Partagez|

Rencontre avec le Voleur d'Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageRencontre avec le Voleur d'Ombre Jeu 29 Mai - 21:21


avatar



Rubis : 1023



Voir le profil de l'utilisateur




Once Upon

la confrontation
A Time


Le Voleur d'Ombre


Les habitants de StoryBrooke sont venus à bout de l'ogre et ont presque tous survécu. Ils sont désormais regroupés, pour la plupart d'entre eux, dans un petit village aux abords de la Forêt. Nul doute que d'ici peu chacun ira de son coté mais pour l'instant le retour des souvenirs les laisse dans un état second qui les pousse à développer leur instinct grégaire semble-t-il, à quelques exceptions près, bien sur.

A ces habitants un peu hébétés se sont ajoutés quelques personnages n'ayant pas subi le Sort Noir, intrigués par le nuage de magie ou les rumeurs ils sont venus voir ce qu'il en était.

La nuit tombera bientôt sur le village en effervescence, et avec elle la menace rôde, les chiens aboient, les chevaux s'affolent, ceux qui ont en eux de la magie le pressentent, cette nuit ne sera pas de tout repos.

De fait au milieu de la nuit des cris retentissent, une mère hurle en voyant son fils, couteau en main, penché sur le corps ensanglanté de son père. L'enfant est maitrisé sans difficulté, il est amorphe. La mère affirme qu'il est, soudainement, entré dans une colère noire et qu'il a poignardé son père à plusieurs reprises. Par chance l'homme est costaud et il devrait survivre, mais le changement d'humeur soudain du fils ne semble pas naturel.

Petit à petit tous les présents changent, eux aussi, d'humeur, sans que l'on comprenne pourquoi.



HJ: ce sujet est un sujet intrigue, vous pouvez poster une fois et fuir en quittant le sujet (un petit mot disant "je quitte le sujet" en HJ, pour éviter qu'on ne vous attende sera le bienvenu) , ou bien poster régulièrement ou bien encore ne pas poster du tout si cela ne vous inspire pas... Dans tous les cas que vous soyez venu poster ou non vous avez vécu cette expérience si vous avez été à Storybrooke, ou vous savez ce qui s'est passé si vous n'avez jamais été victime du Sort Noir initial. Cet événement ne peut pas être inconnu de votre personnage à moins qu'il n'ait vécu dans une grotte au sommet du monde sur une autre planète. Wink


ATTENTION à ce que vous tentez, dans ces sujets vos actions auront des conséquences, bénéfiques ou néfastes, pour vous ou pour les autres. Pas question, certes, de tuer votre personnage mais méfiez-vous en chargeant de ne pas rater une pierre qui vous ferait trébucher et vous blesser grièvement ou en lançant votre sort d'un hoquet malencontreux qui vous changerait en âne pour un temps Very Happy(les MJs n'étant pas du tout sadiques  What a Face  ce sont bien sur des exemples qui n'arriveront jamais  :evil: ....ou presque  Twisted Evil )

Si vous effectuez une action (magie, attaque, chercher une cachette...), pensez à lancer un dé sur ce sujet vous pourrez alors, au choix en tenir compte vous même dans votre RP  ou terminer votre RP sur l'action ébauchée et attendre que le Staff via PNJ vous donne le résultat de votre action.
Le but étant simplement de proposer des victoires et des défaites à tous



Petite précision importante :

Tous ceux qui postent dans ce sujet doivent jeter un dé "voleur d'ombre" afin de savoir comment leur caractère sera modifié. Ne vous inquiétez pas, sauf si vous le désirez l'effet ne durera pas hors de ce post, vous n'aurez donc pas à le jouer en dehors de ce sujet si vous ne le souhaitez pas. Je vous laisse donc jeter le dé et mener l'enquête avec le nouveau trait de caractère qui sera le vôtre, bon courage pour dénouer ce sac de noeuds !


x x x

Milah se cache derrière l'écrivain aujourd'hui






Jouer L'Écrivain
Les Intrigues
Lancer les Dés

N'importe qui peut jouer à travers moi un personnage de la série qui n'est pas encore inscrit.
Mais seul le staff peut m'utiliser dans les intrigues. 

∟ Identifiant : L'Ecrivain
∟ Mot de passe : pommerouge
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Ven 30 Mai - 11:24


Invité
avatar











❝Tout le monde

   ♡ Retour dans la forêt enchantée

La journée avait été éprouvante, à peine avions-nous retrouver notre monde après la fin de la malédiction que nous avions dû faire face à un ogre. Je détestais ces monstres, même après les quatre ans sans en affronter, enfin les 32 ans si je prenais en compte la malédiction. J'avais encore du mal à me faire à cette idée, vingt-huit sont passer depuis que le sort noir à été jeté.. Et je n'avais rien vu passer. C'était étrange d'avoir perdu ce temps, je sentais qu'une part de ma vie avait été volée, tout en ayant la sensation de justement mener une double vie.

