Partagez|

Une rencontre inattendue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageUne rencontre inattendue... Mer 25 Juin - 22:23


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood



Liste des Participants : 1° Robn Hood / 2° Milah Jones
Contexte (date/ambiance) du sujet : A peine Robin vient-il d'arriver qu'il n'a qu'une chose en tête retrouver Mr Gold alias Rumplestilskin. En possesion du poignard, il espère ainsi faire chanter le sorcier pour qu'il lui révèle bon nombre de choses, à commencer par l'endroit où se trouve son fils. Ce qu'il n'avait pas prévu vu qu'une sirène découvre à son tour son plan. Plus surprenant, cette sirène fut l'épouse du sorcier il fut un temps...

Période de la journée : Fin de matinée
Météo : Bien que la soleil soit haut dans le soleil, celui-ci peine à se montrer , bloqué par une masse nuageuse.
Pour " UNE RENCONTRE INNATENDUe... ", c'est parti !
©OnceUponATime Do not Copy.




Une rencontre innatendue...


Dès les premiers pas foulés, il ressentit comme une certaine forme de solitude. C'était très étrange, car à la fois il se sentait excité à la pensée d'être de retour, mais c'était aussi la première fois depuis longtemps qu'il était vraiment seul. Il est vrai qu'après avoir passé un long moment dans le «confort» de Storybrooke, se retrouver d'un coup de nouveau en pleine forêt à de quoi être déboussolant. Malgré ce malaise, le voleur retrouva vite ses repères redécouvrant de vieilles sensations. Bien que la forêt enchanté soit en proie à de grands bouleversements, elle avait tout même gardé ce  côté... magique. Mais trêve de rêvasserie, il fallait qu'il reste concentré. Il fallait qu'il retrouve Gold... Mais pour quoi faire ensuite ? Honnêtement, il avait espéré que les choses se passent autrement, sans réel conviction, car il se doutait bien que le sorcier n'allait pas plier si facilement. Mais l'idée d'être en possession d'un tel artéfact avait de quoi le rendre nerveux, ainsi espérait-il régler cette affaire au plus vite.

Le plus simple pour l'instant était de diriger vers la manoir du sorcier. A sa place, ce serait le premier endroit où il se serait rendu. Après, rien n'empêchait les contretemps, qui sait ce que manigance le sorcier à ce moment-là... A t-il quelque chose à voir avec cette nouvelle menace? Après tout, il était le suspect idéal et s'il n'était pas l'auteur des faits, il aurait sûrement des réponses à apporter.

Même s'il devait gérer ses propres problèmes, Robin ne pouvait pas se résoudre à ignorer la détresse, la peur et l'incompréhension du peuple. Ainsi, essaye-t-il au mieux de les aider, de participer à la reconstruction, de protéger les villageois, bien qu'ignorant comment se protéger lui-même. Après vous pourrez dire qu'il a oublié, tout oublier de la souffrance ressentit face à cette trahison, mais non la douleur reste la même, comme si c'était hier. Seulement, comme il le dit souvent, On ne peut pas effacer de tels événements, même en essayant fort, ces moments restent gravés dans notre mémoire. Il faut juste vivre avec, tout en restant le plus juste vis à vis des autres, mais surtout de soi-même.

Le soleil se levait à peine dans le ciel quand Robin se décida à reprendre la route. Il n'oublia pas de remercier en partant les villageois l'ayant accueilli. En temps normal il aurait pu se débrouiller seul, après tout il était habitué à survivre par ses propres moyens, mais depuis peu les bois n'étaient plus un lieu sûr, surtout à la nuit tombée. Malgré l'aide qu'il avait tentée d'apporter, les villageois s'étaient montrés tendus à son arrivée, le percevant comme une menace. Bien que blessé dans son orgueil, il pouvait comprendre cela, la peur et les pertes humaines endurés ne laissaient peu de place à la confiance et la convivialité. Tant que la confusion régnera, il en sera ainsi.

Quoiqu'il en soit il ne s'attarda pas longtemps, empruntant un sentier longeant un immense lac. En gardant ce cap, il devrait arriver à la demeure du sorcier d'ici deux ou trois jours. Sortant le poignard de sa veste il le regarda longuement, comme pour se convaincre qu'il avait pris la bonne décision, que tout allait bien se passer. Jetant un coup d'oeil à son reflet sur l'eau, il finit par soupirer et range le poignard.

Après de longues heures de route il fut surpris par le calme des lieux, c'était beaucoup trop calme, de plus, une odeur insupportable emplissait l'air, l'odeur de la mort. Serrant les dents, Robin avança calmement en direction d'où lui semblait venir cette odeur. Il se figea lorsqu'il découvrit un ogre scrutant ses victimes. Par réflexe il se cacha derrière le tronc d'un arbre. L'ogre du percevoir ce déplacement, car il fit quelques pas en sa direction. Il alla jusqu'à s'arrêtait à quelques mètres à peine de l'endroit où il se trouvait. Le cœur battant la chamade, il tenta de garder son calme, si jamais il se faisait voir il était foutu. Forte heureusement pour lui, les ogres ne sont pas dotés d'une grande intelligence, ainsi après un long moment de réflexion (réfléchissait-il d'ailleurs?), il finit par faire demi-tour. Robin attendit qu'il soit loin pour sortir de sa cachette, s'approchant des victimes.

C'était un véritable carnage, aucun n'avait survécu. Il se saisit du seul arc restant et d'un étui où il restait encore quelques flèches. Après quoi il réprit sa route. La journée était maintenant bien avancée lorsqu'il décida de faire une pause. Cela faisait un moment maintenant qu'il avait l'impression d'être suivi, observé, mais peut-être n'était-ce qu'une impression.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Sam 5 Juil - 12:39


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

e déteste les lacs. C'est....si calme, si vide, si....petit. D'un point de vue humain ce lac était grand mais pour une sirène habituée aux grands espaces et à la liberté, aux poissons multicolores et aux courants caressants, ce lac était une prison minuscule.

Une prison minuscule qui me maintenait en vie le temps que je trouve la mer, je dois m'en souvenir et ne pas cracher dans la soupe. Après tout j'avais eu de la chance de le trouver.

