Partagez|

La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageLa Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Lun 25 Aoû - 12:35


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle



   
Liste des Participants : 1° Robin / 2° Elsa / 3° Gardes et Compagnons
   Nbr de participants supplémentaires ? : //
   Date : Avant la réunion

   
Contexte (date/ambiance) du sujet : Elsa vient de traverser le marécage, et se rend dans la premier village de la forêt enchantée pour comprendre ce qui se passe. Mais elle croise sur sa route, Robin et ses compagnons voleurs. Rencontre épique. Mais est-ce l'occasion d'une bonne entente, et éventuellement une alliance, ou les gardes et les compagnons vont-ils s'affronter dans un combat. Venez lire pour le savoir.

   Période de la journée : Aprés-midi
   Météo : Ciel clair et ensoleillé.

   
Pour "La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs", c'est parti !
   

   














Rencontre avec un Prince pas comme les autres.


Elsa marchait donc sur un sentier, voir le soleil et la terre fermé était agréable après avoir traverser un marécage recouvert de glace par sa magie. Elle l'avait annulé dés qu'ils avaient terminé la traverser et elle avait laissé un bonhomme de neige non loin du passage. A la foi pour protéger leur arrière mais aussi éviter à certaines Ogres de les suivre. Elle soupira et marchait le long d'un sentier en direction sans aucun doute d'un village. Elsa ne savait pas si elle allait tomber sur les personnes qu'elle cherchait. Mais il y avait de forte chance que les personnes qu'elle croise soit, des "revenants" de Storybrooke. Qui étaient-ils? Comment avaient-ils changer? Est-ce qu'ils avaient de bonnes intentions, ou de mauvaises? Que voulaient-ils? Et ces sorciers dont avait parler Milah, voulaient-ils du mal à son peuple? C'était les réponses qu'elle voulait trouver. Ils passèrent devant le corps du troll qui avait finit calciné. Elsa s'en approchant et s'accroupit prés de lui. Il avait été réduit en cendres par le feu, est-ce l’œuvre d'un sorcier? Il devait être tout de même bien puissant. A moins que ça soit un dragon, pensa la jeune femme en songeant à Feilong, le dragon qu'ils avaient croisé la veille sur les berges du marécage.

"Il a été brûlé"
fit Elsa en se redressant pour regarder ses gardes. Elle hocha la tête, et leur ordonna de fouiller les environs. Peut-être qu'ils retrouverait des traces de leurs passages pour savoir quelle direction, ils sont pu prendre, ou bien même trouvé des personnes capables de lui expliquer ce qui était arrivé à ce pauvre troll. Elle soupira et regarda sa calèche qui avait pu les conduire jusque là. Elle n'était plus qu’accompagné d'un seul garde, mais elle savait qu'elle ne risquait rien, en une seule seconde un agresseur éventuel pourrait faire face à un énorme bonhomme de neige, ou même à une armée de petits bonhommes. Elle sourit en pensant à Olaf, et ses guimauves. Elle soupira et se retourna pour scruter du regard la forêt, en attendant que ses gardes reviennent avec des nouvelles. Ils portaient tous une épée et un bouclier avec le symbole d'Arendelle. Aprés sa venue au monde, et ses pouvoirs un peu.... différent, son père avait fermé les portes du royaume, et du château, se limitant à quelques échanges commerciaux avec leur voisin les plus proches. Il était donc possible que les habitants de la forêt enchantée ne connaisse même l'existence d'Arendelle, surtout... que leurs terres étaient séparés par celle des Ogres. Il n'y avait plus qu'à attendre la suite des événements. Soudain, l'un des gardes revint en secouant la tête, il n'avait rien trouvé de bien intéressant sans doute. Mais plus loin, un bruit de bagarre se fit entendre, des épées qui s'entrechoquaient. Elsa fit signe aux autres gardes de rejoindre les lieux de la bagarre, et elle suit la troupe prête à se servir de ses pouvoirs si il fallait. Mais elle avait toute confiance en ses gardes et chevaliers d'Arendelle.









Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Mer 10 Sep - 22:15


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood


[Désolé pour ce gros retard ><']



La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs

Après s'être remis des récents événements, Robin se remit en marche, plus loin il serait de tout ce bordel et mieux ce serait. Les événements du village avaient beau l'avoir secoué, c'est avec beaucoup de soulagement qu'il avait pu retrouver ses compagnons. Cela faisait si longtemps qu'ils ne les avaient pas vu, si longtemps et ils étaient tous vivants. Plusieurs d'entre eux étaient blessés, mais ils étaient là, l'accueillant avec autant de chaleur que s'il s'était quitté la veille. Il en avait presque les larmes aux yeux. Les retrouvailles passées, la joyeuse troupe reprit la route. Ils marchèrent longuement, faisant de temps en temps des pauses, ce qui laissa le temps aux blessées de changer leurs pansements et aux plus fatigués de reposer un peu.

Robin jeta un coup d’œil aux environs, ils avaient changé de royaume. Il y a des signes qui ne mentent pas en forêt, savoir les reconnaître est la clé pour retrouver son chemin et cela où que l'on soit. Après quelques minutes, il leur fit signe de repartir. S'ils se dépêchaient, ils pourraient atteindre le prochain village avant la nuit. Mais Robin les fit stopper un instant, quelque chose dans l'air n'allait pas. Lui est trois autres hommes s'avancèrent doucement, partant chacun dans une direction différente.

Robin partit droit devant, se frayant un chemin à travers la végétation. Il y avait dans l'air comme une odeur de brûlé, mais pas comme du bois brûlé... Il arriva finalement à la source de cette odeur, c'était un ogre, sévèrement brûlé. A en juger par l'odeur de décomposition qu'il s'en dégageait, une chose est sûr, il n'était pas endormi. Blague a part, Robin s'approcha lentement de la créature, tout en mettant un bras devant son visage pour se protéger de l'odeur. Une voix l'arrêta dans son mouvement.

«Hé, vous ! Ecartez-vous immédiatement !» Lui-ordonna-t-on de manière agressive.

«Quoi ?» Fit-il Robin, surprit, mais surtout désorienté par le ton qu'avait pris cet homme.

«C'est vous qui avez fait ça ? Vous êtes un sorcier ces ça ? Ici on n'aime pas les sorciers et leurs foutues magies noires.»

«Franchement...Est-ce que j'ai l'air d'un sorcier ?» Leur dit-il, un brin d'impertinence dans la voix.

«Silence ! Gardes, attrapez-le»

«Hé, oula attendez, ceci est un affreux malentendu, c'est moi la victime dans l'histoire.» Leur dit-il, commençant à reculer. Mais il vit bien vite c'était peine perdu.

Esquivant les coups, il tenta d'esquiver comme il le pouvait, se protégeant des avec son arc, mais il savait bien qu'au corps-à-corps il ne tiendrait pas longtemps, surtout qu'il était plutôt nombreux.
Il saisit donc sa chance et s'enfuit aussi vite qu'il put. Il entendait derrière lui les soldats lui crier après, il n'y a pas à dire il s'était mis dans le pétrin jusqu'au cou. Cela aurait pu le rendre nostalgique, mais l'heure n'était définitivement pas à ça.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Ven 12 Sep - 14:52


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Rencontre avec un Prince pas comme les autres.


Elsa s'avança vers les bruis d'épées qui s'entrechoquaient. Elle arriva devant un étrange spectacle, il y avait plusieurs groupes d'hommes, et ses gardes ne semblaient pas savoir contre qui, ils devaient se battre. Il y avait des soldats, la jeune femme avait entendu parler de groupes qui s'étaient formés, et gravitait autour d'un chef, bien souvent tyrannique envers le peu de peuple qui restait, d'ailleurs beaucoup s'était exilé vers le nord, ou bien vers l'ouest, les deux zones qui n'avaient pas été touché par la malédiction de la Reine. Mais certains n'avaient pas voulu quitter chez eux, et sous trouver sous la dictature d'hommes vraiment peu... attentif au besoin de leurs peuples, et qui n'hésitaient pas à leur prendre le peu qu'ils avaient.