Finalement, la bataille contre l'ogre avait été dure, malgré notre nombre et nos capacités personnelles. Heureusement, on en été venu à bout sans trop de blesser qui avait plus ou moins été soigné. Personnellement, je m'en tirais à bon compte, quelques égratignures, et des petites douleurs par ci par là. Notre groupe avait décidé de s'installer dans un petit village proche de la forêt, les combattants dont moi en on donc profiter pour rechercher des équipements comme une épée ou des vêtements plus adaptés au combat. J'avais simplement pris une dague pour ma part, je n'avais pas besoin d'avoir une grande lame, mon avantage était la vitesse et non la force. Pour l'instant, nous restions dans ce village nous répartissant les habitations étant resté jusque-là désertes. Je m'étais installé dans une petite maison avec Pierre, histoire de se reposer et de passé la nuit, demain, nous verrons ce que nous feront par la suite. J'étais tout de même fatigué et je ne pensais qu'à dormir, mais le destin en voulait autrement puisque des cris de femme retentirent. Immédiatement par curiosité, je quittais notre logement provisoire pour rejoindre l'origine des hurlements, j'avais de la chance, elle se situait dans la maison juste à côté et j'étais donc dans les premiers arrivés.

Je fus étonné de voir un jeune garçon couteau en main venant de poignarder son père face à une mère horrifié. Je ne savais pas quoi faire la morale voulait que j'intervienne pour maitriser l'enfant, mais dans une réaction égoïste, je n'intervenais pas. Que gagnerais-je à intervenir si ce n'est le risque d'être poignarder à mon tour. Quels étaient mes intérêts ? Au fond de moi, je savais que j'aurais dû intervenir, c'est ce que l'ancien Maximilien aurait fait, mais je n'avais plus envie de penser aux autres avant de penser à moi, j'étais le plus important pour moi, ma sécurité m'intéressait plus que le sort de cet homme et je regardais Pierre ainsi qu'une autre personne maitrisés l'enfant. J'écoutais avec intérêt le témoignage de la femme qui expliquait comment son fils était entré dans une colère noire et qu'il a poignardé son paternel à plusieurs reprises. C'est vrai que ce changement soudain de caractère ne semblait pas naturel, par chance son père survivra, il n'aura pas sa mort sur les épaules. Pierre vint alors me reprocher de ne pas être intervenus, j'y réfléchissais vraiment lorsqu'il me dit qu'avant je n'aurais pas réagi comme ça... Peut-être avais-je aussi changé, mais dans ce cas d'ou viendrait ce changement caractériel, c'était anormal, nous étions simplement surpris par tous ces changements, peut-être que les nerfs du garçon avaient craqué, peut-être que je n'ai plus envie de jouer les héros, il y a une explication logique à tout.

❝ citation. ❞
made by MISS AMAZING.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Ven 30 Mai - 22:17


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french
















Le voleur d'ombre .


Belle était restée après le combat contre le troll, elle avait été blessé à la jambe, cassée, fracturée en plusieurs morceaux, c'était douloureux et ça fait vraiment mal. Heureusement la magie pouvait aider dans des cas comme ça, elle avait été soignée, et pouvait marcher à nouveau. Belle ne cessait de regarder sa jambe pour s'assurer que tout allait vraiment bien. Elle s'était rapproché de Ruby, enfin Scarlett, mais elle ignorait son nom dans la forêt enchantée, elle n'avait pas eu la chance de la croiser dans ce monde-ci. Mais aujourd'hui, c'était fait, et elle venait de comprendre que la jeune femme était un loup, enfin une louve. Mais cela ne lui faisait pas peur, après tout elle avait déjà affronter d'autres... bêtes. Comme le Yarogai, mais aussi et surtout Rumple. Alors ce n'était pas sans doute pas une louve qui lui ferait peur. Mais en même temps, être seule n'était pas trés bon, et elle avait peur, enfin Mélanie avait peur, et Belle pour la rassurer c'était rapproché de Ruby, la seule amie qu'elle avait dans le coin.

Bref les deux jeunes femmes s'étaient donc trouvés un endroit où passaient la nuit, tranquillement après l'attaque du troll. Mais au milieu de la nuit, un cri retentit, Belle se précipita dehors pour voir un homme, poignardé par un jeune garçon. La jeune femme ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se passer dans le village. Elle sentit un étrange vent arrivé vers elle, et on aurait dit qu'un endroit plus noir était passé prés d'elle. Mais une ombre dans la nuit, ce n'était pas une chose rare, elle se tourna et vit une torche, et de nombreux personnes passaient devant assez vite pour venir en aider à la famille. D'où sans doute le vent, et l'ombre. Mais elle ne savait pas encore qu'elle venait de perdre quelque chose de précieux, et qu'à cet instant même, elle cessait d'être Belle ou Mélanie, elle était quelqu'un d'autre, quelqu'un de ... plus dépressif, et morose.








Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mar 3 Juin - 15:03


avatar



∂6 Conte : Hercules
Rubis : 81



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f35-hades


Le combat contre le troll avait été rude, Hadès ne le niait pas.
Ils s'en étaient tous pris plus ou moins dans la tronche, et tout le monde avait été touché, ou presque; et le dieu des Enfers s'était à maintes fois ridiculisé par moments, surtout lorsqu'il avait décidé de lancer à deux reprises deux sorts:
Le premier avait été pourtant un sort tout simple, juste de la fumée noire censée aveugler le monstre, mais s'il avait réussi à le jeter, d'autres personnes avaient été touchées, et lui-même également ! Petit fail de sa part, il devait encore s'entraîner un peu.
Enfin le second sort était pourtant tout aussi bête puisqu'il s'agissait un élément qu'il avait pour habitude de côtoyer quand il était encore dans l'Erèbe; ce n'était pourtant qu'une stupide boule de feu qu'il avait voulu envoyer vers la créature !...feu qui s'était éteint aussitôt dans ses mains à peine crée...Epic fail.
Décidément il n'avait pas beaucoup de chance, voilà ce que l'on pouvait se dire.

Et maintenant le troll avait été vaincu.
Et maintenant les survivants s'étaient tous regroupés dans un petit village non loin. Hadès avait suivi le mouvement, mais souhaitait demeurer discret. Il aurait aimé demander pardon à Belle, mais il n'osait pas; il lui avait un peu menti de toute façon. Mais si elle avait recouvré sa mémoire, elle devrait comprendre que cela n'avait pas été simple pour lui non plus, une fois arrivé à Storybrooke aussi subitement.
Et puis...et puis personne n'avait été à la place du dieu, personne ne savait encore ce que lui avait vécu; mais de toute manière, on s'en fiche juste un peu.

Hadès avait donc suivi le mouvement, mais n'avait conversé et n'était resté avec personne en particulier, il ne s'était rapproché de personne, cherchant dans la foule, scrutant; il recherchait un visage connu, voire même plusieurs.
Tout le monde, toutes les personnes qu'il avait connu dans sa Grèce natale avaient disparues avec le Sort Noir. Tout le monde sauf lui. Alors il recherchait son frère Zeus, Hercule et Megara. Il n'avait pas spécialement envie de les revoir en particulier, mais il voulait savoir ce qu'il advenait d'eux. Pour lui cela faisait des siècles, peut-être des millénaires; il ne savait plus trop. Plusieurs siècles ou millénaires qu'il n'avait pas revu son frère, son insupportable petit frère Zeus, roi des cieux. Hadès n'aimait toujours pas ce qu'il avait subi, mais il voulait juste savoir ce qu'il était devenu. Leur relation fraternelle, le dieu de l'Erèbe la voyait, la pensait comme chiens et chats.
Ne remarquant personne, à son grand dam, il resta un peu à l'écart du reste du groupe. Il ne voulait pas croiser Rumplestilskin, quant à Belle...il pensait qu'elle devait être avec le Ténébreux et il était hors de question pour lui de revoir cet être; mais sans nul doute qu'ils se croiseraient. Et idem concernant la jeune femme. Il préparait mentalement son petit speech d'excuses pour lui avoir menti. Et en attendant la nuit, Hadès était resté seul à l'extérieur, n'osant entrer nul part; il avait l'habitude de la solitude.

La nuit tomba.
Voilà le ciel revêtant sa belle robe couleur nuit pour aller danser, se parant de ses plus beaux atours, les diamants et les perles scintillants et de cette pierre de lune.


-Et demain Nyx croisera la route de sa fille Hébé aux portes de mon royaume.

Hadès parlait un peu tout seul ces derniers temps.

Au loin il entendit des cris. A l'autre bout du village, il arriva quand tout le monde était déjà arrivé. Apparemment, un enfant aurait poignardé son père.
Voilà qui était fâcheux !

Hadès était derrière tout le monde, mais il devinait la scène. Et il n'avait pas besoin de voir l'ampleur des dégâts pour les connaître.
Une gamine qu'il ne connaissait pas se retourna vers lui, le regardant bizarrement puis finalement l'insulta. En temps normal, le dieu aurait répliqué dans un magnifique chapelet d'un langage fleuri de sa langue natale.
D'ailleurs c'était ce qu'il allait faire. Et un langage fort fleuri et imagé, il en avait pas mal pour la gamine !
Mais...

Quelque chose sembla passer tout près du dieu, quelque chose de sombre. Il sentit un simple courant d'air inhabituel bien qu'il ne s'en préoccupasse pas pour l'heure.


-Tu devrais faire attention à ce que tu dis petite, souviens-toi que la politesse coûte peu et évite de nombreux ennuis !

Il avait sorti cela sur un ton aimable, souriant légèrement.

Et il se rendit soudainement compte que quelque chose chez lui n'allait pas totalement, mais il ne saurait dire quoi.
Le voilà juste plus aimable que d'ordinaire et alors ? Quel changement ?
Il ne saurait dire vraiment...






Spoiler:
 


Theme of Hadès:
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Dim 15 Juin - 0:30


avatar



∂6 Conte : Aucun
Rubis : 55



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/t399-rumpelstiltskin#7627








Rencontre avec le Voleur d'Ombre

La confrontation.