Je rumine donc tout cela, comme souvent ces derniers temps, le retour dans la Forêt Enchantée est, certes, une chance de retrouver Killian, que je n'ai jamais vu dans l'autre monde, mais je dois pour cela trouver la voie de la mer et c'est difficile car nous semblons avoir atterri au coeur d'une immense zone terrestre. Je peux, certes, survivre dans des fleuves, rivières et même ruisseaux, mais ce n'est vraiment pas confortable du tout. Imaginez-vous dormir sur un tapis de fakir et ajoutez à cela la sécheresse de ma peau qui ne peut être totalement immergée, et vous aurez un aperçu de ce que je ressens quand j'y suis contrainte.

Chaque nuit que je passe loin de l'étreinte salée de la mer exacerbe ma haine de Rumple, exacerbe mon désir de le tuer malgré la terreur qu'il m'inspire. Terreur justifiée, cet homme...s'il en est encore un...S'il en a jamais été un car avant qu'il ne soit puissant le terme "lâche" le définissait mieux que celui d'homme. Cet homme donc a bravé la mort pour me punir de la plus cruelle des façons. Ses pouvoirs, je le savais, étaient immenses, incommensurables, dangereusement altérés par sa haine et sa soif de vengeance. Il ne devait jamais me retrouver. Pas tant que j'ignorais comment le combattre.

Le soleil se lève, je le sens dans mon corps plus que je ne le vois, la masse nuageuse bloquant la lueur rosée de l'aube. Je me dirige vers le bord du lac mais alors que je vais sortir un jeune homme s'avance, il semble perdu dans ses pensées, tenant un poignard ouvragé en main. Je vais pour m'éloigner, sortir de l'eau un peu plus loin quand l'eau du lac, limpide et calme, me laisse entrevoir le nom sur le poignard : Rumplestiltskin. Je tressaute, surprise, et je n'ai pas encore vraiment repris mes esprit quand l'homme s'éloigne, toujours pensif, d'un pas hatif.

Je sors de l'eau et reprends mes habits cachés dans une souche d'arbre. Je peux, certes, me promener nue sans créer d'esclandre, les sirènes ayant une capacité à créer l'illusion d'habits, mais ce ne sont que des illusions, ils ne tiennent pas chaud et je sais, moi, que je me promène nue, ce qui, sans être pudique, a tendance à me déranger à la longue.

J'enfile rapidement ma robe, longue, grise et un peu sale il faut bien l'avouer, elle ne met guère en valeur mon corps de naïade, il faut dire que je l'ai volée sur un cadavre et qu'elle n'est pas tout à fait à ma taille, la jeune femme abusant manifestement du beurre. Mais elle me tient chaud, me protège des ronces et je n'ai cure de plaire désormais, si ce n'est à Killian, qui connait assez mon corps pour le deviner sous n'importe quels oripeaux.

Je ne sais pas quoi faire, qui est cet homme ? Un ami de Rumple ? Un ennemi ? Il ne semblait pas lui même le savoir tant son regard était songeur et perplexe. Et cette dague, que signifie-t-elle ? Je sais qu'il ne l'avait pas du temps de notre mariage. Alors d'où vient-elle ? Pourquoi son nom est-il gravé dessus ? Rumple se serait-il mis à aimer les objets luxueux ? Ce n'est pas l'impression que j'avais eu du temps de ma captivité...ais je n'avais pas tout vu, pas tout su.

Tout cela m'intrigue et je décide donc de suivre l'étrange jeune homme en silence avant de me faire connaitre. Voir ce que je peux deviner à son sujet, si le risque en vaut la peine.

Je le suis à distance, pas aussi silencieuse que je le souhaiterais, pas aussi silencieuse que lui, il est, manifestement habitué à se déplacer en forêt. Un chasseur ? Il ne semble pas avoir d'arme, sauf si on compte la dague ouvragée passée à sa ceinture.

Tout en avançant il pénètre dans le territoire d'un troll. Je reste à l'écart, connaissant les lieux de mes pérégrinations précédentes. Le troll semble sentir sa présence mais finit par perdre sa trace, rassasié, sans doute, par le carnage que j'aperçois de loin. L'homme se saisit d'un arc et de quelques flèches sur un des cadavres, le voilà armé.

Il continue de marcher jusqu'à midi, je crois, puis fait une pause. C'est le moment que je choisis pour m'avancer, après avoir oté ma robe pour lui présenter une illusion couleur de mousse qui met en valeur ma peau pâle et mes cheveux sombres. Courte sans être provocante elle met en valeur mes formes sans les dévoiler. Les mains bien en vue je m'avance sans tenter de me cacher pour prouver que je ne suis pas une menace et finalement je prends la parole :

"Bonjour, peut-être pourrions-nous partager notre repas ?"

J'ai dans ma besace quelques coquillages lacustres et deux ou trois poissons cuits la veille, ce n'st pas un repas de roi mais dans la forêt c'est un changement agréable. Du moins j'espère que cela lui conviendra. Je souris légèrement tout en continuant d'approcher jusqu'à être devant lui.

code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Mer 16 Juil - 22:08


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood



Une rencontre innatendue...

Personne, il avait du rêver. Pourtant, à peine eu-t-il tourner la tête qu'une voix s'adressa à lui. Une femme tout de verte vêtu, comme en harmonie avec la nature s'avance. Surprit par cette apparition soudaine, il se figea un instant, puis jeta furtivement un coup d'oeil aux alentours. Ce serait pas la première fois qu'on lui tent ce genre de piège... Eh oui, lorsque l'on a sa tête mise à prix, on en devient un peu parano. En même temps, il y a de quoi ici. Qui est cette femme?  D'aussi loin qu'il se souvienne le prochain village et au moins à une journée de marche et le précédent, tout au plus. Elle n'est pas armée, de toute manière il voit bien dans son regard qu'elle n'a aucune intention malsaine. C'est tout de même avec méfiance qu'il fait quelques pas vers elle, mais restant toujours à distance respectable. Elle s'approche à son tour, il peut ainsi voir ce qui se trouve dans sa besace. Elle n'a pas menti, il y a ici de quoi faire un bon repas. Même si cela ne veut rien dit, il finit par se détendre un peu. Peut-être était-elle juste égarée...

«Pourquoi pas... Mais avant, je peux savoir d'où vous venez? La forêt n'est pas un endroit sûr, vous avez de la chance d'être encore en vie.»