Et l'autre groupe, lui paraissait nouveau, ils avaient des armes pour se défendre, des arcs, flèches et épées. Mais ils ne ressemblaient pas à des chevaliers, ou gardes. Ils n'en avaient déjà pas le costume, c'était plutôt des vêtements de nomades. Voilà comment elle allait les appeler des nomades, des groupes dans ce genre existaient aussi, n'ayant plus de toit au dessus de leurs têtes, ils se déplaçaient de royaumes en royaumes pour trouver de quoi se nourrir, et se vêtir, et des lieux où dormir. Tout le monde semblait se battre contre tout le monde. Mais Elsa eut un peu plus de pitié pour ses nomades, et ordonna à ses gardes de concentrer leurs attaques sur les soldats pas trés sympathiques. Les gardes gagnaient du terrain mais de peur de voir l'un d'eux mourir, elle décida de faire une démonstration de ses pouvoirs, elle lança un sort de glace, ce dernier fit suffisamment peur pour que les "méchants" se sauvent en criant au sorcier, tel Pierre criant au loup. Elsa ne savait pas encore que son sort aurait des répercutions pas trés sympathique pour eux.

"Ils sont partis" fit-elle en se détendant et revint vers ses gardes qui soignaient les rares blessés de la bataille, heureusement rien de grave. Elle soupira de soulagement, et se tourna enfin vers les nomades qui se ressemblaient autour de ce qui devait être leur chef. Qui pouvaient-ils bien être, venaient-ils de cet étrange monde sans magie que Milah lui avait perlé, de ce village appelé Storybrooke? Il fallait bien qu'elle leur pose la question. Elsa s'avança donc vers le groupe, flanqué d'un garde pour veiller sur elle.
"Bonjour, puis-je vous poser une question? Venez-vous de ce monde sans magie... avec la...science?" demanda Elsa, n'étant plus trés sûre du mot que la la jeune femme maudite en sirène lui avait dit sur ce monde. Elle se tenait donc droite les doigts croisés devant elle, comme elle le faisait souvent quand elle attendait quelque chose. Elle ne portait plus ses gants depuis plusieurs semaines maintenant, et se sentait parfois un peu nue sans eux. Là par exemple, elle aurait bien aimé les avoir sur les mains, sans trop savoir ce qui pouvait l'intimider chez cet homme, elle était pourtant Reine de tout un royaume, pas une simple paysan timide.






[HJ : J'ai dit que c'était un autre groupe qui avait attaqué les compagnons, je vois mal l'un des soldats d'Elsa dire qu'il aime pas la magie, lol^]




Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Dim 21 Sep - 21:39


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood




La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs

Alors qu'il s'enfuyait, espérant semer ses poursuivants, d'autres soldats arrivèrent dans sa direction, mais alors qu'il croyait sa dernière heure arrivée, ceux-ci ne firent en fait que le contourner. Robin observa la scène abasourdit. Mais que se passait-il au juste ici ? Un coup d’œil en amont lui permit d’apercevoir leur dirigeant, enfin plutôt leur dirigeante. Elle portait une longue robe bleue qui lui donnait de la prestance, mais surtout une impression de grâce. Néanmoins, sans qu'il se sache pourquoi, son regard le glaça sur place. Peut-être n'était-ce qu'une impression, il n'empêche qu'il ne se sentait pas très à l'aise en sa présence. Loin de s'attarder plus que ça, Robin finit par rejoindre ses compagnons, avec l'arrivée de ses nouveaux soldats il avait une chance. Alors qu'ils reprenaient l'avantage, il eut soudain comme un courant d'air glacial et la surprise laissa vite place à la panique, surtout du côté ennemi. L'étrange femme de toute à l 'heure venait de geler une portion du sol, ne faisant forte heureusement aucune victime. Terrifié, les soldats finirent par détaler comme s'il avait vu le Loup, pourtant il semblait bien plus déterminé dans leur chasse aux sorcières tout à l'heure... Comme quoi ce n'était que du vent.

Robin lui était profondément énervé, il n'appréciait pas l'initiative qu'avait prise la jeune femme. Certes elle leur avaient sauvé la mise, mais elle aurait pu au moins les prévenir avant de lancer son attaque, elle aurait très bien pu le toucher lui ou un de ses hommes. En parlant de cela, Robin revint finalement vers sa troupe, certains étaient blessés, mais les plaies n'étaient que superficielles. «Robin, qu'est-ce qu'on fait d'elle ?». Robin n'était pas plus rassuré qu'il y a deux minutes, on peut même dire que la malaise s'était accentué. La magie était pour lui quelque chose de dangereux, il va de soi que plus grand est la pouvoir plus le danger y est important. Néanmoins, ce n'est pas pour autant qu'il faut en conclure que chaque personne utilisant la magie est mauvaise. Bon, c'est sûr que cela ne met pas particulièrement en confiance...