Il y avait encore dans l'air les traces de la lutte acharnée qu'ils avaient menés quelques temps plutôt. Sur la plupart des visages, contusions ou traces de boues, mais aussi et surtout une expression triste et un coeur pleins d'interrogations. Rumpelstiltskin qui pour une fois partageait ses sentiments avait beaucoup de mal à les accepter. Il se sentait dépassé par la situation. Ce monde lui rappelait tant de douleurs et tant d'échecs. Mais de son trouble, les autres s'en moquaient, ils exigèrent des réponses, croyant sans doute qu'il était un puits de science (car après tout il l'avait toujours fait ressentir), ou pire encore qu'il était derrière tout ça... Mais enragé par son impuissance, l'homme refusa la discutions et ne dit rien. Lui aussi avait ses propres interrogations et avait besoin de temps pour y répondre.

Dans un mutisme qui étonna tout le monde, mais que beaucoup mirent sous la peine qu'il avait pour sa "Princesse", il accompagna le groupe, en portant Belle dans ses bras. Il avait besoin d'ingrédients pour la guérir et il les trouverait au prochain village... Après l'avoir rétablit, il s'assura qu'elle allait bien et profita que tous avaient encore fixé leur attention sur la demoiselle pour s’éclipser. Il adressa un profond regard à cette dernière qui, il en était sur, comprendrait ce qu'il voulait faire avant de se retourner...

Mais au coeur de la nuit des cris d’effrois se firent entendre, comme beaucoup d'autre, Rumpel se précipita aux dehors, se préparant au pire. Lorsqu'il arriva, l'enfant avait déjà été maîtrisé, mais avait une expression terrifiante sur le visage. Non pas qu'il avait un regard fou ou encore un rictus ou quoi que bien au contraire, il était vide. Comme s'il regardait ailleurs, ou qu'il réfléchissait. Mais à le regarder attentivement, on savait parfaitement ce que cela n'était pas le cas. Il n'avait tout simplement pas l'air de réalisé ce qu'il faisait. Rumpel ne put s'empêcher de se rapprocher du jeune homme tout en prenant soin pour l'heure de ne pas se faire remarquer par la foule. Cela ne devrait pas poser trop de problème, tous se focalisaient sur la pauvre mère qui de sa voix chevrotante tentait d'expliquer la situation...


© pepsy







[comme dit dans l'intrigue petit à petit tous les présents changent d'humeur, j'ai enfait choisit de me réservé le plus bel effet en tant voulu mes petits chéris ^^"
J'ai cependant déjà tiré le dé et comme je suis exceptionnel, j'ai deux traits de caractère à évoquer : "rancunier" et "avide de pouvoir" !! Préparez vous sa risque de barder ! xDDD]


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Dim 15 Juin - 21:22


Invité
avatar









Mon nom est Kawa Ryu, bien que mon premier nom fut Feilong. Je suis un dragon oriental, un dragon terrestre-fluvial, Grand Maître des Fleuves et des Rivières. Jadis je vivais sur des terres que l'on appelle maintenant la Chine ou bien l'Empire du Milieu.
Mais maintenant je me trouve avec des gens que j'ai appris à connaître dans une autre vie, en étant fossoyeur à Storybrooke, des gens qui en vérité me sont inconnus car jamais je ne les ai côtoyés en étant moi-même; pas en étant Kawa Ryu. Nous étions tous harassés suite à la bataille contre cette chose dont je ne connaissais toujours pas le nom; ou alors l'avais-je encore oublié ? C'est-à-dire que ce n'est pas vraiment un monstre que j'espérais recroiser; pour le propre bien de ce type de créatures, nous serons bien d'accord là-dessus; je suis un dragon voyons ! Un Grand Maître qui plus est !
Enfin qu'importe, cela ne semble pas dire quelque chose à qui que ce soit parmi les gens de cette contrée. Je me trouvai dans ce qu'ils appelaient tous la Forêt Enchantée; moi je ne connaissais pas, mais alors pas du tout.

Enfin bref.

Nous nous dirigions, fatigués, vers un village. Et moi, dans l'incapacité de me retransformer en humain - en fait j'avais surtout la flemme, j'étais si content de retrouver mon corps écailleux ! - je marchai tranquillement auprès des humains qui, pour la plupart, me regardaient bizarrement. Quelques gamins avaient grimpés sur mon dos - avec mon autorisation - et l'un d'entre eux s'était endormi. Et moi j'étais tout heureux car les enfants semblaient contents eux aussi, quoiqu'un brin épuisés ce qui était normal compte tenu du récent évènement.

Enfin nous étions arrivé au village, et comme toujours, j'aidais les gens à s'installer. J'aime beaucoup aider, mais cela vous le saviez peut-être déjà. Oh, bien sûr j'aidais sous forme humaine ! - oui je ne suis pas sûr qu'un être de ma taille tienne vraiment dans ce petit village sans casser quelque chose par accident !

