Partagez|

I guess if true love was easy, we'd all have it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageI guess if true love was easy, we'd all have it. Dim 12 Oct - 13:59


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
Liste des Participants : 1° Killian Jones / 2° Milah Jones
   Nbr de participants supplémentaires ? : 0
   Date : Jour 20

   
Contexte (date/ambiance) du sujet : Les retrouvailles entre Milah et son pirate.

   Période de la journée : Au petit matin
   Météo : Lever de soleil sur l'horizon, pas un nuage ne se profile.

   
Pour "I guess if true love was easy, we'd all have it.", c'est parti !
   

   



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   
J'avais quitté Arendelle depuis quelques jours à peine, guère plus avancée, tant sur la malédiction que sur mon pirate. Je commençais à croire que plus jamais je ne le reverrais, après tout ce royaume est grand et lui comme moi pouvons voyager entre les royaumes alors....Ca rend toute recherche particulièrement difficile. Peut être que je le suivais sans le savoir mais toujours loin derrière, peut être, au contraire, que je n'étais même pas dans le bon royaume, je n'avais aucun indice, aucune aide et je commençais à perdre espoir.

Aussi quand je vis, au loin, la silhouette bien connue du Jolly Rogers je crus à un mirage. Je n'étais pas dans le désert, bien sur, mais après tout la mer n'est qu'un désert d'eau salée, les mirages sont possibles, non ? Dans tous les cas peu importe, je n'étais pas vraiment rationnelle sur l'instant. J'ai donc décidé de m'approcher, refrénant les battements de mon coeur et l'espoir qui envahissait mon âme.

Mais plus je me rapproche du bateau et plus la silhouette se précise, loin de s'éloigner de moi pour mieux me narguer. Finalement j'arrive, sans être vue, l'avantage de nager sous l'eau, jusqu'au bord du bateau où une échelle de corde me permet de grimper. Il est tôt, certes, mais le soleil est levé et j'ai donc la possibilité de marcher. Délaissant ma  queue de sirène je traverse le pont vers la cabine du capitaine où tant de souvenirs ont été partagés. J'ai créé sur mon corps l'illusion de ma tenue de pirate afin de ne pas arpenter le navire visiblement dénudée. J'arrange d'un geste expert mes cheveux en un chignon lâche qui m'évite de les avoir dans les yeux et je m'arrête sur le pont, les mains sur le bastinguage, respirant les embruns. Les souvenirs de ma vie de pirate revivent, plus éclatants que jamais.

Je revois mes entrainements avec Killian, je revois les hommes qui se méfiaient de moi au début, je revois cette bataille à la taverne où j'ai gagné leur respect, je revois leur solidarité, leur unité. Tous les marins travaillent comme un seul être sur le bateau, chacun sait sa place et sa tâche, chacun connait les gestes qu'il doit effectuer et tout est si bien rodé qu'on dirait un ballet quand on les regarde de loin. Je souris, nostalgique, j'avais ma place moi aussi sur ce navire, pas seulement dans le lit - et le coeur- du Capitaine. Finalement, avant que le navire ne se réveille et que les marins ne sortent sur le pont et ne me voient -après tout j'ignore si c'est toujours le même équipage, je ne voudrais pas avoir à me battre- je m'avance vers la cabine et je pousse la porte, le cœur battant à tout rompre, heureuse de redécouvrir cet environnement chaleureux qui m'a tant manqué.

   
 

▬ "Bonjour Killian"

Les mots semblent timides dans l'air frais du matin, ils n'ont pas la force et le caractère que j'ai d'habitude. Me voilà intimidée, moi, devant celui que je cherche depuis mon retour en ces terres, devant celui dont le fantasme a hanté mes nuits quand ma mémoire avait disparue. Je me sens comme une adolescente face à son premier amour et...Et bien je ne suis pas une adolescente mais Killian est mon premier amour, je n'ai jamais aimé quiconque avant lui.

   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Dim 12 Oct - 15:20


Invité
avatar











 
I guess if true love was easy, we'd all have it.
La veille, tard dans la nuit, nous avions jeté l'encre en plein milieu de l'océan. Quelques membres de l'équipage montaient la garde tandis que les autres ses reposaient. Je faisais théoriquement parti de cette seconde partie. Théoriquement car en réalité, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas réellement dormi. Depuis la mort de Milah, j'avais du mal à trouver le sommeil. C'est idiot de se dire que l'absence d'une seule personne peut radicalement changer votre quotidien.... Le changer au point que vous ne trouvez plus le sommeil.... Cette nuit là, je n'avais dormi que quelques heures, 3, peut-être 4 tout au plus avant de faire les 100 pas au sein de ma cabine cherchant à tuer le temps.

Ce n'est que lorsque les premiers rayons de soleil se faufilèrent à travers ma cabine que décidai de sortir de celle ci.  La bateau était encore bien endormi à cette heure ci. Même les 2 marins montant la garde semblaient s'être assoupis. A mon arrivée, ils reprirent leurs activités feintant de ne les avoir jamais abandonnées durant la nuit. « Me croyez vous assez stupide, pour penser que n'ai pas remarqué votre petit manège !? » m'emportais-je. Les matelots, ne bronchèrent pas, craignant probablement ma colère et ils avaient bien raison ! S'il y a bien une chose que je détestais, c'était le travail mal fait ! « Vous allez me nettoyer ce navire de la proue à la poupe ! Je veux qu'il brille ! Peut-être que cela vous tiendra éveillé pour le reste de la journée ! » répliquais-je avant de me diriger vers la barre de mon bateau. « Monsieur Mouche, rapport de la nuit s'il vous plait !  -Rien à signaler capitaine. » Bien sûr, ça je le savais déjà puisque j'avais quasiment été réveillé toute la nuit.  Puis s'il s'était passé quelque chose de grave, j'aurais été le premier à la savoir.

