Partagez|

Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageQui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Jeu 7 Aoû - 17:26


Invité
avatar










   
Liste des Participants : 1° Benoit Semper / 2° Milah Jones / 3° ...
   Nbr de participants supplémentaires ? : Aucun
   Date : 12 éme jour

   
Contexte (date/ambiance) du sujet : Sur l'une des plages du Monde Enchanté, au matin alors que le soleil se lève tout juste, Benoit encore secoué par son retour au pays, se pose des questions sur son existence ici et à Storybrook.

   Période de la journée : Matin à l'aube
   Météo : temps clair, avec un petit vent

   
Pour " Qui sommes nous ? Ou allons nous ? ", c'est parti !
   

   


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Jeu 7 Aoû - 18:05


Invité
avatar















C'était mieux avant ...

Milah Jones~ Benoit Semper


Alors que le soleil se levait doucement à l'horizon, teintant le ciel nocturne de couleurs orangées et roses, que les vagues s'échouaient paisiblement sur la plage, assis dans le sable, encore vêtue de son sweat-shirt gris et de son jean troué, bref, des vêtements qu'il portait quand il n'était encore que Benoit Semper, le commis du magasin de musique de Storybrook, Ben contemplait le spectacle que lui offrait l'astre du jour, perdus dans ses pensées.
Quand le maléfice de Rumpelstiltskin avait échoué et les avait tous renvoyés dans leur monde, Ben avait fait parti des rares qui regrettais leurs vies dans ce monde ou la magie n’existait pas. Non pas qu'il haïssait la magie, loin de là, mais il haïssait ce qu'il était ici, un faible, un lâche. En regardant les vagues s'écraser sur les rochers un peux plus loin , le jeune homme se demanda se qu'était devenue Ruby, pardon, Scarlet, maintenant et ou elle avait atterrit. Surement avec Blanche.
Benoit tenta de se rappeler comment était Margaret Blanchard avant la vague noire mais il ne se souvenait pas l'avoir déjà rencontrée avant. Il secoua la tête. Ses souvenirs d'avant et d'aujourd'hui se bousculaient dans sa tête, comme s'ils voulaient se coller entre eux pour ne faire qu'un sans y arriver. Benoit se retrouvait donc coupé en deux, entre la vie du petit vagabond devenue le tristement célèbre Joueur de flûte de Hamelin et le commis sans histoire et sans parents mais qui avait enfin découvert l'amitié.
Le cris d'une mouette le fît sursauter. Absorbè par ses propres intériorisations, il ne s'était pas aperçus que le soleil était tout à fait visible désormais et ses rayons lui réchauffaient doucement le visage.
En posant la main dans le sable, il sentit sa flûte, celle que lui avait rendu Rumpel avant qu'ils ne soient tous renvoyés dans le Monde enchanté. Il s'en saisit et l'observa.
Il s'agissait d'un instrument à vent tout simple, en bois et ornée de spirales gravées entre les trous. Et pourtant, cette simple flûte possédait un pouvoir immense, celui de plier la volonté de tous ceux qui entendait sa musique au grès des envies de son joueur.  C'est ainsi qu'il avait chasser les rats de Hamelin et c'est ainsi que les enfants de la ville s'étaient retrouvés sur une île du pays imaginaire. Benoit souri à cette pensée. Vengeance avait-il songé à ce moment là et c'est encore ce qu'il éprouvait. Et il en était fier.
Doucement, il porta l'instrument à ses lèvres et se mît à jouer. Note par note, la mélodie s'éleva dans le calme de la plage, se mêlant aux vagues. Aucune magie dans ce son, juste une musique mélancolique qui s'élevait dans les airs.


