Partagez|

Un Pion de jalousie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageUn Pion de jalousie Lun 13 Oct - 0:07


Invité
avatar










   
Liste des Participants : 1° Charlotte / 2° Maléfique ...
   
   Date : 37 jours après le retour dans la forêt enchantée

   
Contexte (date/ambiance) du sujet : Rencontre prémédité de la part de Maléfique avec Charlotte. La Sorcière désire avoir la jeune femme dans son jeu de destruction d'Aurore.

   Période de la journée : Début d'apès-midi
   Météo : Ciel dégagé et soleil. +/- 21°C

   
Pour " Un pion de jalousie ", c'est parti !
   

   








Un Pion de jalousie.

Charlotte ~ Maléfique


Lors d'un de ces voyages sous forme d'inconnue, Maléfique avait eu l’opportunité de voir Aurore dans un village; elle était accompagné de son chère et tendre Philipp mais ce qui retena le plus l'attention de la sorcière fut un regarde que jeta son ennemie sur une jeune femme qui passait par là. Ce regard était plein de jalousie... Pour Maléfique ce fut l'opportunité parfaite de trouver un allié a sa cause ou un pion de plus dans son jeu de destruction d'Aurore.

Trainassant par-ci par la, elle put apprendre que dans quelques jours se tiendrai une assemblée pour parler d'un nouveau mal qui touchait la Forêt enchantée. Il était donc fort possible qu'Aurore et Philipp s'y trouve : un moyen donc, de lui faire du mal. Mais pour sa la pauvre femme visée par la jalousie mourante de la belle au bois dormant devait être de la partie. Il fallait donc à l'ancienne Fée un moyen d'en apprendre plus sur elle.

Vagabondant encore un peu il fut clair que cette dernière serait présente aussi a cette réunion au sommet. Elle devait donc la croisée sur la route sans pour autant faire penser qu'elle la suivait. L'itinéraire était clair et le seul moyen serait de passer par le lac et vu le nombre de jours de marche, la demoiselle serait obligée de faire un arrêt dans le village situé tout proche.

Son plan ainsi filée, elle devait arrivée en première au village citée. Elle prit route assez vite et utilisa sa Magie pour accélérer son arrivée. Bientôt sous sa vrai forme elle patienta gentillement dans la taverne du coin perdu en question. Sirotant un vin rouge sang, elle scrutait par la fenêtre l'arrivé de la femme.

Après quelques verres, la chevelure blonde tant attendue apparut au loin, a l'entrée du village. Maléfique se releva doucement, laissa les pièces due à la taverne sur la table et en sortit. Elle se dirigea au centre de la place, d'un pas léger. L'inconnue s'approchait d'elle sans s'en rendre compte.

Il était désormais l'heure d'entrée en jeu, de transformer un plan ficelé d'un Rouet en une rencontre hasardeuse. Maléfique repris sa marche, fit semblant de regarder une petite boutique et bouscula sa victime en lui faisant tomber le panier qu'elle tenait.

▬ Ho mon dieu ! Veuillez pardonnez mon indélicatesse. Je ne vous avait pas vu ! .

Sur ces mots elle ramassa le contenu du panier qui s'était renversé sur la place et le remis dans son contenant. Elle se releva comme une grande dame, fit la moue d'une enfant désolée et se présenta :

▬ Je me nomme Maléfique ! Ravie de vous rencontrée malgré ce petit dérangement. Puis-je faire quoi que ce soit pour me faire pardonnez ? Vous offrir quelque chose peut-être ? Ou une simple compagnie en ces temps désastreux ?

La Sorcière avait prit un sourire des plus accueillant en disant ces mots. Elle semblait si humaine ... lorsqu'elle jouait la pauvre fille désorientée. Elle était bonne actrice au fond.


© pepsy







Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Un Pion de jalousie Lun 20 Oct - 16:02


Invité
avatar









Un Pion de jalousie.

Maléfique ~ Charlotte
J 37 après le retour à Fairytale



Avec les années l'homme avait apprit à la connaitre et à anticiper ses réactions, mais sous son profond sens de l’honnêteté, ou bien parce qu'il était accompagné et voulait faire bonne figure, il ne sut influencer sa réponse. Charlotte ne souhaitait pas les accompagnés à travers leur voyage. Cette quête de combat et de justice lui était étranger, à dire vrai elle n'arrivait pas à ce sentir intégrer à leur cause. Comment pouvait-on avoir sans cesse se besoin de combattre ou de chercher le conflit ? ... Dieu que cette vie de conte était loin de toute ses "douceurs" quelle avait imaginé.

Le regard grave sans être pour autant affecté par la situation, la jeune femme saisi le bras de son compagnon.

▬ Je suis heureuse pour toi Philipp, sincèrement. Mais je ne vois pas ce qu'une laidie à à faire au coeur de toute cette barbarie.