J'aimais bien la fraîcheur de la nuit qui tombait. Je me sentais bien ! Mais si triste...je voulais ma petite Yu et le petit Tchang et sa famille à mes côtés !

Enfin qu'importe...

La nuit tombait. Et j'entendis des cris. Et je ne vais pas redire ce qui a déjà été dit. J'arrivai et regardai la scène, horrifié, mais je sentais que ce garçon ayant poignardé son père n'avait pas pensé au départ à le faire ! Voilà qui était étrange. Soudainement je sentis quelque chose près de moi et je me retournai, juste à temps pour voir une ombre filer. Je clignai des yeux et la chose avait disparu; j'ai dû rêver. Et puis soudain en moi, je sentis quelque chose d'étrange, une sorte de changement s'opérer; ou bien était-ce uniquement ma fatigue ?
Je m'éloignai un peu de tout ce beau monde, bousculant au passage le bonhomme à l'armure ridicule qui venait de dire à une petite fille de se montrer plus polie. Moi je ne m'excusai même pas de ce que j'avais fait, me contentant de lui jeter un regard noir; j'étais bien plus puissant que lui, assurément ! Ne suis-je pas un dragon ? Un Grand Maître qui plus est ! Mais pour le prouver, il me fallait encore plus de pouvoir certainement où en trouver ? Certainement pas ici. Mais je me devais déjà de prouver ma supériorité, au moins à ce gars que j'avais bousculé; je voulais lui lancer une petite flammèche qui frôlerait son visage, je n'avais pas l'intention de le tuer. Mais finalement je le cramais.
Enfin...je ne le tuais pas mais je l'avais bien roussi. Et puis aussitôt je partais, devenu je ne sais pour quelle raison avide de pouvoir. Je devais en rechercher, je n'avais pas besoin de rester ici pour accomplir ma nouvelle ambition. Bien qu'au passage, en quittant ce village, je voulais juste me transformer en dragon et m'envoler; à la place je me vautrai lamentablement dans la boue avant de m'en aller.


[HJ: Je quitte le sujet ! Concernant Hadès, je rappelle qu'il s'agit de mon personnage aussi, donc je me permets aussi d'interagir avec lui - et de le martyriser (oui je sors)]



Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Jeu 19 Juin - 19:05


avatar



Rubis : 1023



Voir le profil de l'utilisateur




Once Upon

la confrontation
A Time


Le Voleur d'Ombre


Face à la foule qui accourrait la mère se décomposait davantage à chaque instant. L'enfant était hébété, on lui avait retiré le couteau et il ne bougeait pas, le regard dans le vide, semblant absent.

La mère pleurait, sanglotait et tentait d'expliquer qu'ils s'étaient disputés pour une betise son mari et elle et que soudain l'enfant, un enfant si doux et si tendre en temps normal, avait poignardé son père.

Une voix s'éleva, demandant si le père était violent parfois mais le regard interloqué de la mère devant cette question fut suffisant pour y répondre par la négative. Son mari était un homme doux et ils s'étaient mariés par amour, elle ne comprenait pas ce qui s'était passé.

Quelques villageois éloignèrent l'enfant et sa mère tandis que d'autres allaient soigner le père. La majorité des villageois et des aventuriers se retrouva donc sur la grand place autour d'un feu allumé pour réchauffer un peu l'atmosphère. Nul ne voulait rentrer chez lui, peut être par curiosité, peut être par peur devant ces événements inexpliqués.

Le passage de Kawa n'avait rassuré personne, si tous ne l'avaient pas vu agir la colonne de flamme qui avait entouré Hadès n'était pas vraiment discrète et sa survie semblait bien étrange. Les enfants l'observaient de loin, le regard empli d'un mélange de curiosité et de terreur. Les bras protecteurs de leurs parents les retenaient d'aller questionner le Dieu.

Le boulanger, d'habitude si amène, s'avança pour dire que tout cela n'était que sorcellerie et qu'il fallait bruler le garçon et sa famille pour faire bonne mesure, et noyer le Dieu, puisque le feu ne semblait pas le déranger. Tous l'écoutèrent, trop interloqués pour répondre, cela ressemblait si peu à l'homme qu'ils connaissaient, celui dont la générosité était proverbiale.

La peur s'était emparé de la foule et rien n'est plus dangereux qu'une foule apeurée, certains voulaient suivre le conseil du boulanger, d'autres auraient voulu enfermer le boulanger devenu un dangereux agitateur, d'autres auraient aimé se terrer sous terre et attendre que la tempête passe, mais tous avaient un avis et tenaient à le faire entendre. Le brouhaha ambiant devint une cacophonie générale.


N'hésitez pas à poser des questions ou à interagir avec les personnages du village.



x x x

Milah se cache derrière l'écrivain aujourd'hui






Jouer L'Écrivain
Les Intrigues
Lancer les Dés

N'importe qui peut jouer à travers moi un personnage de la série qui n'est pas encore inscrit.
Mais seul le staff peut m'utiliser dans les intrigues. 