La jeune femme revint vers eux, s'approchant, mais toujours en restant restant à distance respectable. Sûrement voulait-elle ne pas les effrayer, leur faire savoir qu'elle ne leur voulait aucun mal. Cependant, cela ne sembla pas faire effet, car déjà ses compagnons pointaient leurs armes en direction de la Reine (car oui avec une tel allure ce ne pouvait être qu'une reine). «Tout le monde, baissez votre arme !» Ordonna t-il. Tout le monde s’exécuta, même si l'on pouvait lire aisément la crainte dans leurs regards. Robin regarda la jeune femme droit dans les yeux. Elle ne semblait pas avoir d'animosité dans le regard, à vrai dire elle semblait tout aussi confuse que lui.

La question qu'elle lui posa par la suite fut pour le moins étrange. Elle parlait de cela avec un tel détachement...Serait-il possible qu'elle ne soit pas au courant ? Impossible... Comment aurait-elle échappé à la malédiction ?

«Vous voulez dire Storybrooke?» Lui répondit-il, fronçant les sourcils. «Oui c'est le cas. Enfin, à vrai dire je suis originaire d'ici.». Il jeta un coup d'oeil aux alentours, à vrai dire il ne se sentait pas très à l'aise en présence de tous ses gardes. Il se racla la gorge avant de se reprendre la parole. «Merci pour le coup de main, mais vous auriez tout pu prévenir, vous auriez pu blesser un de mes hommes... Je peux savoir ce qui vous amène ici ?»


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Jeu 2 Oct - 22:13


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Rencontre avec un Prince pas comme les autres.


La jeune Reine voyait bien que cette bande... de joyeux compagnons, n'était pas trés à l'aise en sa compagnie. Elle avait longtemps fait cet effet à ses propres gardes, et même sa propre sœur. Mais ils pourraient l'apprécier une fois qu'ils se connaîtraient mieux, enfin si le destin leur laissait la chance de pouvoir le faire. Mais ce n'était pas le moment de penser à tout ça. La question d'Elsa sembla laisser le jeune homme perplexe, mais il répondit par l’affirmation, la Reine ne savait pas encore ce qu'elle allait pouvoir faire de cette information.  Elle pencha la tête sur le côté, certes elle aurait pu les blesser, bien qu'elle fasse toujours attention. Elsa sentit que ses propres gardes serraient les dents, enfin ne semblait pas ravie de voir leur jeune souveraine être traité de la sorte. Mais elle pouvait comprendre que le respect dû à la royauté se méritait autant qu'il pouvait être acquise. Elle l'avait toujours eu sans avoir de poser de questions, jusqu'au jour où elle maudit son royaume le plongeant dans un hiver éternel. Aprés cela, elle avait dû reconquérir le respect de son peuple, et peu à peu, grâce à Anna, elle parvenait à le gagner. Et puis qui sait comment cela se passe dans cet autre monde.

" C'est vous!" fit-elle simplement pour répondre à sa question. C'était après tout le retour des habitants de la forêt enchantée qui l'avait conduit à venir dans ses contrées pour en savoir plus sur eux, et savoir si ils seraient une menace pour son propre royaume. Elsa serait toutefois assez magnanime pour leur venir en aide, si ils avaient besoin d'un coup de main, pour chasser les Ogres, ou d'hommes pour reconstruire leurs châteaux.

"Je veux dire que votre retour a été annoncé dans de lointaines contrées, et je suis venue voir ce qu'il en été, et en savoir plus sur Storybrooke." compléta Elsa dans un maigre sourire. Elle pouvait avoir le sourire espiègles, ou coquin, mais seulement quand elle se sentait en confiance, le reste du temps, elle était du genre renfermée et froide comme la glace. La jeune Reine se mit à observer les compagnons de cet homme, ils avaient baissé leurs armes mais n'en restaient pas moins sur leurs gardes. La tension entre les deux clans étaient palpables, et qu'ils aient pu avoir un ennemi en commun pendant quelques instants, ne les avaient pas alliés dans une franche camaraderie. Ils ne semblaient pas à l'aise avec la magie, ce qui était sans doute compréhensible, alors qu'une terrible malédiction leur avait privé de tout ce qui faisait leurs vies, en les conduisant dans un autre monde. Et Elsa n'avait pas la moindre idée qu'en plus, ils avaient perdu la mémoire et vécu vingt huit ans dans l'ignorance de leurs véritables identités. La jeune Reine leva les yeux vers celui qui lui avait parlé, il devait sans nul doute être leur chef.