Elle adressa un regard à celle qui ce tenait à côté de lui. Elle semblait si jeune, si innocente, un peu comme elle à son âge. A la constatation que dix ans les séparaient et que de son côté la vagabonde ne s'était pas plus rapproché de son rêve que d'une baguette magique, son regard se noirci quelquepeut. Son expression dure lui revenu à la figure car de son côté la princesse tout de rose vêtue ne l'estimait guère plus. Charlotte, elle n'avait pas la moindre idée de ce que l'on pouvait lui reprocher. Comme à son habitude. La tension entre ces dernières sembla se dissiper lorsqu'Aurore appuya finalement sa décision de ne pas les accompagner.

Au terme de la discussion, le prince décida de rendre les armes. Il pouvait livrer bataille à toute sorte de dragons, mais face à ces deux femmes qui semblaient faire union de leur cause alors qu'elle ne se connaissait pas encore la veille, il se fit une raison. Il s'attendait bien au bout du conte au refus de la demoiselle, car ce n'était pas la première fois qu'elle l'avait déçu.

C'est ainsi que Philipp et Aurore l'avait laissé à l'entrée du village, tandis qu'ils avaient continués leur route vers la forêt enchantée... Accueillant cette nouvelle solitude comme une libération, maintenant qu'elle ne sentait plus peser sur elle le regard accusateur des deux acolytes, notre amie entra dans le village pour se changer les esprits...

Arrivée à la place du marché, elle se laissa tentée par son appétit et la couleur chatoyante des nombreux étalages et choisit un panier de course pour y déposer ses achats. Mordant dans une pêche juteuse de façon goulue et satisfaite, elle continua sa découverte jusqu'à être bousculée par une inconnue.
Elle n'arriva pas à adresser un regard mauvais à cette dernière, car elle était trop heureuse pour cela. Et puis de toute manière se n'était pas dans sa nature. C'était une femme plutôt enjouée et agréable d'ordinaire, voir même très charismatique tant qu'il ne s'agissait pas de lui demander un service. C'était une femme qui aimait le contact et l'échange avec n'importe qui. Tant que ça lui donnait l'occasion de parler d'elle ou de se faire remarquer. C'était toujours agréable. Voir plus encore lorsqu'il s'agissait d'un beau garçon.
La dite femme ne daigna s'abaisser à la hauteur de son interlocutrice, profitant de cette occasion pour l'observer minutieusement. Son radieux sourire sembla trembler légèrement lorsqu'elle comprit au coeur de ses jupons, que le prince de ses rêves n'allait pas arriver tout de suite. Cette boutade se lit à l'expression discrète de la malice dans ses yeux tandis que la dame se relevait avec une certaine classe avant de lui tendre les articles qu'elle avait déjà fini de ramasser.

▬ Ravie aussi Maléfique... Charlotte.
Elle lui adressa un chaleureux sourire tandis qu'elle saisit son panier à deux mains.

▬ Ho et bien si vous insister,... Je ne dirais pas non à un peu de compagnie. Je dois dire que je connais assez peu le village. Peut être sauriez vous où nous pourrions discuter autour d’un repas ?

Maléfique semblait une personne tout à fait intéressante à sa façon de parler ou son comportement. A l’évidence ce devait être une grande dâme comme celles qui savaient attirer l’intérêt de notre jeune vagabonde. Elle avait toujours apprécié l’air assuré de leur caractère « dominant » et tachait d’une certaine façon de leur ressembler…



code by Pepsy


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Un Pion de jalousie Dim 26 Oct - 12:21


Invité
avatar















Un Pion de jalousie.

Charlotte ~ Maléfique


Son plan avait marché à merveilles; la jeune fille se nommait donc Charlotte, bien qu'au fond si elle c'était appelé Fraise saurait été pareil. Tout ce qui comptait c'est que Maléfique ait réussi son plan; la jeune femme était directement tomber dans le panneau et acceptait volontiers l'invitation de compagnie. Elle voulait manger et discuter; par chance la Sorcière avait hésiter a son arrivé entre deux endroits. Soit une auberge un peu plus bourgeoise avec une cuisine raffiné et un décor sympathique soit la Taverne immonde, dégoutante dans laquelle elle avait patienter. Bien que se ne soit pas ces raisons qu'il ait fait choisir ce lieu désastreux mais bien le fait que pour surveiller la place, les fenêtres de la Taverne était mieux placés que celle de l'auberge. Celle-ci était placé en retrait, dans le coin de deux ruelles s'éloignant déjà de la place. Ainsi donc, pour espionner se n'était guère intéressant mais pour continuer son plan c'était parfait !

Alors Maléfique regarda la douce jeune femme, idiote et naïve; et lui dit :

▬ J'ai remarquer une charmante auberge qui pourrait satisfaire vos envies et correspondre a nos goûts. Il semble que vous soyez une femme de goût vu votre tenue...  

Un compliment supplémentaire ne pouvais être que de bonne augure, ainsi la jeune femme pourrait sentir son égo gonfler et la Sorcière atteindrait son but plus facilement. Elles se dirigèrent donc vers l'Auberge en question et entrèrent. Le lieu avait un charme certain, et un Serveur s'avançait déjà devant ces Dames en leurs souhaitant la bienvenue et en leurs demandant si elle désiraient manger ou prendre un chambre.