© pepsy







HS : Si cela peut aider, voici ce que Benoit joue avec sa fûtounette : https://www.youtube.com/watch?v=3ZA_UFn_sRk


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Lun 11 Aoû - 17:40


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Mélancolie
L

a mer ! Enfin ! Je l'avais retrouvée après de longues heures de marche, j'étais partie totalement dans la mauvaise direction en m'éloignant du monstre lors de l'arrivée dans la Forêt. J'avais marché des heures avant de tomber sur un lac qui m'avait, certes, sauvé la vie mais qui m'avait aussi et surtout emprisonnée à quelques pas du château de mon mari.
Mais de rivière en ruisseaux j'avais fini par réussir à m'en sortir et j'avais enfin rejoint la mer. J'avais senti les embruns bien avant de la voir, et sans doute que si j'y avais un peu prêté attention avant de m'éloigner j'aurais su la trouver du premier coup, mais il y a tant de choses dans les pouvoirs de sirène que je ne comprends pas encore totalement. J'ai, par exemple, découvert récemment que je pouvais créer une illusion qui rassure mes interlocuteurs, celle de porter des vêtements, même si je suis en fait totalement nue. Bien sur je n'en abuse pas, c'est une illusion de vêtement, donc je me sais nue, et puis les illusions ne protègent pas et ne tiennent pas chaud. Mais c'est bien pratique pour sortir de l'eau le matin, même si généralement je fais cela loin des regards indiscrets (et si je ne suis pas excessivement pudique).

J'avais retrouvé la mer et compris à quel point elle m'avait manqué, il faisait encore grand jour et pourtant j'avais plongé sans attendre, avide de sentir la caresse des courants sur ma peau, avide de retrouver les couleurs merveilleuses des fonds marins, avide de sentir le sel rugueux s'accrocher à mes cheveux, avide d'entendre les chants des poissons (oui, ils chantent, mais l'oreille humaine n'entend pas), avide de retrouver ce sentiment de plénitude qui me fait presque oublier que l'homme de ma vie me croit morte. J'avais plongé sans prendre le temps de me dévêtir et ma robe trop grande, empruntée à une paysanne je ne sais plus où, fut emportée par la marée sans que j'y prenne garde. Il faudra que j'en retrouve une à mon prochain passage sur terre, dans quelques millénaires.

Le soleil fut couché avant que j'ai fini de m'émerveiller de la beauté de la mer de ce monde. La mer à Storybrooke était magnifique mais triste, les poissons se méfiaient à cause des chalutiers et autres gros bâtiments de pêche, les coraux étaient mourants disait-on, le plancton et les algues étaient gris de pollution et les mouettes ne riaient pas vraiment, quoiqu'en disent les humains. Sans compter qu'il était difficile de nager sans tomber sur un bateau, qu'il flotte à la surface ou soit échoué au fond. Les humains, sans le savoir je crois, ont colonisé les fonds marins de la pire des façons, avec leurs épaves. Ici par contre....Ces couleurs, cette joie de vivre....Vous avez vu la petite sirène ? Je pense que le créateur du dessin animé avait vécu ici. La mer est comme cela et plus encore. Les poissons chantent et dansent en banc (pas comme dans le dessin animé, ils ont leur façon de danser, que les humains ne peuvent pas comprendre) les coraux sont bien vivants si colorés et éclatants, le plancton crée d'immenses nuages colorés et délicieux qui dessinent les courants marins. Tout est merveilleusement naturel, aucun métal ici pour déverser sa corrosion.

J'avais passé la nuit dans une grotte et peu avant l'aube je remontais vers la surface. Il n'est rien de plus beau qu'un lever de soleil sur la plage, vu depuis la mer, cachée juste sous l'eau pour laisser la mer filtrer la lumière orangée et la faire danser au rythme des vagues j'appréciais le spectacle jusqu'à ce qu'un son léger et doux me tire de ma contemplation. Intriguée je sortis la tête de l'eau et vit un des habitants de StoryBrooke jouer de la flûte. Je ne le connaissais pas mais sa tenue n'était pas d'ici il arrivait donc directement du monde réel. Il semblait triste, son regard perdu dans le vide, et pourtant une pointe de...de détermination peut être ? agrémentée d'une certaine confiance en soi sans doute, filtrait à travers ses cils à demi baissés. Je m'allongeais sur le sable, face à lui, en silence, toujours sous ma forme de sirène, attendant qu'il ait fini.