Plusieurs choses étaient louches. D'une, elle ne semblait pas être blessée, aucunes petites plaies ou contusions, rien. Même sa robe était étrangement propre, comme si elle venait de l'enfiler. Même en étant expérimenté, le fait est qu'elle est pu arriver ici indemne paraissait improbable. Pourtant, elle était bien devant lui, cela n'avait rien d'un mirage ou je ne sais quoi. Une autre chose était étrange, depuis qu'il était revenu, la peur avait rendu la plupart des gens méfiants voir agressifs. Mais elle, ce n'était pas son cas. Elle s'était avancé tout naturellement vers lui et avant même de savoir qui il était, lui avait proposé à manger. Il fut un temps, il aurait pris sage comme une forme d'empathie et ne se serait pas posé toutes ses questions, mais il apprit bien vite que la vie ne fait pas de cadeau aux gens naifs.

Il se retint de lui demander pourquoi elle l'avait suivi. Il ne voulait pas qu'elle prenne peur et le trouve trop suspicieux. De toute manière si elle cachait quelque chose, il finirait bien par trouver quoi. A quelques mètres se trouvait un rocher assez large pour deux personnes, il décida donc de s'y diriger.

«Vous ne venez pas?»

Il n'avait aucune intention de lui rêvèler son identité pour l'instant, cela n'avait aucun intérêt, il ne connaissait rien d'elle. Non, il préférait d'abord en savoir plus sur cette mystérieuse jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Sam 19 Juil - 17:22


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

'esquisse un sourire. Non, la forêt n'est pas sure, mais je suis une combattante. Cette pensée fait resurgir tous les souvenirs que j'ai de Killian. C'est lui qui m'a appris à me battre, à être vigilante, à survivre. Je m'avance vers le rocher et m'installe près de lui avant de répondre.

"La forêt n'est pas si dangereuse quand on est attentif, la plupart des dangers peuvent être contournés."

Je m'installe plus confortablement et sors le repas de ma besace, séparant le tout en deux parts à peu près égales. Ce n'est pas vraiment un cinq étoiles, mais de nos jours ce n'est pas si mal.

"Je m'appelle Milah, contente de vous avoir rencontré, vous ne ressemblez pas aux habitants du coin"

Les villageois d'ici sont terrifiés par tout ce qui pourrait ressembler à de la magie. Difficile de leur en vouloir considérant la proximité de ce coin avec le château de Rumple. Ça et le passage à Storybrooke qui les a quelque peu perturbés, je pense. Du coup ils ont tendance à taper d'abord et questionner ce qui reste ensuite. C'est la raison pour laquelle je ne me suis guère approchée des lieux habités. J'ai beau avoir l'air humaine j'ai pu constater qu'ils ne faisaient guère de différences ces derniers temps entre ce qui était ou non magique et je pense qu'ils m'auraient tuée que je sois humaine ou non. Le coin ne brille vraiment pas par son hospitalité.

Je commence à manger, j'ai faim il faut bien l'avouer, même si, suivant l'inconnu, j'ai marché moins vite que je ne l'aurais fait par moi-même et suis donc moins fatiguée. Je n'ai toujours pas trouvé de rivière pour quitter les environs du château de Rumple, et je crains de rester bloquée là un long moment si cela continue ainsi. Je déteste cet endroit. Mais je ne désespère pas de trouver une solution. Pour l'instant cette dague m'intrigue vraiment, même si je n'ai pas jeté un seul regard vers le sac de l'homme où elle est rangée si mon souvenir est correct. Je ne sais pas trop comment lui parler de cela, comment lui dire "hé, en fait je te suis depuis une demi-journée parce que tu as une dague gravée au nom de mon ex-mari psychopathe qui veut me tuer" Très mauvaise entrée en matière, non ? D'autant que je ne sais pas s'il est une âme damnée de Rumple ou un ennemi, ou quelqu'un qui cherche sa voie entre les deux.

"Qu'est-ce qui vous amène ici charmant inconnu ?"

Voilà une question presque neutre et c'est un début pour une conversation, je présume. Même s'il va m'être difficile, de mon coté, de répondre à ses questions sans embellir un peu la vérité. Bien que cela ne soit guère un souci, dans l'absolu.

code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Lun 28 Juil - 22:47


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood



Une rencontre innatendue...

Il eut un léger silence pendant lequel il tenta de cacher son impatience d'en savoir plus sur elle. Qui était-elle? D'où venait-elle? Malgré le caractère hautement suspicieux de cette rencontre (où peut-être était-ce juste lui qui se faisait des idées), quoi qu'il en soit il se trouvait dans une situation telle qu'il ne pouvait rien faire avant de se trouver devant le fait accompli. Après tout, il n'y a pas mort d'hommes, il ne pouvait pas se permettre de repousser la jeune femme sous prétexte qu'il a des doutes. Il n'allait pas non plus se mettre à l'agresser. A ce petit jeu là les femmes sont bien expertes en la matière. Jouer la comédie tout en arborant ce parfait petit air innocent. Oh bien sûr, ce n'est pas une généralité et rien ne dit que cette chère inconne en fait partie.

Ainsi prétendait elle pouvoir se débrouiller seule en forêt. Admettons, loin d'être macho, Robin savait que de nos jours de plus en en plus de femmes s'intéressent aux techniques de survie. Jusque là cela tiens la route. Pourtant, cela ne répond toujours pas à sa question.

«Sans arme ?» Dit-il levant un sourcil. Néanmoins sa question de resta que pure rhétorique.

Tant pis, ce n'est que partie remise.

Milah... Voilà un nom peu commun, pourtant il ne lui semblait pas l'avoir déjà entendu quelque part.

«Robin des bois, Enchanté Milah. » Finit-il par lâché d'un léger sourire. Il ne quitta pas Milah des yeux, encrant son regard enfin d'entrapercevoir le moindre indice sur sa réaction qui pourrait lui donner une indice quelconque sur elle. Alors, Ennemi ou ami? En lui révélant ainsi son identité, il espérait que cela la fasse réagir. C'était peu être stupide comme réaction, mais après tout il n'avait rien à perdre. Qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Et puis, si les choses venaient à dégénérer, il savait qu'il parviendrait à maitriser la situation. Après tout, jusqu'à preuve du contraire elle était seule et ne semblait pas être armée qui plus est.

Nouvelle question de son interlocutrice. Apparemment la tendance s'était inversé, Milah semblait être aussi curieuse que lui d'en savoir plus. Curieux...

«L'aventure!» Lui répondit-il avec un grand sourire. Puis il reprit un air plus neutre, fixant de nouveau Milah dans les yeux. «Je me dirige plus au nord. Cela me ferait plaisir de partager la route avec vous, mais j'ai à faire, alors si vous n'avez nulle part où aller, nos chemins se sépareront au prochain village. Navré.»