Cependant en relevant mon visage au loin, je vois une personne, où plutôt un pirate complètement inconnu de mon navire. J'ai une très bonne mémoire visuel, du moins en ce qui concerne mon navire ! Je sais exactement qui est monté dans ce dernier lors de nos dernier arrêt. Et même, si je ne vois pas la personne de face, je sais pertinement qu'elle n'en faisait pas parti ! « S'il n'y a rien à signaler, pouvez vous me dire qui est cet homme qui vient de rentrer délibérément dans mon navire ?! -Un des notre, je suppose... » répliqua le matelots d'un petite voix face à ma colère qui ne faisait que s'amplifier. « Vous supposez ?! Et bien moi je peux vous dire qu'il ne fait pas parti de l'équipage. Donc dois-je m'énerver maintenant Monsieur Mouche, ou dois-je attendre?! » Je ne lui laissai pas le temps de répondre et suivi l'individu le plus discrètement possible. On ne monte pas à bord du Jolly Roger sans mon autorisation et encore moins pour me voler, ce qui semblait être le cas.  Lorsque je rentrai dans ma cabine où l'individu s'était rendu, je sorti mon épée de son fourreau et la pointa dans le la nuque de mon adversaire qui me tournait encore le dos. « Vous pensiez peut-être pouvoir monter à bord de mon navire pour me voler sans que je m'en aperçoive, mais il semblerait que ce soit raté.... Donnez moi une bonne raison de vous laissez la vie sauve. » Comme si j'allais vraiment lui laissez la vie sauve alors qu'il tentait de me voler ?!

Un petit sourire victorieux s'afficha sur mes lèvres alors que l'homme prit enfin la parole. Je cru d'abord à un rêve.... Cette voix, je ne la connaissais que trop bien....Et même après tout ce temps, elle restait donc ma tête.  J'abaissai mon arme et là, elle se retourna. Non c'était impossible, elle était morte dans mes bras. Ce n'était pas elle ! Un copie tout au plus ! Je cherchai une faille, une preuve que ce n'était pas vraiment elle, mais... Son regard plongeait dans le mien ne trompait personne ni même mon cœur... C'était Elle, c'était Milah ! « Milah... » arrivais-je à peine à articuler encore sous le choc. « C'est impossible, tu es morte... Je t'ai vu mourir...C'est impossible... » répétais-je encore et encore, cherchant probablement à m'en persuader.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Dim 12 Oct - 18:59


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   
Je ne me suis pas cachée pour monter à bord, mais depuis que je suis sirène j'ai tendance, sans bien comprendre comment, à me fondre dans le décor. Et j'ai toujours eu une démarche silencieuse, un peu féline disaient mes amants. Bref toujours est-il que je ne me suis pas cachée mais que j'ai traversé le pont à une heure calme et sans croiser personne, mais Killian m'avait aperçu de loin, de dos et ne m'avais pas reconnue. Sa phrase, tout comme sa lame contre ma nuque me font sourire, cela lui ressemble tellement que j'en ai les larmes aux yeux.
Je reste un instant silencieuse, savourant cet instant, savourant sa présence dans mon dos, même si elle est menaçante, cela me rappelle nos entraînements, savourant l'odeur de bois et d'embruns de sa cabine, la lueur orangée du lever de soleil filtrant par la fenêtre, la fraîcheur de l'air sur ma peau. Puis finalement je le salue, comme si de rien n'était, comme si je n'avais pas passé les 28 dernières années à le chercher, sans le savoir au début, sans même m'en rendre compte, mais activement depuis mon retour dans la Forêt Enchantée. Nous n'usions pas de mots doux, trop doucereux pour nous, mais j'étais la seule à l'appeler Killian et non Capitaine, de même qu'il m'appelait Milah quand les autres m'appelaient Loan, un prénom mixte pour ne pas attirer l'attention des mauvais esprits sur le fait qu'une femme était sur le navire. Ma réponse le laisse sans voix l'espace d'un instant et je me retourne, lentement, sans geste brusque. Je ne veux pas m’entraîner avec lui en cet instant, je veux juste voir son visage et m'assurer que je ne rêve pas.


   
 

▬ "Milah...C'est impossible, tu es morte... Je t'ai vu mourir...C'est impossible..."

Je lui fais face désormais, mon regard se perd dans le sien, j'y devine l'espoir, l'incompréhension, le doute, j'y devine tout ce que je ressens moi-même, tout ce que j'ai ressenti. J'ai travaillé pour Hadès dans l'espoir de retrouver Killian et Rumpel m'avait privé de cette chance à l'époque, mais voilà que l'homme de ma vie est devant moi à nouveau. Ma main vient caresser sa joue et je me rapproche, évitant l'épée immobile devant lui, encore pointée vers l'endroit où se trouvait ma nuque il y a un instant.

J'ai tant à dire mais les mots ne franchissent pas mes lèvres, j'ai du mal à réagir, j'ai tant rêvé cet instant, de mille façons différentes, et aucune n'était aussi merveilleuse que cet instant. Finalement une phrase m'échappe, la seule qui ai du sens à cet instant, la seule qui parvienne dans mon cerveau embrumé :


 

▬ "Je t'ai cherché partout"

J'aurais pu trouver mieux comme réponse, lui expliquer pourquoi j'étais vivante, lui dire que je l'étais, d'ailleurs, mais il y a un temps pour discuter et un temps pour agir, je l'embrasse donc, me jetant dans ses bras, heureuse de sentir le cuir de son manteau, heureuse de sentir la douceur de ses lèvres, le contact de sa peau, heureuse de sentir qu'il est réel, que ce n'est pas l'un de mes rêves, l'un de ces souvenirs qui me rendaient folle lorsque j'étais à Storybrooke.