"Dites-moi,ce que vous faites dans ces bois?" demanda la jeune femme. Elle n'était pas chez elle, mais elle était tout de même curieuse de savoir ce qui se passai dans ces bois. Déjà cela lui éviterait de mettre en danger inutilement ses gardes et chevaliers d'Arendelle. Et puis il fallait qu'elle en sache plus sur les membres de Storybrooke, et savoir dans quel clan, ils se placent. Et ce n'était pas le peu de choses que Milah lui avait dite qui pourraient l'aider. Il lui en fallait plus.








Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Jeu 16 Oct - 22:16


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood




La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs

C'était un drôle de tableau qui se dessinait là. D'un côté se trouvait vraisemblablement une Reine accompagnée de son armée et de l'autre...eh bien une bande de voleurs. Quoique voleur soit un peu diminutif. D'ailleurs, Robin n'aime vraiment pas être considéré juste comme un voleur. Après tout, un voleur n'agit que pour satisfaire ses propres intérêst ou bien souvent pour le simple plaisir de voler. Tout le contraire, de Robin et de son groupe, eux se battent pour faire régner un sentiment de justice, pour un monde meilleur. Bon dit comme cela, cela peut paraître pompeux, mais qu'importe on n'obtient rien sans rien comme on dit. En tout cas, il veille à ce que ce principe soit respecté au sein du groupe.

L'arrivée d'Elsa n'avait pas fait que jeté un froid au sein du groupe, il semblait aussi que l'air s'était rafraîchi, Elsa n'était qu'à quelques mètres et pourtant il pouvait le sentir, qu'était-elle au juste ? Il n'avait jamais vu une telle magie auparavant. Une chose semblait maintenant claire, elle était venu de loin et cet air déterminé dans le regard montrait qu'elle ne partirait pas avant d'avoir des réponses, peut-être même était elle prête à offrir son aide... Quoi qu'il en soit, il n'y avait pour l'instant aucune raison de tenter quelque chose, pas s'en en savoir plus au moins et plus il n'était pas un rustre non plus. Elsa a beau avoir le pouvoir de geler (et pas que le paysage), ce qui avouons le est assez effrayant, ce ne veut pas dire pour autant qu'elle est méchante.

«Storybrooke...Vous avez vraiment échappé à la malédiction ?» Ainsi, elle voulait qu'elle lui décrive Storybrooke. Que dire, il y avait tellement à dire, mais était-ce vraiment important, que voulait-elle savoir au juste ? Elle avait ce sourire espiègle, presque émerveillé, peut-être s'imaginait-elle ce monde dans sa tête. Cela le fit sourire aussi. Peut-importe l'âge ou nos origines, nous sommes tous que de grands enfants, émerveillé par toutes ces histoires ou légendes de ce monde comme des autres.

«Je ne saurais pas où commencer...» Commença t'il, se passant une main derrière la nuque. «C'est une ville très étrange, tout est si différent. Il n'y a qu'à regarder comment sont fait leurs habitations, leurs modes de vies. C'est assez déroutant, mais on s'y fait vite. Mais que voulez savoir au juste au sujet de cette ville?»

Après s'être intéressé de près à Storybrooke, la demoiselle semblait maintenant porter son intérêt sur son groupe. Rien d'étonnant à cela, Robin lui aussi était très curieux d'en savoir plus sur elle. Bien qu'ayant beaucoup voyagé, il reste conscient qu'il existe bien des mondes, passé les frontières de la forêt enchanté.

«Nos sommes des voyageurs, des vagabonds si vous préférez. Le monde est vaste et il y a tellement de merveille à découvrir.» Dit-il avec un sourire. Bon, ce n'était pas entièrement un mensonge, seulement il ne disait pas tout. Ils n'étaient pas que des voyageurs, mais des voleurs. Même si leur but était nobles, Robin n'était pas stupide au point de révéler son identité a une parfaite inconnue, surtout si cette inconnue appartient probablement à la royauté et se trouve en ce moment même avec son armée. Il n'est pas suicidaire tout de même...