∟ Identifiant : L'Ecrivain
∟ Mot de passe : pommerouge
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Sam 5 Juil - 19:52


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood


Le Voleur d'ombres


Nul doute maintenant, le mal était de retour dans la forêt enchantée. Le retour des ogres en était la preuve et nul doute que ce fléau ne serait pas le dernier avertissement.Car oui, Robin pensait bel est bien que tout ceci n'était pas dû au hasard et le pire restait encore à arriver... Combien au juste était revenus? A priori, il ne devrait pas être très nombreux, mais de quoi peut-on être sûr de nos jours ?
Si c'était comme la dernière guerre des ogres, les pertes risquaient d'être lourde.

Peu de temps après son arrivée, à peine fit-il les premiers pas que des secousses firent trembler la tête. De la où il était, il était bien impossible de voir quel en était la cause. Il décida de grimper sur l'arbre le plus proche afin d'avoir une meilleure vue. Cela se révéla un exercice périlleux, non pas qu'il n'avait pas l'habitude (même si cela faisait un bon bout de temps qu'il n'avait pas fait ça), mais les tremblements à répétitions rendaient son exercice plus qu'instable. A cette hauteur, une chute et c'était la mort assuré, mais qu'importe, têtu comme il est une fois lancé, plus rien ne pourrait l'arrêter. Concentré sur son ascension, l'archer atteignit tant bien que mal une hauteur satisfaisante s'agrippant de toutes ses forces au tronc de l'arbre pour ne pas tomber.

Au loin, on pouvait distinguer de la fumée, la visibilité était mauvaise étant donné la distance. Rapidement, il descendit de son perchoir puis courut du plus vite qu'il put jusqu'à l'endroit. L'endroit se trouvait bien à une heure de marche grosse modo, d'où son inquiétude de ne pas pouvoir arriver à temps. Nul doute que se devait être des personnes de Storybrooke, arrivé en même temps que lui avec le nuage. Mais lorsqu'il arriva  ce fut trop tard, le combat devait déjà être terminé. Bien que le calme état revenu dans la forêt, celle-ci conserve encore des traces de luttes. De la terre retournée, des arbres arrachés, une odeur de fumée et des traces de sang par-ci et là. A cette vision macabre il se raidit, déglutissant. Pourvu qu'il n'ait pas de morts...

Explorant les environs avec plus de détails, décelant des traces de pas il suivit cette direction, espérant que cela le mènerait vers le groupe de personnes. Certains devaient être blessés, il y avait sûrement quelque chose qu'il pourrait faire et puis il pourrait toujours échanger des informations avec eux. Alors qu'il approchait du village, de la fumée, l'odeur du bois brulé, un feu? Il se mit à courir en direction du village, lorsqu'il arriva il vit une foule amassée en cercle et visiblement en colère. Robin tenta tant bien mal de se frayer un chemin pour avoir une meilleure vue. Ce qu'il vit lui glaça le sang. Un garçon les mains couvertes de sang tenait dans ses mains un poignard, taché de ce liquide rouge. La mère était en pleurs, certains criaient «brulez-le!» tandis que d'autres étaient trop terrifiés pour dire ou faire quoi que ce soit.

L'atmosphère devint vite irrespirable pour lui, il avait le sentiment d'être oppressé, tandis que sou pouls s’accélérait de minutes en minutes. Plusieurs personnes se mirent à le bousculer pour passer devant. Robin réagit au quart ce tour en flaquant un direct du point à l'homme devant lui. Puis il se mit à hausser le ton.

"Tout le monde reculent ! maintenant !"


[HRP : Bon voilà, je suis tombé suis agressif ^^'  Very Happy ]


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mar 8 Juil - 22:06


avatar



∂6 Conte : Aucun
Rubis : 55



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/t399-rumpelstiltskin#7627








Rencontre avec le Voleur d'Ombre

La confrontation.


Voilà que d'autres esprits tout autour d'eux s'agitaient. Les cris les uns après les autres se multipliaient éparpillant en tout sens une situation qui leur échappait.

Un dragon ! -s'était alors écrié un petit garçon. Piqué par le cuisant souvenir de leur dernière confrontation, les voyageurs de l'autre monde s'étaient alors tournés d'un même élan vers l'alerte prêt à en découdre avec un nouvel ennemi. Et ce ne fut que légèrement déçu, que Rumpel y reconnut le même dragon de l'aprem-midi. Cependant le comportement de la créature qui les avait aidés auparavant lui paraissait étrange et plus encore cette vaine tentative d'attaque contre l'homme en noir.

Si Hadès n'avait rien à craindre des flammes en réalité, c'était plutôt la réaction soupçonnée du dieu qui serait amusante. Plutôt connu en ces terres pour son courroux, il n'était pas difficile d'imaginer la suite des événements. De veines attaques magiques contre le dragon, qui bien sûr puisque c'est un dragon serait immunisé contres elles... En somme un gaspillage d'énergies et de temps qui ne servait à rien d'autre qu'à les éloigner du véritable problème. Ttttt...