Il préférait être clair. Personne ne viendrait interférer dans son plan. Ce qu'il devait faire, il le ferait seul.


[HRP: Désolé, je t'avais dit ce week-end mais j'ai un gros coup de fatigue et j'ai été pas mal occupé << Sinon j'espère que ça te plaira.  Very Happy ]


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Mer 13 Aoû - 15:27


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

e souris à son sourcil haussé et interrogatif, sa question ne manque pas d'à propos.

"C'est parce que je n'ai pas d'arme que j'évite les dangers. J'arrive tout droit d'un nuage violet qui n'a pas pensé à prévenir à l'avance pour que je puisse m'armer. Donc je m'adapte."

Je ne précise pas que je me débrouille un peu au corps à corps, contre un humain j'ai mes chances, grâce aux cours de combat de Killian. Mais face à un animal  ou à un humain correctement armé je ne suis pas vraiment en position de force. Voilà pourquoi je marche silencieusement et prie pour ne rencontrer personne. Enfin en temps normal, là j'ai désiré cette rencontre.

"Vous n'êtes pas vraiment lourdement armé vous non plus"

dis-je en désignant l'arc d'un geste du menton. Je ne dis pas que je sais qu'il vient juste de le trouver, ou que j'ai constaté qu'il n'était pas très doué pour éviter les problèmes, ce serait admettre que je le suis et je ne suis pas sure qu'il apprécierait.

"Robin des bois....le Prince des voleurs...Intéressant, je me demandais si ce conte là aussi était réel dans notre monde"

J'esquisse un sourire, ma mémoire de StoryBrooke se rappelle surtout d'un renard mais je sais que là bas c'est un conte très très apprécié, une histoire qui parle de tenir tête aux lois injustes. Ils ont beaucoup d'histoires de ce genre, des "gentils" criminels. Et après ils s'étonnent que les gens méprisent leurs lois....Ils ne sont pas cohérents là bas.

"Vous allez vers le Nord ? Vous savez que c'est la route du Château du Ténébreux ? Pas vraiment un coin sympathique si vous voulez mon avis....Enfin après c'est vous que ça regarde, Rumpelstiltskin est connu pour transformer les importuns en cafards pour mieux les écraser."


Et je parle en connaissance de cause, Rumpel adorait me raconter ses exploits quand il venait me rendre visite dans ma prison. Il adorait me conter sa puissance et se vanter. Il adorait surtout me raconter comment c'était dehors, me faire regretter la liberté dont il m'avait privée. Oui, mon mari est un sadique et un sadique puissant, la pire espèce qui soit.
On dit toujours qu'il faut se méfier d'une femme que l'on rejette, c'est encore pire quand on rejette un sorcier, d'ailleurs personne ne le fait jamais et, techniquement je ne l'ai pas fait non plus, cet imbécile est devenu sorcier bien après que je sois partie en claquant la porte.

Je me rends compte soudain que j'ai parlé de Storybrooke comme s'il était évident qu'il comprendrait, je ne me rappelle pas l'avoir aperçu là bas, cela dit j'ai fait de mon mieux pour rester loin des gens après mon évasion. En aprtie parce que j'étais terrifiée à l'idée que l'un d'eux me vende à Mr Gold, en partie parce que je me sentais devenir folle et que j'avais l'impression que cela se voyait et je voulais éviter qu'ils ne le devinent et m'enferment dans un asile. Je n'étais pas sure de savoir laquelle des deux alternatives me semblait la pire.

Mais même s'il n'a pas été à Storybrooke il aura sans nul doute entendu parler de nous et de notre retour, un si gros nuage violet ça se remarque, non ? D'autant qu'ensuite j'ai entendu des rumeurs sur un village où tout le monde était devenu fou le temps d'une nuit et à priori Rumpel y était, entre autres personnes. Sans doute d'autres habitants de StoryBrooke. Donc tout le monde doit savoir que nous sommes là, après savent-ils d'où nous venons ou qui nous sommes ou ce qui nous est arrivé ? J'en doute.

code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Lun 25 Aoû - 22:16


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood



Une rencontre innatendue...
Oui d'accord, elle vient d'un nuage violet, jusque-là c'était prévisible. On ne peut pas dire qu'elle se mouille. Aurait-elle quelque chose à cacher ou est-ce juste un train de caractère? Si elle disait vrai, elle devait vraiment avoir des talents d'observation et de discrétion remarquable pour être encore en vie. Ou alors la chance...Non, impossible. De toute manière il ne croit pas en la chance, le hasard tout ça. Mais il se refuse aussi de croire en avenir prédéterminé, au «destin» et autres foutaises. Selon lui, on est le seul maitre de sa destinée, le reste n'est qu'une combinaison de cause à effet.

Elle lui précisa à son tour qu'il n'était pas beaucoup armé. Il avait tout de même un arc, ce qui entre ses mains, lui donne un avantage de taille. Le plus important ce n'est pas l'arme, c'est ce qu'on en fait comme il le dit souvent. Enfin en théorie... Face à la magie ce ne sont que des belles paroles.
Volontairement ou non (qui sait...), elle n'avait pas évoqué le poignard dans sa veste. Ce n'est qu'un détail sûrement sans importance, mais qui attira néanmoins son attention. Cette femme dégageait quelque chose de mystérieux, énigmatique. Elle avait du charme certes, un charme qui, il n'en doute avait du faire tomber bien des hommes, mais il y avait aussi autre chose, quelque chose d'un peu plus...nuancé. Elle reprit de nouveau la parole.

«Ça je ne pourrais vous le dire. Les livres ne sont pas vraiment ma tasse de thé» Dit-il, esquissant un sourire. Et c'est vrai. Robin n'avait jamais été un intellectuel. Il ne pouvait comprendre la passion des gens pour ces histoires écrites. Lui ce qu'il voulait c'était en vivre des histoires, les multiplier, bonnes comme mauvaises, mais les vivre. Ce qui n'était pas le cas de Belle. C'était des années auparavant, mais il la revoit très bien avec son livre à la main, tentant se concentrer, malgré ses nombreuses tentatives pour lui faire quitter sa lecture...Mais trêve de rêvasserie.