Quand la dernière note eut fini de résonner dans le ciel clair et que le ressac des vagues eut repris l'ascendant je pris la parole

"Magnifique mélodie, mais plus adaptée à un coucher de soleil, non ?"


code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Lun 11 Aoû - 21:19


Invité
avatar















Questions sans réponses

Milah ~ Benoit


Ben fermas les yeux et n'entendis des lors plus que le son des vagues se mêlant à celui de la flute et du vent qui soulevait ci et là quelques mèches blondes sur son visage. Cela le chatouillait un peu mais concentré comme il l'était, il n'y prêtait guerre attention. Et il jouait, cela lui permettait de se vider la tête, de ne penser à rien d'autre qu'aux accord qu'il devait placer sur les trous de la flûte. D'ailleurs, d’où lui venait ce don pour l'instrument ? Étais-ce la flûte enchantée qui faisait de lui un virtuose ? Ou bien Rumpelstinskin qui l'avait ensorcelé ? Non car autant qu'il pouvait se souvenir ou du moins essayer de se souvenir, il jouait plutôt bien à Storybrook et la magie n'avait la-bas pas lieu d'être. Le mystère restait entier. Tout comme celui de ses origines, lui l'orphelin de Hamelin. Il avait toujours dût se débrouiller seul. Il fini sa partition sur un Do et n'avait jusqu'alors toujours pas ouverts les yeux savourant le calme de l'océan et de la brise.

"Magnifique mélodie, mais plus adaptée à un coucher de soleil, non ?"

Il ouvrit grand les yeux. Absorbé par son air, il n'avait pas entendue l'inconnue ( avec un " e" car à la voix il s'agissait d'une femme) arriver et s’apprêtait à lui aboyer de déguerpir avant de se rendre compte que , tranquillement allongée sur le en face de lui, se trouvait une sirène, avec les écailles, la queue de poisson ...etc.
Benoit se releva  précipitamment, sans vraiment savoir ce qu'il devait faire et pour cause : c'était sa première sirène et il n'en connaissait que ce que les voyageurs d'Hamelin acceptaient de lui raconter sur les marchés. Outre le fait qu'elles étaient exceptionnellement belle ( ce qui était avéré pour celle-ci), les sirènes avaient la fâcheuse réputation de dévorer les marins qui avaient le malheur de croiser leurs routes. Il se disait également qu'elles avaient une voix à se damner, mais cela Ben n'avait vraiment pas envie de le vérifier. Complétement paniqué il ne savait que faire. Ces êtres marins pouvaient-ils survivrent hors de l'eau ? Si oui, combien de temps ? Pouvait-il s'enfuir sans qu'elle puisse le rattraper ?
Il détailla la ... femme poisson. Il s'agissait d'une adulte apparemment, brune, de très jolis yeux gris, elle ne portait sur le dos aucun vêtements, ses longs cheveux cachant ses seins. Benoit s'attarda un instant sur les dits cheveux, guettant un espace de vide avant de se rendre compte que ça ne se faisait pas. Le jeune homme jeta un regard sur la queue qui étincelait sous les rayons du soleil naissant.Pouvait remplacer des jambes ? Elle avait l'air bien trop lourde pour cela Pendant tout le temps de ces interrogations, il se rendit compte qu'il n'avait pas bougé d'un yota. La sirène non plus, ce qui le troubla davantage.

© pepsy







Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Lun 11 Aoû - 22:22


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Mélancolie
I

l sursaute, je n'avais pas remarqué qu'il avait fermé les yeux et je n'avais pas du tout l'intention de l'effrayer au départ. De fait j'aurais peut être pu avoir l'intelligence de sortir de l'eau, il aurait eu moins peur d'une humaine...Mais je n'y ai pas pensé tant j'étais bien dans l'eau et tant j'étais absorbée par la mélodie. Pourtant en général j'ai l'habitude de cacher le fait que je suis une sirène, ne serait-ce que parce que j'inspire assez vite la haine et que je sais me défendre mais quand j'ai une arme, ce qui n'est pas le cas actuellement, je n'ai pas trouvé de sabre qui ne soit pas rongé par la rouille au fond de l'eau et même si j'en avais trouvé un, nager avec serait franchement désagréable et j'aime virevolter à ma guise dans les fonds marins. Je reste une bonne combattante avec mes poings, mais face à une foule haineuse je n'ai aucune chance (avec un sabre non plus remarquez mais ça reste rassurant quand même.). Cela dit là s'il m'attaque j'aurais vite fait d'être hors de portée donc je ne risque rien à priori. Sauf s'il est magicien. Sale engeance que ces gens là, on ne peut pas prévoir ce qu'ils feront, on ne peut pas connaitre leur force et leur pouvoir, on ne se méfie pas forcément et il est souvent trop tard quand on comprend.