   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Lun 13 Oct - 20:55


Invité
avatar











 
I guess if true love was easy, we'd all have it.
Un intrus à bord de mon navire était quelque chose que je n'acceptais pas. C'était MON navire et personne ne montait sans MON autorisation ! J'aurais bien entendu quelque mots à dire à mon équipage, une fois l'histoire réglé ! Ca me paraissait insensé qu'avec un tel calme, personne n'est entendu de bruit ! Ou alors j'ai vraiment un très mauvais équipage ! Je suis la personne en question et la menace de mon épée. Je me vois déjà abattre l'intrus quand le son de sa voix me donne un tout autre récit. Je me paralyse, cherchant le vrai du faux. Cette voix, je l'ai tant de fois entendu et tant de fois désiré ces dernières années ! J'ai l'impression d'être dans un superbe rêve, mais dans un rêve tout de même. Milah, la seule femme qui a su percé mon cœur, est morte dans mes bras, elle ne peux pas être là face à moi.
Mon regard se perd dans le sien et la seule chose que je trouve à dire est que je l'ai vu mourir. Elle s'approche de moi et je sens mon cœur se stoppait net quand elle pose sa main sur ma joue. Ce geste  me fait bel et bien comprendre que non je ne rêve pas ! Pour une raison qui m'est complètement inconnue, Milah est vivante ! Et pour une raison qui m'est encore plus inconnue... elle n'a pas donné signe de vie pendant presque 30 ans! A ce moment là, les seules paroles qui sortirent de sa bouche  furent qu'elle m'avait cherché partout. J'allais prendre la parole, notamment pour lui demander comment elle s'en était sortie, mais elle fut plus rapide que moi et posa ses lèvres sur les miennes. A cet instant précis, le monde autour de moi disparu pour ne laisser place qu'à ce moment dont j'avais tant rêvé.  Sentir ses lèvres contre les miennes était revigorant. C'était le remède à mon cœur brisé et au mon dieu, qu'est ce que ça faisait du bien ! Je lâchai mon épée, voulant profiter de l'instant présent. Ma main valide se faufila dans ses cheveux, tandis que mon crochet poussait le corps de la jeune femme plus près du mien. J'aurais probablement pu rester ainsi un très long moment...mais j'avais besoin d'explication. Je me détachai d'elle rapidement et plongeai une nouvelle fois mon regard dans le sien. « Comment ?! Comment as tu fait ?! Tu étais morte ! Le ténébreux a écrasé ton cœur devant moi ! » expliquais-je comme si elle, elle ne le savais pas ! C'était idiot puisqu'on parlait d'elle !  Ca me paraissait encore irréel de me dire qu'elle était finalement vivante ! Ca avait pris du temps, mais je m'étais fait à son absence ! J'y était parvenu grâce à mon désir de vengeance. Et là, elle réapparaissait comme par enchantement. C'était irréel.... « Ce n'est pas possible... » répétais-je pour la énième fois. « Je veux dire, personne ne revient d'entre les morts à moins....d'avoir l'aide d'un grand sorcier.... »
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Lun 13 Oct - 23:06


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   

Lorsqu'il me rend mon baiser et me serre contre lui je comprends que tout est fini. Ce cauchemar est enfin fini, l'attente, l'espoir, le désespoir, les nuits blanches et les rêves éveillés, l'emprisonnement, la peur, tout est fini, il n'y a plus que lui et moi et tout le reste n'a plus aucune importance. Nous avons tant à nous dire mais je ne peux me résoudre à terminer ce baiser, il se fait plus raisonnable que moi, une première, vraiment -encore que ni lui ni moi ne soyons doués pour cela normalement- et me repousse doucement, encore sous le choc de me découvrir vivante.


   
 

▬ " Comment ?! Comment as tu fait ?! Tu étais morte ! Le ténébreux a écrasé ton cœur devant moi ! "

Ma main vient se perdre dans les cheveux fous sur sa nuque et je retiens un soupir, ce baiser était bien trop court à mon gout...Mais je comprends sa curiosité, j'allais d'ailleurs répondre quand il ajoute

   
 

▬ " Ce n'est pas possible... Je veux dire, personne ne revient d'entre les morts à moins....d'avoir l'aide d'un grand sorcier.... »"

D'un ton  presque suspicieux....Ou peut être que je m'imagine des choses...Je ne sais pas. Nous nous disputons souvent lui et moi, c'est la preuve de notre amour, notre façon de fonctionner, cela attisait notre passion et si nous sommes tous deux rancuniers en temps normal nous ne le sommes pas entre nous. Mais là tout de suite je n'ai pas envie de cela, même si les réconciliations sont toujours particulièrement agréables. Alors je fais mine de rien, comme si je n'avais pas senti le doute dans ses paroles. Comme s'il ne venait pas de me transpercer le coeur. Si j'étais un tant soit peu rationnelle je comprendrais ce qu'il pense, je comprendrais sa méfiance. Après tout ce ne serait vraiment pas au dessus de Rumple que de créer une fausse moi pour le torturer avec l'espoir de me revoir. Rumple n'y a simplement pas pensé, faute de savoir assez sur l'amour pour comprendre quelle douleur cela pourrait causer à Killian.


 

▬ "Aide n'est pas le bon mot....."