A l'évocation du nom du sorcier, son air se fit plus sombre, serrant les dents. Il aurait bien voulu paraître le plus impassible possible, mais il était bien difficile pour lui de ne pas grimacer à l'entente de ce nom. Cet homme était profondément mauvais, passe encore la séance de torture qu'il avait subie, mais il avait gardé Belle captive, pendant un long, très long moment.. De plus Gold n'était qu'un profiteur, il profitait de la souffrance et de la détresse des gens pour ses marchés dont tout le monde savait comment cela se finissait. Ça oui, tout le monde le savait et pourtant, le sorcier savait mettre la personne dans une situation telle qu'elle ne pouvait refuser. Tout cela n'était qu'un vaste échiquier pour lui et il en était le maitre. Ce qui énervait profondément Robin. Un homme avec de tels pouvoirs ne devrait pas les utiliser des cette façon. La magie n'importe jamais rien de bon de toute manière.

«Et alors?» Dit-il d'un ton peut-être un peu trop tranchant, fixant la jeune femme devant lui droit dans les yeux. «Vous vous inquiétez pour moi? C'est très gentil à vous, vraiment, mais restez en dehors de tout ça.»

Il finit par détourner le regard, puis finit par se redresser. Il était temps de partir, plus longtemps ils resterait sur place et plus et plus elle lui poserait de questions, ce dont il n'avait bien sûr pas tout envie.

«En route.»

Ils commencèrent à marcher en silence, s'enfonçant un peu plus dans la forêt. Le chemin n'était pas vraiment praticable, ainsi dut-il sortir son poignard pour se frayer un chemin. Il jetait de temps à autre de coups d’œils à Milah pour s’assurer de son état et qu'elle le suivait bien, mais garda le silence.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Mer 3 Sep - 20:41


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

'esquisse un sourire amusé avant de répondre, feignant n'avoir pas remarqué son changement d'expression. Sa machoire s'était serrée, brièvement et fugitivement, mais tout de même, assez pour que je devine qu'il ne voulait pas montrer ses sentiments et assez aussi pour que je puisse voir la haine dans son regard l'espace d'un instant fugace. Une bonne chose pour moi sans doute, peut être que je pourrais être honnête, peut être...Mais ce n'est pas vraiment dans ma nature de faire confiance, je me contente donc d'une réponse toute faite et banale qui ne dévoile rien de ma propre haine, si du moins mon visage a su rester impassible, ce dont je ne suis pas totalement sure.

"Je ne m'inquiète pas, je préviens, parfois les gens ne savent pas où ils mettent les pieds. Mais si vous savez alors c'est votre choix et c'est vous que ça regarde, je ne m'en mêle pas."


Nous reprenons la route et je le suis de près, marcher en forêt est une de mes habitudes d'avant de devenir sirène, je ne connais pas le coin mais je sias me repérer et éviter les racines et branches impromptues. Je suis assez athlétique pour n'avoir aucune difficulté à suivre son pas. Je laisse assez de temps s'écouler pour ne pas paraître le harceler mais trop peu pour qu'il ne devine pas ma curiosité.

"Désolée, je n'aime pas trop le silence, et puis je suis curieuse comme un chat, qu'est-ce que Robin des bois son arc et sa dague vont faire chez le Ténébreux ? Si ce n'est pas trop indiscret ?"

Je lui lance un défi du regard avant d'ajouter :

"Enfin même si c'est indiscret, après tout je suis une femme, la curiosité est notre apanage parait-il"


Nous sommes encore assez tôt dans la journée et assez loin du château de mon époux pour que cela ne soit pas dangereux pour moi de continuer à le suivre mais d'ici une heure, deux tout au plus je devrais bifurquer si je veux trouver un endroit où me réfugier pour la nuit et rester assez loin de Tenebrae. Je n'ai guère envie de revoir cet endroit...Enfin de le découvrir de l’extérieur, pour être précise, je n'en ai jamais vu que l'aquarium géant installé sous terre.

Je reste aux aguets, observant et écoutant ce qui se passe autour de nous, les oiseaux chantent et le soleil brille,  la première remarque indique qu'aucun danger ne rôde à proximité, le silence se fait autour des prédateurs et des monstres. Le silence ou des cris d'horreurs, mais les oiseaux se taisent. La seconde remarque indique qu'il me reste encore assez de temps pour trouver un refuge aquatique. Je n'avais jamais été aussi attentive au temps qui passe auparavant, je déteste cela, devoir regarder le soleil sans cesse et le laisser dicter ma conduite. C'est pour cela que je ne voulais pas devenir paysanne, entre autre bien sur.

code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Jeu 18 Sep - 21:51


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood


[HRP : Voilà, j'espère que cela va te convenir, j'ai essayé de faire un peu avancer l'intrigue sans pour autant tout déballer ^^']


Une rencontre innatendue...

Le silence régnait dans ce coin-ci de la forêt, seul le son de leurs pas ainsi que le bruissement des feuilles dû au vent venait rompre ce silence. Robin regardait droit devant lui, essayant de faire abstraction de sa nouvelle compagne de voyage, espérant qu'elle en fasse de même de son côté. Ce n'est pas qu'il n'a pas envie de lui parler, mais il craint ses questions. Il n'a vraiment aucune envie de s'expliquer sur ses projets et il y a au moins deux raisons à Cela. D'un parce qu'il s'apprête à faire est trop dangereux, mais aussi parce qu'il ne lui fait pas confiance, après tout ils viennent juste de se rencontrer et il ne sait rien de cette jeune femme sortit de nul part, mis à part son nom et qu'elle est soit disant doué pour éviter les danger. Mais il faut dire aussi que Robin n'a jamais été très expansif, tout simplement car il ne sait pas exprimer ce qu'il ressent, mais aussi parce qu'il est bien souvent perdu avec lui-même.

Voilà pourquoi il aurait aimé qu'elle garde le silence. Mais Milah n'avait visiblement pas l'air d'être du genre à se terrer dans un coin, résigné, en attendant que cela se passe. Malheureusement. Alors , elle finit par lui poser la question qu'il redoutait. Il se contenta de serrer la mâchoire, déglutissant. Étant de dos, peut-être n'avait-elle pas vu son trouble, du moins il l'espérait. Il n'était plusvraiment irrité comme avant, lorsqu'il avait tenté de lui faire comprendre qu'il ne lui dirait rien, non si elle voulait des réponses, ok, mais ce sera sûrement pas à sens unique. Oh, bien sûr il aurait très bien pu inventer un mensonge, mais mentir n'était pas son truc, de toute manière elle l'aurait sûrement remarqué.