Curieux de voir comment se portait le dieux après l'attaque, la foule s'avança cette fois ci vers eux en se bousculant. Quand soudain sortant de la masse humaine on entendit une voix s'élever... Celle de Robin...

Rumpel aussi érudit soit-il su comprendre qu'il y avait là un sérieux problème. Tous ces gens changeaient subitement d'attitude sans qu'il ne parvienne cependant à savoir pourquoi... Dirigent un regard mauvais à Robin qui dépassé par la situation avait visiblement besoin d'un coup de main, l'homme songea combien il lui était pénible de devoir toujours tout arranger.

Quand est-ce que ces petites cervelles cesserait de s'agiter à tort et à travers sans tâcher de comprendre ? Croyaient-elles une fois encore qu'il viendrais tout arranger ? Ou pire, lui faire un nouveau reproche s'il lui arrivait d'être impuissant face à ce problème ? ... Oui, Rumpel n'avait pas toujours réponse à tout, et il pouvait aussi bloquer sur une énigme. Et puis quand bien même eut-il la solution, à quoi bon les aider ? Pour en faire des assistés ou pour qu'il le soupçonne d'être derrière tout ça ?

A bien les regarder aucun d'eux ne méritai son aide, et surtout pas ce voleur....

Ses épaules s'étaient affaissées sous un poids inconnu. Un nouveau feu l'animait tendis qu'au travers de ses yeux s'exprimait clairement toute sa rancœur. Il se contenta ainsi de garder encore le silence... Le temps suffisant à ce que les habitants réalisent qu'il y avait bien un problème et qu'ils viennent le supplier de le résoudre. Il ignorait s'il parviendrait à changer les choses, néanmoins il voulait les voir à ses pieds. Il voulait les voir quémander.


© pepsy







[J'avais déjà tiré le dé et comme je suis exceptionnel, j'ai deux traits de caractère à évoquer : "rancunier" et "avide de pouvoir" !! Préparez vous sa risque de barder ! xDDD]


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mer 9 Juil - 13:22


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french
















Le voleur d'ombre .


Belle se sentait lasse, rien de toute ceci, n'était intéressant, elle était morose sans vie, elle n'avait aucun but à atteindre, ni aucune raison de se battre ou même de vivre. Elle vit au loin un combat entre un dragon, et Hadès. Elle connaissait le bonhomme, pour avoir parler avec lui à Storybrooke, elle comprenait maintenant pourquoi il ne souvenait de rien, il avait été comme elle, dépouillée de sa mémoire, de son identité, de sa vie. Heureusement tout le monde avait retrouver ses souvenirs, mais Belle n'en avait que faire. Elle se sentait si lasse que même la présence de Rumple non loin d'elle, parvint à peine l'émouvoir. Elle n'avait plus rien à faire ici.

Elle soupira et s'assit sur le péron d'une porte. Elle plia ses jambes le long de sa poitrine, et encercla ses genoux avec ses bras. La jeune femme regarda une dernière fois le spectacle affreux qui s'offrait devant elle, tout allait de travers, les gens se criaient dessus, certains voulaient tuer Hadès, d'autres brûlaient le garçon et sa famille. Mais dans quel monde était-elle tombée? La forêt enchantée n'était pas comme ça autrefois, Belle sentit des larmes montaient dans ses yeux, elle se mit à pleurer et laisser sa tête tombait sur ses genoux. Elle ne voulait plus rien voir et plus rien entendre. Tout était fini pour elle! Que faisait-elle dans un monde comme celui-ci. Belle était tellement dépressive, qu'elle n'avait même plus la volonté de se battre. Ni par amour pour Rumple, ni par amitié, ni même par envie de vivre tout simple.






[PS : Alors à voir si vous laissez Belle dans son coin ou pas lol^^]




Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Jeu 10 Juil - 17:06


avatar



∂6 Conte : Anastasia
Rubis : 36



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f62-keira-a-roberts



Rencontre avec le voleur d'ombre

Alors que nous sommes arriver à bout de l'Ogre et moi qui pensait que tout serait fini et bien non, il semblerait que dans le petit village ou nous nous sommes rassemblés quelque chose d'étrange se produit et je crois bien que ce n'est pas fini.
Keira & Cie



Depuis mon arrivée dans ce village à la suite de la guerre contre l’ogre, tout me semblait étrange et je dois avouer que ma vie à Storybrooke crée de toute pièce par Regina me manquait atrocement. Et puis, j’avais sans cesse peur, je veux dire j’avais peur pour ma grand-mère dont j’ignorais la présence, j’avais peur pour Dimitri, je ne voulais pas qu’il lui arrive quoi que ce soit et j’avais peur pour ma propre vie, après tout ce que je venais de vivre, pourquoi je n’avais pas le droit d’être enfin tranquille. Regardant les personnes autour de moi et le soleil laisser place à la lune, je me dirigea vers un rocher et m’y installa avant d’essayer de contrôler ma peur, la nuit venait de tomber et je n’étais pas très rassurée d’être dans ce village qui me semblait si étrange.