Je m'éloigne un peu, à regret et l'invite à s'asseoir sur le lit avec moi, mes jambes me font mal, comme si j'avais trop marché...Ce qui n'est pas le cas. Mais qu'importe, je m'installe sur le lit et l'incite à s'asseoir face à moi. J'ai encore du mal à croire que ce n'est pas l'un de mes nombreux rêves, que c'est bien réel, que je suis bien dans cette cabine où j'ai tant de souvenirs.

 

▬ "C'est Rumpel qui m'a ramenée d'entre les morts.....Pour mieux me torturer."

J'attends de voir sa réaction, j'ai tant à raconter mais je veux entendre le son de sa voix encore, ses expressions, sa douceur que nul n'entend à part moi, j'ai tant de choses à lui dire et je n'ai aucune envie de parler, d'autant que les larmes me montent aux yeux quand je repense à tout ce que je vais devoir lui raconter, Hadès, mon coté sirène, les nuits que nous passerons séparés, tout ce que j'ai traversé, StoryBrooke.... Tant à dire et si peu de temps.

   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Mar 14 Oct - 18:21


Invité
avatar











 
I guess if true love was easy, we'd all have it.
Comme tous les mondes, le notre côtoyait la mort de très près. Et c'est bel et bien la mort qui nous avait séparé, Milah et moi. A ce moment là, j'en avais voulu au monde entier et notamment à son ex mari, le ténébreux... Mais je m'en étais surtout voulu à moi car j'avais été incapable de la protéger alors que c'était mon devoir. Mais que pouvait bien faire un pauvre pirate, n'ayant qu'une lame pour se défendre, devant un mage noir ?! Rien... J'étais trop faible et il m'avait pris Milah comme pour me punir de la lui avoir prise en premier. Il était et demeuré un lâche... Je ne mettais jamais vraiment remis de la mort de Milah, mais j'avais appris à l'accepter...
Du moins, je l'acceptais jusqu'à qu'elle se pointe devant moi. Elle s'était présenté à moi comme dans mes rêves et nous avions échangé un fougueux baiser, toujours comme dans mes rêves. Sauf que cette fois ci, tout semblait bien réel, je ne dormais pas. Par je ne sais qu'elle miracle, elle était là, devant moi. J'avais un milliards de questions à lui poser mais tout ce chamboulement  me faisait être confus. J'avais encore du mal à l'imaginer en vie et d'ailleurs je répétais inlassablement que ce n'était pas possible...
Soudain, et après le premier choix passé, j'eus une illumination. Si elle était là, c'est que quelqu'un l'avait ramené à la vie ! Et on ne revient pas d'entre les morts si facilement.... Il faut de la magie, ...de la magie noir.... J'essayai de chasser cette pensée de mon esprit mais la première personne, sachant manier cet art, qui me vint à l'esprit était Rumpelstiltskin. Mais pourquoi aurait-il fait ça ?! Il me détestait et détestait Milah depuis qu'elle l'avait quitté...Il n'était pas charitable, c'était forcément quelqu'un d'autre...
Le choix fut quand elle me confirma qui s'agissait bel et bien de son ex mari.... J'eu un mouvement de recul immédiat. Si Milah était là grâce au ténébreux, c'est que soit, ce n'était vraiment elle. Soit qu'il lui avait rendu la vie pour mieux me faire souffrir en la lui reprenant....Il y avait encore une dernière solution....qu'elle ait conclu un marché avec lui.... « Le ténébreux ne ramène pas les gens à la vie par pur plaisir... Il ne fait rien sans rien... donc j'en conclu que soit il veut me faire souffrir, soit tu as conclu un marché avec lui...Et autant te dire qu'aucune des deux options ne me plaisent ! »
Je me levais sur lequel nous nous étions assis quelques instants plus tôt pour faire les 100 pas à bord de ma cabine, complètement désorienté. Il y avait d'abord eu la surprise de la voir ici, puis la joie qu'elle soit en vie, et maintenant il y avait le doute...Et si ce n'était pas vraiment elle ? Et s'il venait me la reprendre comme il l'avait fait auparavant ?...Beaucoup de questions se chamboulèrent dans mon esprits. J'avais besoin de réponses et j'attendais impatiemment que Milah m'explique tout et qu'elle me rassure.... Mais pour être franc, j'avais un peu de doute quant au dernier point.... Rumpelstiltskin est probablement la personne la plus dangereuse que je connaisse... et....rien n'est bon quant il est dans les parages....
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Mer 15 Oct - 13:06


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   

Il s'éloigne et j'ai l'impression que mon coeur est arraché de ma poitrine à nouveau. Littéralement et je ne dis pas ça en l'air, je sais très exactement ce que l'on ressent dans ce cas là. J'ai la sensation que chacun de mes os se disloque, que tous mes muscles se tordent. Je suffoque mais  la sensation disparaît, n'ayant duré qu'une milliseconde,comme un cauchemar intense.


   
 

▬ " Le ténébreux ne ramène pas les gens à la vie par pur plaisir... Il ne fait rien sans rien... donc j'en conclu que soit il veut me faire souffrir, soit tu as conclu un marché avec lui...Et autant te dire qu'aucune des deux options ne me plaisent ! "

Je comprends ses doutes, véritablement même s'ils me blessent. J'avais craint qu'il ne m'aime plus, qu'il en ait rencontré une autre, mais pas qu'il se méfie de moi. Et pourtant c'est logique comme réaction, après tout.
Je soupire et réponds :

   
 

▬ "Je vais tout te raconter, c'est un peu long..... »"

Je prends une grande inspiration et rassemble mes souvenirs et mon courage. Surtout mon courage. Revivre ces deux ans de captivité qui m'ont paru une éternité, revivre la captivité à Storybrooke, revivre la découverte de ma malédiction, deux fois, tout cela est douloureux.