«Ne crains pas ton ennemi, comme dit le proverbe. Le ténébreux est dangereux, c'est vrai, mais ce n'est qu'un homme, il suffit juste de savoir s'y prendre. De plus... Ce sorcier me doit des informations, il est la seule personne qui pourra m'aider à retrouver la personne que je cherche.»

Robin en manqua de remarquer ce petit ton impertinent que Milah avait pris, décidément il trouvait qu'elle avait un certain culot. Il l'a vit regarder à droit à gauche, elle semblait perturbée, comme s'il y avait urgence. Mais maintenant c'était lui qui voulait en savoir plus, car il était maintenant persuadé qu'elle n'était pas n'importe qui, elle semblait même avoir l'air d'en savoir plus qu'il n'y semblait. Ce fut lorsqu'il l'attendit parler du poignard qu'il en fut sûr, pourquoi mentionner le poignard? Pour n'importe qui ce n'était qu'une arme banale. Qui plus est, le voleur qu'il est  est bien plus connu pour ses talents d'archer qu'autre chose. Pourquoi autant d'insistance à propos du sorcier aussi?

Il se tourna pour lui faire face, stoppant net sa marche. Son regard bleuté encré profondément dans ses prunelles, il espérait ainsi capter toute son intention, mais aussi lui faire savoir qu'il le laisserait pas partir sans obtenir des réponses. Si elle avait des informations sur Rumple, alors c'était capital. Oui, peut-être qu'il prend cela trop à cœur me dites-vous, mais lorsque l'on est proche du but, rien ne nous arrête. Il n'espérait tout de même ne pas paraître trop menaçant.

«Et vous ? Qui êtes-vous Milah ? Je dois l'avouer, moi aussi je suis curieux de savoir ce que fait une  femme seule en pleine forêt. Vous n'avez pas l'air d'être une nomade, vous seriez plus chargé que cela et plus armé, même si je veux bien croire en vos capacités de d'observation et de discrétion»

Il fit une pause, affichant un sourire amusé.

«Il n'y a pas de mal à poser des questions, tant qu'on offre aussi des réponses. Je déteste parler, c'est pour cela que je me permets pas de m'introduire dans la vie privée des gens, mais aussi parce cela ne me regarde pas. Mais si vous voulez qu'on parle, vous savez mes conditions.»

Hors de question pour l'instant de lui parler de la dague, c'est bien trop dangereux. Elle pourrait tenter de lui voler, ce qui serait dramatique puisque la dague est la clé de son plan (à supposer déjà qu'il en est un de solide, mais ça c'est une autre histoire).


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Dim 12 Oct - 19:12


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

e frissonne, ce Robin est un inconscient, il n'a aucune idée de ce qu'il va affronter. Je pourrais le laisser vivre sa vie, enfin, mourir en fait vu ses plans, mais dans un élan de bonté (et surtout parce que je suis très curieuse au sujet de cette dague et que je vais donc avoir besoin de gagner sa confiance pour qu'il s'ouvre à moi) je décide de lui en dire un peu plus.

"Votre proverbe est idiot....Et Rumpel n'a plus rien d'un homme....Il n'en a jamais été un pour commencer mais désormais.... Vous n'avez pas la moindre idée de son pouvoir. Et de son sadisme. De ce qu'il est capable de faire juste pour s'amuser, de ce que vous pourriez subir sans avoir aucune chance de vous battre, sans avoir aucun espoir de vous défendre."

J'ai connu Rumple bien avant qu'il ne soit le Ténébreux, c'était un couard mais un homme bon, dans le fond, gentil et doux, principalement parce qu'ainsi il évitait les ennuis, il faut bien l'admettre, mais je n'aurais pas cru qu'il avait en son coeur tant de méchanceté cachée, tant de haine dissimulée. Je ne l'ai pas reconnu dans le Ténébreux et pas seulement à cause de l'assurance et de la peau écailleuse...Non ce sont les détails qui clochaient, ses paroles, son attitude, ce petit rire crispant qu'il avait en me racontant qui il avait torturé, qui il avait arnaqué, qui il avait piégé.... Je ne sais comment expliquer cela à cet homme qui part en guerre sans rien savoir de son ennemi.

"Je ne suis que ce que je vous ai dit, une vagabonde prise au piège à StoryBrooke et rejetée ici récemment, j'erre depuis, cherchant à rejoindre la mer...Nous sommes bien trop près de son château à mon gout, je cherche à m'éloigner de lui, j'ai été sa victime."


S'il veut des réponses il sera servi, est-il près à les entendre toutefois, est-il prêt à apprendre contre quoi il désire se battre ? A découvrir le mal dans sa forme la plus pure, la plus démoniaque ? J'en doute, ce Robin semble être quelqu'un de bien qui ne conçoit pas le mal, pas réellement, comme je ne le concevais pas avant de mourir, comme personne ne le conçoit jusqu'à ce qu'il rencontre le Ténébreux.

"Vous voulez le combattre ? Sans aucune préparation, en le prenant pour "un homme" ? Vous tenez si peu à la vie ? Vous voulez des réponses ? Allez-y, posez vos questions, après tout vu votre destination vous ne vivrez pas assez longtemps pour propager des rumeurs sur mon compte."


J'observe ses réactions, j'en ai dit plus que je ne le souhaitais, mais cela m'embête de laisser cet homme se diriger vers une mort atroce sans le prévenir. D'autant plus si la dague peut se révéler utile, inutile qu'il aille la donner généreusement à mon mari.

code by Mandy


désolée du retard :/




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Dim 2 Nov - 21:56


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood



Une rencontre innatendue...

Robin se contenta d'écouter Milah en silence. A vrai dire il en savait plus quoi faire maintenant, il n'avait aucune envie de parler de ses motivations, de ses projets, bref de lui en général. Elle n'était qu'une inconnue et il n'appréciait pas cette soudaine intrusion dans sa vie privée, surtout sur un sujet aussi sensible. Sûrement aurait-il du se taire dès le début, esquiver les questions jusqu'à ce qu'ils arrivent au prochain village, mais voilà, c'était plus fort que lui, il n'avait pas put s'empêcher de faire un commentaire. Grave erreur. Seulement voilà, c'était fait... Comment se sortir de cette situation maintenant ?