«Vous pouvez m'appeler Robin. Puis savoir qui vous êtes? Vous semblez venir de loin. Si vous voulez notre campement se trouve à quelques mètres d'ici, vous pourrez vous y reposer.»


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Dim 26 Oct - 20:18


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Rencontre avec un Prince pas comme les autres.


On ne pourrait dire que la jeune Reine ne fasse pas preuve de talent dans son art de manier la glace, mais il y avait des revers, comme le vent froid qui revenait vers eux, après qu'elle ait chassé ses mercenaires du coin. Elsa ne craignait pas le froid, mais elle voyait bien que ses gardes claquaient des dents, et tristement aucun flocon ne tomba sur eux. Elle sourit et bientôt la bise froide fut passer et tout le monde reprit des couleurs, comme si ils venaient de danser des heures de gigadance. Elsa sentit que les compagnons de son nouveau .... comparse n'étaient pas ravie de faire face au froid, et surtout à Elsa, elle-même à son pouvoir de glace, et encore il n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle était capable de faire avec son pouvoir de glace, elles pourraient geler n'importe qui, et n'importe quoi, comme les petits lapins dans leur fourrure toute chaude, et leur terrier bien profond, de même que les écureuils dans les arbres avec leur niches douillets dans les arbres, et aussi les chevaux que les êtres humains pouvaient monter. Elsa et ses gardes avaient laissé les leurs non loin du corps du troll géant cramé. Deux gardes étaient restés prés de la calèche pour la surveiller, afin que personne ne puisse voler leur affaires et l'argent qu'ils pouvaient avoir.

L'homme en face d'elle, semblait surpris qu'elle ne connaisse pas Storybrooke, et qu'elle ait ainsi échapper à la malédiction de cette méchante Reine. Elle avait elle-même jeter une malédiction sur son royaume, et tout ou presque lui avait pardonner, elle respirait un parfum de pardon, et Elsa n'arrivait pas toujours à comprendre comment les gens pouvaient avoir confiance après tout ce qu'elle avait fait à son royaume. C'est pourquoi aujourd'hui, elle ne pouvait que faire de son mieux, et rendre le désir de son peuple important à ses yeux, et suivre les conseils de sa sœur.
L'homme des bois  lui expliqua alors ce qu'était la ville de Storybrroke, tout semblait y être étrange, et là bas, il y avait des montgolfières, bien sûr Elsa ne saurait peut-être jamais ce que c'était. Elle soupira et "couta la suite de son récit, il expliqua être des vagabonds, mais ils semblent plus être des voleurs en quête de richesses, d'Amulettes  ou de baguettes magique. Mais Elsa ne dit rien et se contenta d’observer chacun des membres de l'équipe qui composait cette bande de voyageurs. Ils avaient tous des souliers aux pieds, prêts à affronter le monde et à le conquérir. Elsa fit donc la connaissance de Robin. Son nouvel ... ami demanda qui elle était. Elsa eut un petit sourire de savoir qu'ici on ne la connaissait pas. C'était trés étrange, et elle ne savait que durant ces vingt-huit ans à Storybrooke, ils avaient tous été amnésiques. Il lui proposa de venir se joindre à leur campement, ils voulaient peut-être prendre le thé, qui sait. Mais Elsa savait que ce n'était que par politesse qu'ils avaient proposé cela et qu'il ne voulait pas qu'elle se joigne à eux. Mis elle devait tout de même se présenter, elle était Reine, et ils devaient connaître son nom, elle n'était pas de ses personnes que l'on oublie, une fois la rencontre passé, elle n'était pas une fourmi parmi les fourmis, elle était la Reine. Ne vous prenait pas sur ses paroles, elle savait qu'elle était Reine uniquement parce que son peuple était d'accord, et c'est pourquoi, elle voulait être la plus grande Reine possible et atteindre la plus haute marche des Escaliers.

"Je suis Elsa, Reine d'Arendelle, nous nous trouvons dans une des contrées au Nord, bien au Nord d'ici" expliqua la jeune femme à Robin, elle avait traverser un labyrinthe de marécage, et il se serait sans doute noyer, et perdus, si elle n'avait transformer ce marécage en une jolie patinoire. Elle sourit en pensant à Sven qui n'aurait pas manquer de se coller la glace contre la glace. Un loup hurla à la mort dans les bois, et Elsa aimait entendre ses bruits d'animaux et de nature après avoir passer autant de temps enfermé dans sa chambre, à vivre des centaines de Non-Anniversaire, seule. elle aimait le bruit, et la vie autour d'elle, parler avec des gens, et vivre tout simplement. Mais en cet instant sa sœur lui manquait parce qu'elle n'aurait pas hésiter à rejoindre le groupe de Robin pour partager une pyramide de nourriture. Mais Elsa était bien plus renfermé et réservé que sa sœur.