 

▬ "Lorsqu'il m'a tuée je....Je suis partie vers le Royaume des Morts, j'y ai rencontré Hadès. J'ai fait un marché avec lui. Il a dit être le Dieu du Royaume des Morts, il voulait se venger de son frère, Zeus je crois. J'ai découvert plus tard qu'ils étaient tous d'une région qu'on ne connait pas bien,derrière le bois d'Appollon que bien peu traversent, vers la Mer d'Egée qui est si dangereuse. Bref toujours est-il qu'il m'a proposé de l'aider à convaincre des créatures de l'aider. En échange je pourrais te visiter dans tes rêves et à ton décès nous serions réunis. J'ai accepté, j'ai convaincu une créature mi femme mi serpent de l'aider et avant qu'il puisse tenir sa part du marché et me permettre de te visiter en rêve je suis revenue à la vie."

Je me tais un instant pour lui laisser le temps d'assimiler l'information. Oui j'ai passé un marché pour le rejoindre, mais pas avec Rumpel, je n'aurais jamais passé de pacte avec Rumpel, même s'il me l'avait permis, ce dont je doute.


 

▬ "Je me suis réveillée dans les bas-fonds d'un chateau, dans une cage, Rumpel gloussant au dessus de mon visage. C'est lui qui m'a ramenée d'entre les morts. Pas pour te torturer, pas à cause d'un pacte. Juste parce qu'il estimait que ma mort n'était pas une punition assez grande pour ce que j'avais fait."

Je le regarde, attendant de voir sa réaction, espérant qu'il me dise que tout est fini et que nous sommes réunis. Mais je doute que ce soit le cas, j'ai encore tant à raconter. Mes yeux le supplient de réagir, je ne me reconnais pas dans cette femme presque tremblante aux souvenirs de ce que j'ai traversé. Je me croirais redevenue la Milah de Storybrooke, faible et ridicule. Rumpel me terrifie et ma haine m'avait permis de camoufler cela jusqu'ici mais je me vois forcée de l'admettre.

   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Jeu 16 Oct - 17:50


Invité
avatar











 
I guess if true love was easy, we'd all have it.
 J'essaye d'analyser la situation le plus calmement possible et autant dire que ce n'est pas facile ! Je me pose plein de questions et toutes les réponses qui me viennent à l'esprit sont dénués de sens. Je me lève et fais les cent pas tout en exposant ma théorie sur son retour suspect. On ne revient pas à la vie comme ça... Seuls de grands sorciers utilisant la magie noir, ont le pouvoir de vous ramener à la. Et dans notre monde tout ce paye...et encore plus la vie...
Il faut avouer que je doute un peu d'elle. Enfin pas vraiment d'elle, mais plutôt de la personne qui se cache derrière elle s'il se trouve que ce n'est pas vraiment elle. Oui, je sais, c'est un peu compliqué à comprendre, mais comment puis-je être certain que c'est vraiment Milah, ma Milah qui se trouve devant moi et non pas un double ? En deux secondes je change 1000 fois d'avis ! Un coup je me dis c'est elle, un autre je me dis que non ! Son regard ne m'a jamais trompé et quand on crée un double, il y a forcément une faille, or là, je n'en vois pas ! Suis-je aveuglé par mes propres sentiments, ou est-ce tout simplement la vraie Milah ?
« Je t'écoute, j'ai tout mon temps... » dis-je pour la pousser à vraiment tout me dire de A à Z ! Elle ne devait en aucun cas oublier un passage ! 28 ans nous séparait de sa mort et si elle était revenue à la vie depuis un long moment, elle aurait forcément dû me retrouver avant ! Elle connaissait mes habitudes et n'aurait pas pu passer autant de temps à me chercher sans résultat. Quelque chose clochait dans son histoire....à moins...à mois qu'elle aussi se soit rendu à Storybrooke par la faute de la méchante reine...
J'écoutais attentivement son histoire pour être sûr de bien comprendre.  Elle avait bien fait un pacte mais ce n'était pas avec le ténébreux... Hadès, en échange d'un service devait lui permettre de venir à  ma rencontre pendant mes rêves avant de nous réunir à ma mort. Seulement il n'avait pas eut le temps de tenir sa promesse puisqu'une autre personne avait ramené  Milah à la vie. Je l'interroge du regard pour l'inciter à continuer. D'après ce que je sais d'Hadès, il n'est pas du genre non plus à ramener les gens à la vie.  Je serre le poing de rage quand elle m'explique que c'est bel et bien son ex mari qui est responsable de ça.  Ce que je ne comprends pas c'est en quoi la ramené à la vie serait un punition plus importante que de la laisser morte ? « En quoi te laisser vivre serait une punition?! » demandais-je perplexe avant de comprendre moi même. « A moins qu'il ne t'ait maudit... » dis-je à mi-voix la suppliant presque pour qu'elle ne m'affirme le contraire ! Être maudit, est bien pire que tout, on le sait tous !  Je la regardais, tétanisé parce qu'elle pourrait me dire, mais aucun mort ne sortit de sa bouche. Je pris une grande respiration et une dizaine de secondes s'écoula avant que je ne reprenne la parole. « Quel sort t'a t-il jeté ?... » demandais-je.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Jeu 16 Oct - 18:31


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   

Je le regarde faire les cent pas, je le connais si bien que je pourrais presque connaitre ses pensées comme s'il les énonçait à voix haute. Suis-je bien moi ? Mais si je suis moi pourquoi ai-je mis si longtemps ? Et que s'est-il passé ? Suis-je bien moi ? Il tourne et tourne encore et encore, tant physiquement dans la petite cabine que dans son esprit torturé par mon retour. Oui, si Rumpel y avait pensé ce serait une très belle torture que de nous laisser nous retrouver pour mieux nous séparer encore. Mais il n'est pas capable de comprendre cette torture là, elle demande de comprendre l'amour. Qu'importe ce que croit Belle, je pense que ça le dépasse.