Milah le remit en garde concernant le sorcier, comme quoi ce n'était qu'un monstre aveuglé par ses propres désirs et étant prêt à faire des choses horribles pour parvenir à ses fins ou juste pour son propre plaisir... Tout cela, Robin le savait déjà, mais que pouvait-il faire? Il haïssait ce sentiment d'impuissance dans lequel il était, il ne pouvait pas rester sans rien faire sinon sa vie n'aurait plus aucun sens. Jamais il n'aurait pris de tel risque sinon... Plus Milah parlait et plus il avait l'impression qu'elle lui cachait quelque chose, il y avait quelque chose dans sa voix, dans son regard, même si elle tentait de le cacher. Elle connaissait le sorcier, peut-être même mieux que lui et à en croire ses dires, ce n'étaient pas des souvenirs très agréables.

«Je sais très bien tout ça! Mais c'est soit ça ou soit je me jette d'une falaise, parce que je refuse de rester là sans rien faire! On ne fuit pas ses problèmes, on les affronte.»

Il se rendit compte qu'il avait haussé le ton, ainsi détourna t-il le regard un peu gêné.

«Le monde est si vaste, je ne veux pas passe le reste de ma vie à chercher à l'aveuglette.».

Il faut dire qu'il n'a jamais été très doué pour dissimuler ses émotions, ni même pas mentir. Tout le contraire de Milah qui elle gardait tout son sang-froid. Pourtant, petit à petit elle aussi semblait se dévoiler, enfin c'est un bien grand mot pour l'instant, il n'entendait pas d'elle qu'elle lui dévoile toute sa vie non plus. Tout ce qu'il l'intéressait, c'était ses motivations. Elle aussi semblait avoir souffert par la faute de ce sorcier. Une autre victime...combien y avait-il ?

«Je suis désolé d'entendre ça...»

Il l'était vraiment. Chacun avait ses propres expériences, ses propres blessures et ce n'est jamais facile dans la parler, surtout une inconnue. Il eut soudain l'impression d'avoir violé son intimité, bien qu'au fond c'est elle qui avait joué avec le feu. Malgré le fait qu'elle ce soit un peu dévoilée, il n'était prêt pour autant à lui faire confiance, pour le simple est bonne raison qu'elle lui cachait encore quelque chose. Malgré le fait qu'il ait un ennemi commun, il avait des doutes sur ses intentions. Pourquoi l'avait elle approché ?

«J'ai étudié le mythe du Ténébreux pendant de longs mois et il s'avère que le sorcier a bien une faiblesse. Mais je ne vois pas pourquoi je vous parle de ça, si vous voulez... rejoindre la mer, aller-y.»


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Sam 15 Nov - 17:37


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

e le jauge du regard, il y a donc quelque chose qu'il désire au point de risquer d'affronter mon époux. Intéressant, ce doit être très précieux à ses yeux. Il ne semble pas de ceux qui s'attache aux choses matérielles, vu sa tenue, une personne donc ? Le pauvre ne sait rien toutefois.

S'il a bien une faiblesse, cette dague à son nom je présume, je vous déconseille de l'employer. Il est plus rancunier encore qu'il n'est puissant et vicieux. J'en ai fait les frais.

Je voudrais dire que je regrette mes décisions, mais si je recommençais du début aujourd'hui je ferais la même chose. J'épouserais le riche tisserand qui pourra m'offrir une belle vie et m'éviter de me tuer le dos au champs, je coucherais avec tout ce qui bouge car c'est ce que j'aime et que je n'ai jamais appris à résister à mes envies, pourquoi le ferais-je ? Au nom de la politesse ? De la respectabilité ? Pour ne pas heurter Pierre Paul ou Jacques ? Pour ne pas heurter Pierrette Pauline et Jacqueline surtout, parce qu'elles n peuvent pas permettre de faire ce que je fais et qu'elles en crèvent de jalousie ces harpies. Et je rencontrerais Killian et le suivrais au bout du monde, qu'importe les conséquences, parce que ma vie n'a eu de sens qu'après notre rencontre.

"Quelqu'un de censé affronte peut être ses problèmes, mais pas le Ténébreux. Croyez-moi quand je vous dit qu'il fera de votre vie, et de celle de tous ceux que vous aimez, un enfer quotidien et éternel."


Il était fou, sans nul doute, pour croire affronter Rumpel et s'en tirer, dague ou non, quel que soit le pouvoir de cette lame. J'espérais juste n'en avoir pas trop dit, et être assez proche de la mer pour être loin, très loin, s'il parlait à Rumpel de cette jeune femme qui l'avait mis en garde.

"Chercher à l'aveuglette n'est pas un sort enviable, j'en sais quelque chose, mais au moins vous cherchez, vous avez dnc un espoir de trouver. Croyez-vous vraiment qu'il vous donnera ce que vous voulez ? Que le prix à payer ne sera pas exorbitant ? Qu'il ne vous trahira pas ensuite pour mieux vous détruire ? J'ai passé si longtemps à l'écouter me raconter comment il avait menti à ses "clients", comment il avait manipulé les gens pour obtenir ce qu'il voulait, ce qu'ils n'étaient pas prêts à donner. Vos ignorez à qui vous avez à faire, vous ignorez les risques. Vous pourriez aussi bien sauter d'une falaise dès maintenant, vous auriez plus de chance de survie et cela ne mettrait pas en danger ceux que vous aimez.".


Voilà bien longtemps que je n'avais pas tant parlé, mais je dois le convaincre, je ne peux laisser Rumpel trouver une autre victime, chaque victime, chaque contrat accroît son pouvoir.
code by Mandy




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Sam 20 Déc - 22:07


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood


[Désolé pour ce délais. Beaucoup de travail, mais aussi je voulais prendre le temps de réfléchir à une réponse. Sauf qu'à chaque fois je me disais, je ferais ça demain lol Bon en tout cas j'espère que ça te plairas ]


Une rencontre innatendue...

Peu importe ce qu'il pouvait dire, Milah semblait déterminé à croire que sa mission était vouée à l'échec et elle avait sûrement raison. L'entendre dire cela le calma quelque peu, lui permettant de faire le point sur la situation. Qu'avait-il espéré au juste? Chacun avait ses propres problèmes. Pourtant, il avait cru apercevoir cette lueur dans le regard de Milah.... cette même lueur de haine, du moins croyait-il, qui l'avait poussé inconsciemment à se dévoiler. Mais en fait ce devait être de la crainte. Il n'y avait aucune hésitation dans son regard, alors peut-être s'était elle intéressé juste par curiosité.