"Je vous remercie de votre proposition, mais je pense rejoindre mon calèche." fit Elsa en se retourna pour voir un chemin qui rejoignait le champ où était restait toute ses affaires, elle voyait le passage rétrécir un peu plus loin, mais ils pourraient sans doute passer à pied, mais surement pas en calèche.
"Dites-moi, dans quelle direction se trouve le prochain village?" demanda Elsa qui voulait rencontrer un peu plus de civilisation que ces quelques brigands, pourtant fort sympathiques, il ne faut pas le nier. Elle accompagna donc sa question avec un sourire pour rassurer le groupe qui se trouvait en face d'elle. Elsa ordonna à la moitié de ses gardes de rejoindre le reste de leurs affaires, elle espérait ainsi ne plus paraitre menaçante, bien que ce n'était pas la taille de son groupe armée qui était la plus grande menace, mais bien elle-même et ses redoutables pouvoirs magiques. Mais cela elle ne pouvait rien y changer ses dons, faisaient partit d'elle-même et ceux jusqu'à la fin de sa vie, quoi qu'elle dise et quoi qu'elle y fasse. Il y a quelques années, elle aurait tout fait pour s'en débarrasser, aujourd'hui, elle vivait en paix avec eux.









Liste #001




Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Sam 22 Nov - 21:46


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood




La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs

La tension entre les deux camps semblait s'être un peu calmé, même si l'on pouvait voir encore voir dans le regard de certains, comme une forme de crainte, de méfiance. Mais après tout, c’est dans la nature humaine de s'inquiéter de qui pour lui est inconnu. La vague de froid qu'il avait senti tout à l'heure ne semblait plu être là et tout le monde semblait recouvrir ses couleurs petit à petit.
Comme il le pensait la demoiselle venait de loin... Arendelle n'est-ce pas? Ce n'était pas la porte côté. Il lui avait sûrement fallu prendre le bateau et marcher un long moment avant d'arriver jusqu'ici. Elle comme ses hommes devaient sûrement être épuisés. Lors d'une de ses escales, un avait entendu parler de ce royaume que tout le monde semblait craindre, ce qui amusa Robin. Ils devaient sûrement penser de même de leur côté. Les préjugés, voilà bien aussi une réaction bien humaine, même s'il y a des exceptions bien sûr. Le concernant, il a toujours contre ce principe odieux qui consiste à formuler des idées toutes faites sur des personnes que l'ont de ne connaît même pas. Cela n'empêche pas la réflexion, car hypothèses il peut y avoir, seulement il faut savoir démêler le vrai du faux, être son libre arbitre.

Il n'intervint pas, jugeant que ce serait inconvenant. Il était peut-être un voleur, mais il avait tout de même des manières, qui plus est en face d'une Reine. Ainsi préférait-elle reprendre le chemin de son côté. Rien d'étonnant à cela, en carrosse le chemin serait bien moins rude. Il espérait juste qu'il atteignent tous leur destination sain et saufs. Malgré le fait qu'il ait vu de ses propres yeux de quoi elle était capable, Robin ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter. Nul doute qu'elle pourrait sûrement se débrouiller face à un ogre, mais ceux-ci n'était pas le seul danger de la forêt enchanté. Il aurait voulu pouvoir au moins la guider, connaissant la forêt comme sa poche, mais il ne voulait pas avoir l'air d'insister.

«Continuez dans votre direction, le prochain village n'est qu'à quelques heures de marche vous devriez y arriver avant la nuit.»

Il remarqua qu'elle donna l'ordre à une grande partie de ses troupes de se replier, un geste qu'il apprécia. Cela permettrait aussi à ses hommes (et à lui aussi il faut le dire) de se détendre un peu. Il ordonna aussi à deux de ses hommes de se préparer pour le départ, il ne fallait pas qu'il perde de temps eux aussi. Il prit la décision d'avancer vers elle. Il voulait lui montrait que malgré les apparences, il était prêt à lui faire confiance, pas entièrement certes, mais le connaissant c'était déjà un bon début. Il lui tendit la main tout en la regardant dans les yeux, son air était sérieux, mais bien plus détendu qu'au début de leur rencontre.