Finalement Killian me fait part de certaines de ses pensées.

   
 

▬ "  En quoi te laisser vivre serait une punition?! "
Je le laisse réfléchir, cela ne lui prend pas longtemps de faire les calculs et de comprendre, il émet alors son hypothèse et devant mon silence il comprend qu'elle est vérifiée.
   
 

▬ " A moins qu'il ne t'ait maudit... Quel sort t'a t-il jeté ?... "

Je souris tristement et réponds, choisissant mes mots avec soin :
   

▬ "Me laisser vivre loin de toi, sachant que tu me croyais morte, telle était la punition. J'étais enfermée, je n'avais aucun espoir de m'échapper un jour. Je crois que la malédiction nétait pour lui qu'un moyen de me contrôler, de s'assurer que je ne pourrais pas partir. Mais il y avait tant de serrures et de barreaux, de sceaux magiques et d'impossibilités que je n'avais aucune chance. J'ai bien essayé, deux fois, j'ai failli mourir à chaque fois, j'ai décidé d'attendre d'avoir une chance de survie.   »"

Je reprends ma respiration, puis je continue, il ne sait encore pas tout, mais il commence peut être à comprendre.
   
 

▬ "Il passait me voir chaque jour, me racontait ses victoires avec son atroce petit gloussement, il me racontait tes journées, avec d'autres femmes. J'ai décidé qu'il mentait au début, même s'il a attendu un peu avant de me raconter tout ça. Avant de me raconter comment tu noyais ton chagrin dans le rhum et le giron de jolies femmes. Je ne sais quelle partie était vraie, d'une certaine façon je ne crois pas que cela comptait, les images s'imprimaient dans mon imagination que ce soit vrai ou non. Il me faisait mal, aussi, pas souvent, ça l'amusait moins que la torture psychologique, mais cela arrivait. J'étais sa prisonnière, sa chose, je lui appartenais et c'était cela la punition, pour avoir osé lui échapper."

Je tremble à ce souvenir, étonnée de voir que j'ai survécu à tout ça. Je n'avais jamais regardé en arrière, trop effrayée à l'idée de m'enfermer dans un passé sombre et trop occupée à rêver et chercher un futur radieux avec mon pirate.

 

▬ "Lorsque le Sort Noir a été jeté j'étais encore sa prisonnière là bas. Tout à continué si ce n'est que n'ayant aucun souvenir je ne comprenais pas pourquoi il me faisait cela. J'étais si faible dans ce monde, si perdue....Je ne me ressemblais pas, je ne me reconnaissais pas....Mais je rêvais de toi la nuit, sans comprendre que c'était des souvenirs.

Puis...Emma est arrivée, le Sort a été fragilisé et un jour j'ai pu m'échapper. Enifn...J'étais piégée à StoryBrooke comme les autres mais au moins je n'étais plus sous sa coupe.

Depuis notre retour je te cherche. Mais me déplacer sur la Terre ferme m'est devenu difficile....."

Je me dirige vers le balcon de la cabine et ouvrant la porte m'assieds sur la balustrade. Avant de sauter je dis :

 

▬ "Ce sera plus simple si je te montre."

Je prends une corde que je laisse pendre du balcon vers la mer puis je laisse l'illusion de vêtement qui me recouvre disparaître, je suis nue désormais et mes jambes se transforment en queue de sirène. Juste avant que la transformation ne soit complète je plonge à l'eau et réapparaît près du bateau.

Rumpel a le sens de l'humour, si l'on peut dire, marins et sirènes sont des ennemis de toujours...Et je n'ai pas encore parlé des nuits....