Une lueur de terreur traverse son regard, il semble vouloir fuir, ses muscles tendus, mais il reste immobile, paralysé par la terreur ? A voir son regard se promener sur mes courbes il n'y a pas que cela. Je retiens un sourire amusé, ce ne serait pas vraiment le bon moyen de le rassurer, je pourrais avoir l'air carnassier.

"Ne t'en fais pas, je ne mange pas les humains"

Je retiens avec peine une remarque sur le fait qu'il n'a pas l'air appétissant, ça non plus ça ne le rassurerait pas et il n'a pas franchement l'air méchant, il est même presque mignon dans le genre petit agneau égaré. Non qu'il éveille mon coté maternel, je pense qu'il est clairement établi que je n'en ai pas, mais par contre il est mignon, dans le genre "je passerais bien un moment agréable avec lui tiens". Bien sur depuis que je suis sirène je suis très sage, surtout parce que Killian n'est pas là et qu'aucun autre ne parvient à m'attirer. Benoit ne fait pas exception, mais il est assez mignon pour que le terroriser ne m'amuse pas plus que cela.

"Je m'appelle Milah, je ne suis pas dangereuse, juste curieuse, ta musique me plaisait, j'ai voulu venir voir qui jouait."

Je ne suis pas dangereuse...Techniquement un peu quand même, mais pas pour lui pour l'instant et je pense que c'est tout ce qui l'intéresse. Inutile de lui dire que j'ai déjà tué des hommes, que j'ai guerroyé sur un navire pirate ou que je planifie de tuer un jour le Ténébreux, même si pour l'instant j'ignore comment m'y prendre. Détails que tout cela, détails qu'il n'a pas besoin de connaitre.



code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Mer 20 Aoû - 11:46


Invité
avatar















Benoit.Benoit Semper

Milah ~ Benoit


"Ne t'en fais pas, je ne mange pas les humains"
Le jeune flutiste ne se détendit pas pour autant, il était de sa nature de toujours rester sur ses gardes, après tout ses tristes expériences lui avait montré qu'il valait mieux se fier à son instinct plutôt qu'à la bonté de ses pairs. Et cette sirène... Bon, elle n'avait pas l'air méchante en sois mais prudence est mère de sureté. Pourtant, quelque chose dans le regard de la sirène agrippa celui de Benoit. En effet il crut reconnaitre ... de la tristesse ? Cela pouvait-être triste ces créatures là ?

"Je m'appelle Milah, je ne suis pas dangereuse, juste curieuse, ta musique me plaisait, j'ai voulu venir voir qui jouait."

Ben hocha doucement la tête. C'est à se moment qu'il se rendit compte qu'il serrait sa flûte entre ses doigts, à s'en casser les jointures. Il détendit un peux sa prise.

▬ Enchanté.

Pas trés correct comme réponse, après tout, elle, s'était donnée la peine de décliner son identité. Ruby lui avait dit un jour que si il voulait que les gens l’apprécie, il devait se monter plus sociable. Il est vrais qu'il s'était toujours protéger derrière sa carapace de mauvaise humeur et de sarcasme. C'était son mécanisme de défense que seule Le Chaperon Rouge avait réussis à percer. Il prit donc une petite inspiration avant de se lancer.
 
▬ Benoit. Benoit Semper. Merci du compliment, je... n'en reçois pas souvent.

Expiration. Bon voila qui était fait. Il se sentit aussitôt minable. Vraiment nul pour engager une conversation. Il lui fallait trouver autre chose, mais quoi ? Ses yeux descendirent sur son instrument. Musique ! C'est comme cela que ça avait débuter avec Ruby et Milah avait l'air de s'y connaitre. Forcement, il s'agissait d'une sirène, crétin ...

▬ Je... Ce n'est qu'un morceau de flûte.

