisions depuis longtemps totalement englouties, si nous n'atteignons pas ce Palais avant la nuit il est peu probable que nous trouvions la force de l'atteindre demain. L'aventure alors s'arrêtera là pour Llariarith et les 9 Muses

J'ai fait les calculs, ne vous en faites pas, le Palais est plus proche qu'on ne croit, on doit juste continuer à marcher, nous y serons avant la nuit. Par contre je ne peux pas prévoir ce qu'on y trouvera, statistiquement et en extrapolant à partir des ogres que nous avons croisés en cours de route je pense qu'il est plus probable que l'on trouve des bandits plutôt qu'un prince ou une reine. Mais ce ne sont que des statistiques, pas une certitude..... Espérons que la chance soit de notre coté.

Ce que vous pouvez être négatives ! On va s'en sortir, on s'en sort toujours !.....Et ! ....Euh .....Vous avez entendu ce bruit dans les buissons ?

Les 9 muses et leur hôte, toutes présentes dans un seul corps frêle et malingre aux longs cheveux bouclés entremêlés de brindilles et de feuilles morts, se tournent en direction du bruit. La conversation précédente se passait bien évidemment dans la tête de la jeune esclave et le bruit a su attirer l'attention de la jeune fille qui se fait de plus en plus mutique, laissant le soin aux Muses qui l'habitent de gérer son corps, sans vraiment se soucier de ce qui peut lui arriver. Une part d'elle se dit que la mort serait sans doute un soulagement après la vie qu'elle a vécu, mais jusqu'ici les Muses ont su faire échouer ses deux tentatives de suicide. Difficile de choisir la mort quand on n'est pas entièrement aux commandes de son corps. Mais ce bruit dans le buisson est peut être un animal dangereux et exotique qui la tuera enfin ?  

 





En savoir plus sur moi ?
   

survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Please help me Dim 15 Fév - 18:18


Invité
avatar










 

please help me

 
Dans les couloirs du vaste château du prince charmant, une petite silhouette se faufilait dans l'ombre, s'arrêtait à chaque recoin et tendait l'oreille pour être sur de ne pas être vue. A dire vrai, les nouveaux habitants du château semblaient bien trop occupé pour s'occuper d'un enfant qui jouait au ninja et c'était là une bonne occasion pour ce dernier, de sortir en douce. Henry avait conscience des dangers que cela pouvait représenter de se rendre à l'extérieur sans protection. Des semaines plutôt, il avait vu le voleur d'ombre, les ogres et d'autres créatures dangereuses, mais c'était plus fort que lui. Ce petit curieux mourait d'envie de partir à l'aventure et de remettre son opération cobra en route . Et même si personne ne semblait le soutenir cette fois, le petit intrépide était quand même décidé à explorer les alentour dans l'espoir de trouver quelques petites choses intéressantes pour ramener au château. Henry voulait se rendre utile et même si pour cela il devait se mettre en danger, c'était un risque qu'il était près à prendre. Ainsi, en cette après-midi, le jeune Mills s'éclipsait et cela faisait quelques jours déjà, qu'il parvenait à le faire sans se faire remarquer.

Une fois à l'extérieur, Henry enfilait sur sa tête la capuche de la cape qu'il avait trouvé dans l'une des armoires du château. Le gamin avait pris avec lui une petite besace et espérait la ramener bien remplie. Pour éviter de se retrouver trop en danger, Henry prenait soin de ne pas trop s'enfoncer dans la forêt et tandis qu'il regardait un peu partout et ramassait un gros bâton, il entendit un bruit. Aussitôt, il se jetait dans un gros buisson et le regard inquiet, surveillait les alentour. Des bruits de pas se rapprochaient et quand il remarqua la silhouette d’une jeune femme, Henry se détendit un peu. Il observait attentivement la jeune femme qui semblait perdu dans ses pensées et qui paraissait bien fatigué et quelque peu égaré, au point que l'expression de son visage, semblait changer à chaque instant.

La jeune femme se rapprochait de plus en plus du buisson et quand Henry comprit qu'il avait été repéré, il ne bougea plus d'un millimètre. Depuis qu'il était arrivé dans ce monde magique, le jeune Mills avait appris à être plus méfiant et il savait très bien que ce n'était pas parce qu'une chose paraissait inoffensive, qu'elle l'était réellement. Voyant le regard interrogatif de la jeune femme, Henry fit quelques grognements pour tenter d'effrayer cette femme. Ce sentant alors très ridicule et de toutes les manières repéré, le jeune garçon fini par sortir du buisson, tenant son bâton droit devant lui.

- Boug..bougez pas! J'suis pas tout seul et j'ai des pouvoirs dangereux, très dangereux. Si vous êtes pas une mauvaise personne, alors je serais très sympa et....cool!

Henry continuait de tenir le bâton devant lui et regardait la jeune femme. En cet instant, il était facile de voir que ce jeune garçon qui hormis sa cape, portait une tenue bien moderne pour ce monde, n'avait rien d'agressif et cet air faussement sévère qu'il adoptait, n'était pas très crédible.

- Vous êtes qui? Est-ce que vous êtes perdu? Vous avez besoin d'aide?







 


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Please help me Lun 16 Fév - 16:51


avatar



∂6 Conte : Hercules
Rubis : 45



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f71-llariarith-eda







 

Please help me

 
Chose étonnante ce n'est pas un animal sauvage au cri fluet qui sort du buisson mais un adolescent encapuchonné qui tente, vainement, d'impressionner la jeune fille. Chose encore plus étonnante, surtout pour nos Muses habituées à faire la conversation, c'est Llariarith, la jeune esclave, qui prendra la parole à cet instant, retrouvant dans ce gamin effrayé qui tente de se grandir la jeune enfant terrifiée qu'elle fut autrefois, qu'elle n'a, au fond, jamais cessé d'être.