   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Sam 18 Oct - 13:51


Invité
avatar











 
I guess if true love was easy, we'd all have it.
Je n'étais pas stupide et il me fallut peu de temps pour comprendre qu'elle a été maudit. Le ténébreux l'avait enfermé pendant tant d'années. Je serrai les poings face à cette idée. Elle avait bien essayé de s'enfuir, mais sans jamais y parvenir. Rien d'étonnant quand on connait rumpelstiltskin!C'est la suite qui me fit mal au cœur.  Elle était au courant pour toutes ces femmes. Ces femmes qui n'avaient eut aucune importance à mes yeux. Elles avaient juste été un remède à mon malêtre... Néanmoins je me sentais honteux....Elle devait me voir comme un monstre et n'avait-elle pas raison ?  Elle ne savait pas qu'elle partie était vraie et je ne pu m'empêcher d'être franc avec elle, après tout elle avait le droit de savoir. « Les deux... » dis-je dans un murmure sans lui adresser un regard.
Plus je l'écoutais et plus je me sentais mal pour ce que Rumple avait osé lui faire subir. La mort, mettait fin à toute forme de souffrance et aussi terrible soit-elle, elle était plus simple à accepter que la souffrance. Mon envie de vengeance ne faisait qu'augmenter avec les paroles de la jeune femme. Je n'avais plus envie de voir mourir le ténébreux, non, je voulais le faire souffrir comme il avait fait souffrir Milah. Une fois que je l'aurais attrapé, je le ferais tellement souffrir, que c'est lui même qui me demandera de le tuer. Et seulement à se moment là, je serais vengé !
Elle continua son discours en m'expliquant que comme tous les habitants de la forêt enchanté, elle avait été enfermé à Storybrooke sans aucun souvenirs seulement des rêves qui, à l'époque, lui étaient incompréhensible. La suite, je la connaissais. Emma était arrivé et avait détruite la malédiction. Depuis notre retour dans la forêt enchanté elle me cherchait mais se déplacer sur la terre ferme lui était devenu difficile.  Je lui adressai un regard interrogateur, ne comprenant absolument pas où elle voulait en venir. Plus simple qu'elle me montre ?! Elle s'avance vers la balustrade du balcon de ma cabine et sans que je comprenne vraiment, ses vêtements disparaissent comme enchantement. Perplexe, aucun mot ne sort de ma bouche. C'est quand je la vois plonger que je comprends....C'est une sirène.  
Je devrais m'étonner, mais...on parle du ténébreux alors...non ça n'est pas étonnant... Marins et sirènes n'ont jamais fait bon ménage et moi même je les déteste, alors si je ne parle que d'un point de vue tactique, c'est un vengeance bien préparée. Je suis obligé de me tenir à la rambarde pour me maintenir debout.
Au même moment, un membre de mon équipage déboule dans ma cabine à toute vitesse. « Capitaine, une sirène entoure le bateau, que fait-on ? -Rien... » répondis-je d'un calme que je ne me connaissais pas. Le marin paraît surpris et insiste une nouvelle fois sur le fait qu'il s'agit d'une sirène. « Rien ! » répétais-je énervé en lui faisant signe de partir. Il ne peut pas pas comprendre, mais je serais incapable de faire du mal à Milah même si ...son apparence de sirène est loin de me plaire....
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Mar 21 Oct - 9:12


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   

J'entends le marin entrer et je me cache sous l'eau. Je n'ai pourtant pas beaucoup tourné autour du bateau, la nouvelle vigie a de bons yeux, celui que j'ai connu n'était pas aussi consciencieux, il aurait raté des sirènes même s'il y en avait eu mille.

Le marin parti je remonte le long de la corde, recréant l'illusion de vêtements sur mon corps, mais pas mes vêtements pirates cette fois, je ne veux pas m'imposer. Je choisis une bête robe, du genre de celles que je portais avant d'être avec Killian.

   

▬ "Il m'a expliqué qu'il m'avait ramenée à la vie avec un cœur de sirène. Je crois que je suis devenue totalement sirène, je chante comme elles, j'ai les même capacités....."

J'hésite un instant puis je me jette à l'eau, métaphoriquement parlant, et j'ajoute :

   
 

▬ "Mais ce n'est pas ça la malédiction. La malédiction se déclenche à la nuit tombée. Normalement je peux controler ce que je suis, être sirène ou humaine, mais dès que la nuit tombe je suis sirène, je n'ai pas le choix. Il s'est assuré que je passerais toutes mes nuits sous l'eau."

Je  ne sais pas si c'était pour m'empêcher de m'échapper, par pure cruauté, parce que l'idée l'amusait ou au cas où je m'échappe et retrouve Killian. Mais Rumpel s'est assuré que jamais nous ne puissions dormir dans les bras l'un de l'autre -enfin...dormir ou s'occuper autrement- Killian et moi. Au tout début cela m'avait rongé, puis l'espoir de m'échapper et de retrouver Killian un jour s'était largement atténué à défaut de disparaître totalement et le fait d'être sirène la nuit était surtout une partie de ma prison. A l'époque cela ne me dérangeait pas tellement dans la mesure où de toute façon Rumple m'avait enfermée dans un aquarium, donc de jour comme de nuit j'étais sirène. Puis à Storybrooke...Mais à part le fait que cela avait failli me tuer le jour de ma libération, cela n'avait pas été excessivement handicapant, nous étions tous coincés à Storybrooke de toute façon. Ce n'était pas évident pour créer des liens, cela faisait un lourd secret à protéger, mais au final c'était supportable.

Mais maintenant que j'avais retrouvé Killian l'idée de ne pas m'endormir dans ses bras me détruisait de l'intérieur, comme un acide corrodant mon cœur.

   
 

▬ "Je...Je crois que je t'ai tout dit."

Je l'observe, anxieuse, m'aime-t-il encore ? M'aime-t-il assez pour passer outre ma condition de sirène ? M'aimera-t-il toujours si nous sommes séparés toutes les nuits ? Tant de questions qui tourbillonnent et me donnent le vertige, tant de doutes alors que je ne désire qu'une chose, me blottir contre lui et sentir ses lèvres sur les miennes, son corps contre mon corps, la passion nous enflammer comme dans mes souvenirs.