▬ Avons-nous l'air de pauvre femme en péril cherchant un toit ? Non c'est bien ce que je pensai ! Nous désirons nous restaurés a votre meilleur table et avec vos meilleurs plats. Ne nous dérangés pas plus sauf pour nous servir !

Son coté bourgeoise intolérante sonnait bien avec ce que recherchai la jeune Charlotte; une Dame pleine d'honneur, de fierté et de pouvoir; un exemple qu'elle voudrait suivre à jamais. Ainsi le plan Machiavélique de Maléfique approchait son Pion de Jalousie de plus en plus proche du positionnage sur le plateau de guerre. Mais tout n'était pas encore jouer; elle avait peut-être gagner son respect et l'avait rendue envieuse mais rien n'était encore jouer. Il fallait désormais l'amener a parler de Philip et Aurore. Bien sûr un laïus sur la personne de Charlotte se verrai obligatoire. Elle semblait du genre à d'abord vouloir parler d'elle avant de parler des autres. Une petite insolente qui aurait put faire une bonne sorcière au bout du compte. Qu'importe...

Elles s'installèrent a la meilleure table de l'auberge, proche d'une fenêtre donnant sur une partie de la place; endroit où l'ancienne Fée se serait placé si la vue avait donné sur l'entiertée du centre du village. Enfin elle souria à sa compagne et entreprit de prendre parole :

▬ Que fait donc une belle jeune femme en ce village éloigné de tout ? Vous semblez faites pour une vie bourgeoise et non pour une vie de voyageuse. A moins qu'une quête importante vous mène au loin dans nos contrées éloignées ?

Le piège était posé il ne restait plus qu'à attendre que la victime tombe dedans et que le piège se referme sans qu'elle ne le voit. Philip et Aurore devrait tomber dans le sujet de conversation sans pour autant que cela soit flagrant ...

© pepsy







Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Un Pion de jalousie Dim 2 Nov - 17:22


Invité
avatar









Un Pion de jalousie.

Maléfique ~ Charlotte
J 37 après le retour à Fairytale



Charlotte salua le destin qui l'avait amené à croiser la route d'une personne aussi civilisée. Maléfique était une femme tout à fait intéressante et très agréable. Ainsi le petit compliment qu'elle lui adressa avant de se diriger à l'auberge fit mouche. La jeune fille était comblée. Elle pourrait partager une conversation intéressante et un bon repas. Voilà qui contrastait parfaitement avec l'ambiance des jours précédents. Ce n'était pas tout les jours que l'on croisait une femme de goût et de bonnes vertus. Il n'était pas à douter que ces deux là parviendrait à s'entendre et puissent même devenir de bonne amies. S'installant donc à table, Charlotte écouta attentivement sa nouvelle compagne.

Ainsi visiblement très perspicace maléfique avait immédiatement devinée que ce n'était pas dans ses habitudes de voyager. Même si sa nouvelle vie l'occupait depuis désormais quatre longues années, jamais elle n'avait su s'y habituée. Il lui arrivait souvent de regrettait le manoir de Daddy. Serte ses toilettes avaient changé, et laisser place à plus de sobriété car ses anciens habits avait été déchiré et qu'elle avait pris ceux qu'une misérable fermière lui avait donné. Mais Charlotte tentait de conserver avec elle suffisamment de classe et de prestance pour ne pas oublier toute cette éducation qui avait été la sienne. Elle refusait ainsi de ce battre tout d'abord parceque cela lui coûterait trop d'efforts et que c'était une incorrigible feignasse mais tout autant parce que ce n'était pas là sa place. Elle avait reçu de l'éducation et cette confiance toute particulière qui la poussait à le montrer à tout de le monde.

Déployant sa grâce à chacun de ses gestes la jeune fille saisit sa tasse pour boire un peu de jus de pomme. Le réconfort de se breuvage ne tarda pas à faire son effet sur la blondinette qui ne pus que se réjouir d'avantage et inhiba toute réserve. Elle lui répondit avec son plus radieux sourire.

▬ J'accompagnait des amis sur la route, et ils m'ont laisser au porte de cette ville. Je n'ai jamais été une frivole des batailles, alors qu'ils sont à la poursuite d'une créature nos chemins se sont séparer voyez vous.

Elle ne sembla pas affecté aufait d'évoquer cette séparation et poursuivit sans que le chagrin n'ai obscurci son visage.

▬ Mais n'ayez crainte, je sais que nous nous retrouverons. Après tout c'est déjà arrivé auparavant.

Il était dure de croire qu'elle devait tant de chose à Philipp, et qu'ils ne puissent être si différents l'un de l'autre. Après tout c'était tout de même lui qui l'avait accueillit sur ces terres et l'avait mis aux nouvelles des événements du royaume. Qui sait vers quel dangers se serait-elle précipité sans son intervention ? Oui, il n'y avait pas de doute là dessus, Philipp était un gentilhomme, un peu instable et immature certes, mais pleins de bonnes volontés.



code by Pepsy


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Un Pion de jalousie


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Un Pion de jalousie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» [PV] Jalousie & Amitié
» [Quête] Caramels, Sucres d'orges et jalousie.
» Wah ! Si classieux le nouveau pion ! *-*
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: We play games :: RPs oubliés-