- Nous ne sommes pas une mauvaise personne. Nous sommes perdue et affamée. Nous nous dirigions vers le Palais que nous avons aperçu de loin. Je suis Llariarith, elles sont les 9 Muses.

Llariarith ne semble pas se soucier de l'incohérence de son discours, après tout elle est, visiblement, toute seule face à Henry, pourtant elle parle au pluriel et mentionne les Muses comme s'il pouvait les voir, comme si elles étaient réellement présentes. Les Muses sont tellement abasourdies par la résurrection de l'humaine qu'elles préfèrent rester silencieuses, pour l'instant, ne voulant pas la renfermer dans sa coquille. Aucune n'ose demander aux autres ce qu'elles en pensent ou murmurer quoi que ce soit. Llariarith vient juste de rendre les 9 Muses muettes toutes en même temps, un exploit dont elle n'a même pas conscience, parce que le silence de son esprit ne durera pas assez longtemps pour qu'elle l'apprécie, elle le sait, elle le sent. Alors plutôt que d'attendre elle préfère le rompre elle-même.

Ce n'est qu'un enfant banal, ceux qui ont le pouvoir de vous blesser ne s'en vantent pas, ils préfèrent vous leurrer et attendre que vous les attaquiez pour mieux vous le faire regretter. J'espère qu'il sait comment aller au Palais, vous n'en avez peut être pas besoin vous autres créatures mythiques mais personnellement je meurs de faim.

Les muses restent interloquées, Llariarith revit, leur parle même, acceptant leur existence, leur réalité, enfin. C'est tellement surprenant qu'elles attendent que leur aînée prenne la parole, ce qu'elle finit par faire quand le silence à l'intérieur de l'esprit de la jeune fille se fait trop pesant.

Tu as bien fait Llariarith. Nous sommes heureuses de te retrouver.


La jeune fille a pu sembler absente un instant devant Henry mais elle concentre à nouveau son attention sur lui, Polhymnie au commande cette fois qui demande d'un ton posé mais autoritaire

- Saurais-tu, jeune sorcier
Nous mener au Palais ?
Nous sommes exténuées
Nous avons tant marché.


Comme chaque fois qu'elles s'adressent à d'autres qu'elles-même ou Llariarith les Muses parlent en vers, c'est presque un réflexe, une habitude, elles n'y prêtent guère attention à vrai dire et seraient incapables d'expliquer pourquoi elles ne ressentent pas ce besoin dans l'esprit de Llariarith mais le font dès que les mots s'échappent de ses lèvres.



 


HJ : n'est prononcé à voix haute pour Henry que ce qui est écrit en très gros Wink





En savoir plus sur moi ?
   

survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Please help me Mar 17 Fév - 14:58


Invité
avatar










 

Je ne suis peux être pas la bonne personne..

 
Henry brandissait son bâton, mais fixait sans aucune animosité la jeune femme qui se trouvait en face de lui. Au-delà de se demander ce que cette dernière faisait là, Henry se demandait comment réagirait les autres en la voyant si près du château. Le calme était revenu depuis le grand ménage effectué dans la demeure de Charmant et même si le voleur d'ombre occupait toujours une bonne part des pensées des gens, les choses semblaient s'être calmé et chacun vaquait à ses occupations.

Ainsi, le jeune garçon ne pouvait pas s'empêcher de se demander comme réagirait les autres, face à une nouvelle inconnue, le passage d'Elsa n'ayant pas été très bon. D'ailleurs, en observant l'étrangère, le jeune garçon ne pouvait s'empêcher de penser à Elsa, une reine qu'il avait très vite apprécié et qui avait pris la fuite durant la reprise du château. Henry refusait de croire qu'elle était aussi dangereuses que le pensaient les autres et il ne comprenait pas comment une seule personne pouvait être responsable d'un lâchage massif d'ogres. Par conséquent, Henry commençait à douter de ses proches et c'était pour cette raison qu'en cet instant, il hésitait à parler à son interlocutrice qui ferait peux être mieux de passer son chemin. Tandis que la jeune femme s'adressait à lui en parlant d’elle au pluriel, le petit Mills regardait alors tout au tour d'eux, un peu anxieux à l'idée de se retrouver dans une embuscade.

- Vous...si vous êtes pas des gens mauvais, pourquoi vos amis se cachent? J’habite dans un palais avec plein d'autres gens vous savez...

Soudain, l'intonation de voix de la jeune femme changea et quand elle demanda l'hospitalité, Henry avait l'impression d'avoir à faire à une autre personne, plus douce, plus normale, plus humaine, mais ce dernier point, il en doutait un peu. Quoi qu'il en était, Henry avait beau avoir le cœur sur la main, il ne voulait pas prendre le risque d'amener dix personnes au château, surtout par les temps qui couraient. Jugeant toutefois avec peu être un peu trop de naïveté qu'il n'était pas en danger, Henry fini par lâcher son bâton et se déplaçait tout au tour de Llariarith en cherchant d'éventuels intrus.

-Moi, j'm'appelle Henry! Qui sont les gens qui vous accompagne? J'vois personne! Vous êtes...une sorte de sorcière? Vous savez, si je vous amène au château, je vais avoir des problèmes. Je vous connais pas, mais rester dehors, c'est aussi très dangereux...

Henry se sentait un peu bloqué et surtout partagé entre accorder sa confiance à une parfaite inconnue et la laisser repartir seul.


 


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Please help me


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Please help me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: We play games :: RPs oubliés-