   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Ven 24 Oct - 17:18


Invité
avatar











 
I guess if true love was easy, we'd all have it.
J'avais du mal à croire ce que je voyais. Des 36 000 façons de retrouvailles avec Milah que j'avais pu imaginer et surtout révêr, aucune d'elle ne mentionnait le fait qu'elle était devenue une sirène. J'aurais pu supporter n'importe qu'elle autre créature, mais pas une sirène...Et ça, Rumple le savait... Il avait vu les choses en grand en nous mettant Milah et moi face à un amour impossible.... c'est iréel et dramatique à la fois. Le ténébreux avait bien calculer son coup et à ce moment même, s'il nous observait il devait bien rigolait.
Je la laissai remonter et revenir vers moi sans un mot... J'étais incapable de dire quoi que cela soit tellement la nouvelle avait du mal à être réellement assimilée par mon cerveau. Je baissai mon regard essayant de me calmer nerveusement... Je venais de retrouver Milah, mais c'est comme si on me la prenait à nouveau...Une sirène...tout ce que je détestais le plus ! Je relevais le regard alerté quand elle affirma que ce n'était pas ça la malédiction. Elle pouvait difficilement faire pire... Ah si elle pouvait... « Rumple à bien calculé son coup, il s'est démené pour trouver une chose qui nous maintiendrait à l'écart l'un de l'autre. Et le pire...c'est qu'il à trouvé... » Quoi qu'elle veule, Milah était dans l'incapacité de passer la nuit en dehors de l'eau et donc de s'éloigner trop de la mer le jour. Elle était condamné à passer sa vie dans l'eau et même pour un marin ce n'était pas possible ! J'avais du mal à pouvoir m'imaginer loin d'elle toutes ces nuits. Le jour je n'étais qu'un pirate ; j'étais le capitaine crochet mais la nuit, à l’abri de mon équipage, j'étais simplement moi, Killian Jones. J'avançai vers ma cabine et m'installai pour la deuxième fois sur le lit. « Je suis perdu... » avouais-je en en mettant ma tête entre mes mains. Ca elle pouvait facilement le comprendre. Du moins c'est ce que j'espérais. « Ca fait beaucoup à encaisser d'un coup. Tu étais morte, mais finalement non... Le ténébreux t'a fait souffrir pendant de longues années et tu es une sirène....une sirène... »répétais-je en espérant que cela sonnerait mieux à mes oreilles ! Mais non, pas du tout. Elle avait beau être la même qu'avant intérieurement, elle n'en restait pas moins une sirène. J'avais tellement du mal à me faire à cette dernière idée que je me répétais qu'elle aurait dû rester mort. Je l'aurais retrouvé à ma propre mort et ça aurait été beaucoup plus simple.
Mais une petite voix, au fond de moi me disait que je ne devais pas penser ça, qu'il y avait forcément un moyen ! « S'il t'a transformé en sirène c'est que le sort peu être défait...par lui ou par un autre grand mage....mais tu ne peux pas rester comme ça. Tu ne dois pas rester comme ça. Tu n'es pas une sirène. » dis-je en relevant le visage. En réalité, j'essayais plus de me convaincre moi.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it. Dim 26 Oct - 12:24


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



   
I guess if true love was easy, we'd all have it.
   

Je le vois s'éloigner, a-t-il conscience qu'il me brise le coeur ? Je sais les difficultés qui nous attendent, je sais l'horreur de la situation mais contrairement à lui j'ai eu du temps pour l'assimiler, m'y habituer, me faire à l'idée. C'est injuste d'attendre de lui qu'il me serre dans ses bras et me dise qu'il s'en fiche. C'est injuste de lui en vouloir de ne pas le faire. Il hésite, réfléchit et je lui laisse le temps d'assimiler tout ce que j'ai dit jusqu'ici :

   

▬ "S'il t'a transformé en sirène c'est que le sort peu être défait...par lui ou par un autre grand mage....mais tu ne peux pas rester comme ça. Tu ne dois pas rester comme ça. Tu n'es pas une sirène."

Je soupire, j'aimerais tant que ce soit si simple. Mais peu de mages sont assez forts pour contrer Rumple, déjà et puis peu de ceux qui en sont capables sont assez fous pour s'y essayer et, enfin, je ne suis pas sure du tout que mon état de sirène puisse changer et.....Je crois que je me suis habituée à être une sirène.

   

▬ "C'est mon coeur qui me rend sirène. Pour me rendre humaine à nouveau il faudrait, je présume, rompre la malédiction qui pèse sur mes nuits et ensuite m'arracher le cœur pour le remplacer par celui d'une femme. Donc me tuer à nouveau. As-tu entendu parler de beaucoup de gens étant revenus des portes de la mort ? Ou d'une seule personne qui aurait réussi deux fois ?"

Je pourrais mourir, s'il me le demandait, mais cela n'avancera pas vraiment notre cause, n'est-ce pas ? Que je sois morte et lui en vie à nouveau. Le marché d'Hadès risque de ne pas fonctionner une seconde fois, d'autant qu'involontairement je l'ai largement abandonné la première fois.

   

▬ "Killian.....Je...Nous trouverons une solution pour être réunis, toi et moi, toutes les nuits. Nous trouverons le moyen de lever cette malédiction. Mais....Quand nous y parviendrons, pourras-tu aimer une sirène ?"

J'ai bon espoir de trouver une solution pour la malédiction. Rumple disait souvent que tout sort peut être brisé, à condition de savoir s'y prendre. Mais mon coeur de sirène, lui, ne risque pas de s'en aller si facilement. Je crains de rester une sirène le reste de ma vie. Qui s'annonce longue si j'en crois ce qu'a dit Rumple sur la longévité de ces êtres marins.

J'observe Killian, j'attends sa réponse. Vais-je le perdre avant même de l'avoir vraiment retrouvé ? Car s'il se dit incapable de m'aimer en tant que sirène, quelle solution me restera-t-il ? A quel espoir pourrais-je encore m'accrocher ? Pourrais-je encore croire en notre relation ? En notre avenir ?

   




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: I guess if true love was easy, we'd all have it.


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

I guess if true love was easy, we'd all have it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» (f) Emilie de Ravin ❅ The most powerful magic of all. True love.
» Episode 5 : True Love
» Scott McCall ~ How far should a person go in the name of true love ?
» True Love is magic [Madison]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: We play games :: RPs oubliés-