Depuis combien de temps connaissait-elle le sorcier? A l'entendre dire, elle semblait tellement avoir souffert avec cet homme (si l'on peut toujours appeler cela ainsi, qu'à présent son simple nom pouvait la faire frémir. C'était donc tout à fait compréhensible qu'elle souhaite rester le plus possible loin de lui. Pourtant, Robin restait comme...déçu, même si ce n'était pas vraiment de la déception. Depuis tous ces événements et malgré le fait qu'il tende à le cacher, il s'était toujours senti seul, seul avec ses propres problèmes. Car, malgré que bon nombre de personne s'accordaient sans problème sur le fait que le Ténébreux soit sans aucun doute la mal incarné, mais qui est le mieux placé pour en parler qu'une personne ayant déjà rencontré le sorcier ?

Quoi qu'il en soit il respectait sa décision. Chacun avait sa façon de tourner la page et maintenant il aller falloir aller de l'avant. Il était tout de même toujours aussi intrigué par Milah. Quelle relation entretenait-elle avec le sorcier? Que s'était-il passé entre eux pour qu'elle se mette dans ses états là rien qu'à l'écoute de son nom? Même s'il faut l'avouer qu'une simple rencontre avec le ténébreux, peut déjà en refroidir plus d'un, il n'y a rien d'étonnant à ça.

«Je n'aurais jamais fait une chose pareil si je n'en connaissais pas les risques... Vous savez quoi ? Le ténébreux a toujours refusé de faire un marché avec moi, je n'ai absolument rien à lui offrir soi-disant. Ça veut dire ce que ça veut dire... Enfin peu importe.»

Milah finit par évoquer un point important: Le prix à payé..Même si cette pensée lui avait effleuré l'esprit, il s'efforçait de pas trop y penser. Comme disait Milah, le pire pouvait arriver, Gold était quelqu'un d'intelligent alors nul doute qu'il cherchera à tirer la situation à son avantage. Cela pourrait se finir très mal... Pourtant, il continue à garder l'espoir. L'espoir, voilà ce qui caractérise les héros.... Quoiqu'il se passe, quoiqu'il puisse endurer il croit toujours en une fin heureuse et finisse par la trouver. On ne peut dire qu'il se considère vraiment comme un héros, mais à tout cas il garde l'espoir.

«J'ai déjà pris ma décision et je ne changerais pas d'avis. Peu importe ce qu'il pourra arriver, je vais pas me cacher comme un lâche en attendant que les choses se passent. Je pense qu'il y a des choses qu'ils valent la peine qu'on risque tout pour elle et je cesserais jamais d'avoir de l'espoir, c'est ça qui rend la vie si excitante après tout. Et peut-être chercherait vous à m'arrêter....eh bien je vous souhaite bonne chance. C'est ma seule option, alors je ne vais pas lâcher.»

Si seulement il y a avait eu une autre, il l'aurait choisi sans hésitation, inutile de dire qu'au fond de lui il avait peur. Tout ce dit Milah est vrai, il n'y a aucune garantie de sortir de cette épreuve indemne.

«Si j'ai répondu à toutes vos questions, vous feriez mieux de partir, à moins vous serez saine et sauve.»


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue... Sam 13 Juin - 20:33


avatar



∂6 Conte : Once Upon A Time
Rubis : 191



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f14-milah-jones



Drôle de dague
J

e l'écoute et marmonne dans ma barbe (imaginaire je vous rassure je suis toujours une très belle jeune femme, au moins ne m'a-t-il pas enlevé cela....Sauf peut être le "femme" qui ne s'applique qu'aux humaines et non aux monstres.... Bref je digresse) que les hommes et leur ego sont vraiment des imbéciles et que ce Robin ne se rend absolument pas compte de ce qu'il risque. Je pourrais me dire que c'est sa vie et qu'après tout ça ne me concerne pas, mais s'il rend à Rumple une dague pouvant se révéler utile contre lui alors il renforce mon ennemi et il m'est difficile d'accepter cela.
D'un autre coté je vois mal comment l'en empêcher, malgré mes leçons d'escrime avec Killian je n'ai pas d'arme ni le talent nécessaire pour tuer cet homme et lui voler la dague, je dois donc me rendre à l'évidence, il n'y a rien que je puisse faire.

Je déteste me sentir impuissante, j'ai épousé Rumple pour éviter cette sensation (ça et le travail de la terre qui est particulièrement épuisant) et j'ai séduit tous ces hommes pour savoir que j'en avais le pouvoir. Killian a été différent mais il ne me contrôlait pas, je n'étais pas impuissante avec lui, loin de là, et c'était même ce qui rendait notre relation si fusionnelle et passionnée. Mais au milieu de la forêt, plantée devant cet homme déterminé à courir à la mort, je suis impuissante et je n'ai d'autre choix que de le reconnaître. Frappant le sol du pied comme une enfant capricieuse je m'exclame, boudeuse, renfrognée, amère

"Fais à ta guise puisque tu ne veux pas écouter. Mais ne t'étonne pas des conséquences, tu as appelé sur toi ton malheur en toute connaissance de cause. Au moins avais-je l'excuse d'ignorer à qui j'avais affaire lorsque j'ai attiré son courroux."

Techniquement j'avais attiré le courroux et la haine de Rumple, simple tisserand, un lâche qui aurait léché les bottes d'un soldat et affirmé aimer cela si on le lui avait demandé, et il aurait probablement effectivement aimé cela, servile et sans envergure, voilà l'homme que j'avais quitté. J'ignorais qu'il deviendrait le Ténébreux, sorcier puissant et terrifiant, mais Robin lui sait qui il va énerver, comme une mouche qui va danser du rock dans la toile de l'araignée il n'aura aucune excuse quand le piège se refermera sur lui.

Toujours d'aussi mauvaise humeur je m'offre le luxe d'une gifle bien sentie avant de tourner les talons comme une femme offensée et de m'éloigner, le plantant là sans écouter son éventuelle réponse. Je dois m'éloigner, s'il attrape Robin Rumple ne mettra pas longtemps à apprendre ma présence de la bouche de son nouveau jouet, mieux vaut d'ici là m'être éloignée autant que possible.


The End


code by Mandy


Je m'excuserais bien pour le retard mais à ce stade ce n'est plus du retard :/ vraiment désolée j'ai totalement zappé ce RP




survolez l'image
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Une rencontre inattendue...


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre inattendue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: In a Mysterious World :: Lieux essentiels :: Au cœur des forêts-