«Soyez prudente, la forêt enchantée est loin d'être un endroit sûr. Peut-être nos routes se croiseront de nouveau, jusque-là j'espère que vous trouverez ce que vous êtes venu chercher.»

La demoiselle demeurait une énigme, mais il lui semblait avoir compris qu'elle avait vécu un long moment seul, coupé du monde extérieur, sa connaissance se limitant à son royaume. Il était donc normal qu'elle souhaite en savoir plus sur les autres contrées.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs Sam 29 Nov - 22:12


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Au revoir Prince des Voleurs


Elsa observa ce ... vagabond pendant un moment, lui et sa troupe semblait moins méfiant, mais elle sentait toujours une certains antipathie à son égard. Mais c'était comme ça depuis qu'elle avait dévoilé ses pouvoirs à la face du monde. La jeune Reine commençait en avoir l'habitude depuis le temps. Elle fit un maigre sourire quand le jeune homme lui indiqua le chemin du prochain village, cela l'aidait beaucoup, cela lui permettait de pouvoir faire une halte confortable dans une auberge, ses gardes avaient bien besoin de ça. Et puis peut-être y trouvera-t-elle des personnes susceptibles de parler pour d'autres, comme des chefs de villages, ou éventuellement les nobles de ce royaume. Elsa hocha la tête et le remercia de sa précieuse aide.

"Merci de vos indications" fit-elle en commençant à quitter leur groupe. Elle baissa la tête et fit un maigre sourire pour une dernière fois. Il ajouta d'être prudente dans la forêt enchantée. Elsa fronça les sourcils et regarda le paysage autour d'elle. Elle ne trouvait rien de bien menaçant autour d'eux. Et si le seul souci de la forêt était ses ogres, alors elle n'avait vraiment rien à craindre, parce que ses bonhommes de neiges, étaient capable de venir à bout de ses créatures. Mais elle n'était pas dupe et savait qu'il y avait sans doute d'autres danger, dans ce cas, elle avait ses gardes ou même ses pouvoirs.

"Merci, je tacherais d'être prudente" fit-elle en s'en retournant dans la forêt enchantée.  Elsa rejoignit le reste de la troupe, et retourna à leurs convoi, rien n'avait disparu de leurs affaires, et la jeune Reine se remit donc en route dans la direction que lui avait indiquer le jeune homme. Les gardes chevauchèrent un moment, et Elsa installé dans son carrosse en profita pour se détendre et lire un peu. Mais elle ne se sentait pas vraiment en grande forme, ses pouvoirs avaient encore fait des siennes. Elle n'avait pas encore le contrôle total de ses pouvoirs. Elle se frotta les mains, qui ne portaient plus de gants, même si ils se trouvaient toujours non loin d'elle.

Leur convoi ralenti, et l'un des gardes frappa à la porte du carrosse pour lui indiquer qu'il étaient en vus du village. Elsa décida de s'y rendre à pied, accompagner que de quelques gardes pour ne pas faire peur aux villageois. Elle marcha donc dans la direction du village, pour enfin comprendre ce qui se passait dans la forêt enchantée, et ce retour de ses habitants depuis cette étrange ville sans magie nommé Storybrooke. Dans le village, elle retrouverait un groupe d'hommes et de femmes qui annonceraient vouloir reprendre l'un des château de leur royaume, en l’occurrence de celui de David, le prince charmant. Elsa les accompagnerait dans leurs périple, mais il prendrait bientôt une autre tournure. Et alors Elsa comprendrait les véritables dangers de la forêt enchantée. Mais pour l'heure, elle venait de quitter un prince pas comme les autres, et entrer dans un village, pour faire connaissance avec ses habitants et découvrir la vérité.







FIN POUR MOI!
Merci pour ce chouette RP!




Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

La Reine des Neiges et le Prince des Voleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» •• reine des neiges • life's too short ••
» Coloriages "la Reine des neiges"
» Elsa - Reine des neiges
» Tombola à 2# Lorsque la Reine des Neiges fête Noël
» La reine des neiges
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: In a Mysterious World :: Nature indomptée :: Sentiers-