Retour de la carapace. Parler n'était pas la bonne méthode avec Ben, s'il n'avait que de vague souvenir d'Hamelin, il savait que déjà à l'époque, il n'était pas très loquace. Une pensée traversa son esprit. Maintenant qu'il était de retour dans le Royaume Enchanté, ou allait-il aller ? Il ne pouvait retourner à Hamelin, trop de mauvais souvenirs et surtout il n'oubliait pas que si la ville se retrouvait sans enfants, il y était pour quelque chose. Au château du Ténébreux ? Rumpel se servirait une nouvelle fois de lui si il mettait un pied sur son territoire. C'était une mauvaise idée. Mais alors ou ?
Ici plus qu'ailleurs, il était un parias, rejeté de tous, sans endroit ou aller. Il reporta son attention sur la sirène. Pouvait-elle lui indiquer un endroit ?Une créature marine ? Il en doutait. Il ne lui restait qu'une option malgré les conséquences que cela aurait. Il devait trouver le Ténébreux.



© pepsy







Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones] Sam 23 Aoû - 16:40


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Mélancolie
L

a peur semble s'estomper dans son regard. Il y reste de la méfiance, bien sur, et il a raison dans le fond, faire confiance à une sirène n'est jamais vraiment intelligent. Je souris en le voyant si malhabile, il me fait penser à ces jeunes paysans venus à la taverne pour séduire la femme du tisserand, la belle Milah. Ils bégayaient presque tant je les impressionnait et soyons totalement honnêtes la plupart du temps cela avait moins à voir avec moi qu'avec le fait qu'ils ne voyaient pas grand monde en dehors de leur famille. L'inconnu jouait bien plus en ma faveur que ma beauté quand il s'agissait de les impressionner. Ils étaient timides de par la solitude à laquelle ils étaient habitués et Benoit ne semblait pas totalement différent de ces gens là, mis à part son don pour la musique, bien sur.

"Enchantée Benoit, et tu ne devrais pas refuser un compliment tu sais, d'autant plus s'ils sont rares"

Un nouveau sourire illumine mon visage et j'ajoute :

"Cela dit...Peut être qu'on peut essayer un duo. Mais je ne promets rien."

Je n'avais jamais chanté sous ma forme de sirène, je n'en avais jamais eu ni l'occasion ni l'envie. A dire vrai avant je n'avais jamais aimé la musique. Je n'étais pas contre, j'adorais danser et me déhancher, mais je n'appréciais pas la musique à sa juste valeur. Entre autre, sans doute parce qu'il y avait peu de musiciens talentueux dans mon entourage, mais aussi parce que l'Art de par son inutilité intrinsèque m'était indifférent. Mon passage à Storybrooke et les souvenirs implantés avait changé cela, mais le fait d'être sirène me conférait sans doute une certaine affinité à la musique.

J'ajoute à l'intention de Benoit :

"Je ne suis pas née Sirène, j'ignore si je peux chanter comme elles. Et je promet de ne pas te séduire."

Je ne m'étais jamais posée la question à dire vrai mais maintenant qu'elle m’apparaît je suis pressée de découvrir si je peux chanter comme une sirène. Je n'ai pas vraiment une belle voix, pas moche non plus mais je chantais un peu faux les rares fois où je m'y essayais. Manque de technique, d'apprentissage, d'oreille....J'avais l'oreille désormais, restait à savoir si le reste suivrait. Le chant des sirènes résidait-il, comme leur pouvoir de métamorphose, dans leur cœur ? Je l’espère.

Je me lève, laissant de longues jambes fines remplacer ma queue de poisson. Une robe légère qui ondule sous le vent matinal apparaît sur mon corps afin de ne pas choquer le jeune homme et je m'assieds assez loin de lui pour ne pas l'effrayer outre mesure. Cela dit une sirène qui propose de chanter ce doit être un peu effrayant dans le fond.
code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones]


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones]
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» les manga :D se qui fais de nous se que nous somme!
» Allons-nous avaler cette fois-ci la couleuvre
» Un étrange marécage : Qu'allons nous y découvrir ?[FlashBack Berenice, Tatsou, Phoebe Bellamind, MS]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: We play games :: RPs oubliés-