Dimitri vint vers moi et s’agenouilla avant de prendre ma main dans la sienne et de plonger son regard dans le mien « Ania, ne t’inquiète pas. Je suis là d’accord. Il ne va rien t’arriver, je te le promets. », mais aussitôt sa phrase terminée, des cris retentirent au centre du village. Dimitri me pris par la main et on se dirigea tous les deux vers le rassemblement de personnes avant que je n’ouvre grand les yeux devant cette scène affreuse. Un petit garçon était dans les bras de sa mère, un couteau ensanglanté à la main et d’après ce que je pouvais comprendre, il venait de poignarder son père. Ce monde est tellement étrange et je crois que notre retour n’a rien arrangé du tout.

Appuyée contre mon fiancé, j’écoute avec attention l’affirmation de la jeune femme sur le comportement de son fils et observe le petit garçon qui a l’air totalement éteint, perdu dans ses pensées. Pour tout le monde, ce changement soudain de comportement n’est pas naturel et personne ne se doutait que ça irais de mal en pire.  Observant l’enfant totalement hébété, son regard dans le vide, je ne cessais de me demander ce qui avait bien pu se produire pour qu’il soit ainsi devenu si agressif avec son père.

Je ne disais rien, Dimitri passa ses bras autour de ma taille et essaya de me rassurer au maximum qu’il le pouvait. Je ne voulais pas qu’il m’arrive la même chose et si je devenais aussi aggressive que le petit garçon ? Et si j’étais capable de poignarder l’homme de ma vie sans m’en rendre compte ? Je ne pourrais pas vivre sans Dimitri et je devais vraiment découvrir ce qui se passait ici. Une voix s’éleva et demanda à la jeune femme si le mari de cette dernière était violent mais elle lui fis vite comprendre que ce n’était pas le cas.

Certains vilageois éloignèrent la mère et son fils et d’autre allèrent soigner le père tandis que mon fiancé et moi suivit des autres nous rassemblâmes autour d’un feu. Je ne voulais pas rentrer et je ne voulais en aucun cas être seule. J’avais peur, vraiment très peur et le passage de Kawa n’avait rien arrangé et la survie miraculeuse d’Hadès non plus. Le boulanger annonça qu’il fallait noyer Hadès et brûlait l’enfant et sa mère puisqu’il trouvait que cela était de la sorcellerie. Soudain, je me sentis faiblir dans le brouhaha général qui était né et je n’étais plus Anastasia, encore moins Keira, j’étais toujours la même mais un tant soi peu plus aimable avec mon entourage.

©️ Grey WIND.


HJ: Me voilà aimable ^^ Voyons donc au prochain post comment cela se passe  




Deux pomme offerte par Belle
Une pomme offerte par Milah
Une pomme offerte par Monsieur Gold

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Lun 14 Juil - 11:13


avatar



Rubis : 1023



Voir le profil de l'utilisateur




Once Upon

la confrontation
A Time


Le Voleur d'Ombre


Tout semblait partir en vrille quand Granny, fidèle à elle-même, même ce mal étrange n'avait osé s'en prendre à elle, s'avança et calma tout le monde en tirant an l'air avec son vieux tromblon.

Quand le tir eut attiré toute l'attention sur elle elle parla d'une voix forte et autoritaire

"Tout le monde se calme ! On doit comprendre ce qui se passe."

Pointant du doigt quelques villageois qui semblaient parmi  les moins dangereux elle leur dit :

"Toi, toi, et toi, vous les escortez chez eux et vous barricadez derrière vous, tout ira bien."

Elle désignait du menton l'enfant terrifié et sa famille. Une fois ceux là éloignés la foule sembla se calmer légèrement. Le dragon était parti et le Dieu, toujours fumant, ne semblait pas menaçant pour l'instant.


"RumpleStilstskin ! Vous nous avez ramené ici, c'est votre responsabilité si on se fait tous tuer, donc vous vous remuez les fesses et vous trouvez ce qui se passe."

Elle regarda alentour, cherchant ceux qui ne semblaient pas totalement fous et hésita un peu, c'était difficile à dire. Belle pleurait dans son coin, Robin semblait près à tuer quelqu'un....Tout cela était bien étrange. Granny soupira et espéra que cela s'arrangerait.

"Hadès ? C'est bien Hadès votre nom ?"

demanda-t-elle au Dieu récemment enflammé.

"Peu importe, Belle semble avoir besoin d'aide."

"Robin ! Je vais avoir besoin de quelqu'un pour me protéger, tu veux bien t'en charger ?"

Comme personne ne risquait de l'attaquer cela devrait canaliser un peu son agressivité, peut être, avec un peu de chance.

N'hésitez pas à poser des questions ou à interagir avec les personnages du village.



x x x

Milah se cache derrière l'écrivain aujourd'hui

[/quote]





Jouer L'Écrivain
Les Intrigues
Lancer les Dés

N'importe qui peut jouer à travers moi un personnage de la série qui n'est pas encore inscrit.
Mais seul le staff peut m'utiliser dans les intrigues. 

∟ Identifiant : L'Ecrivain
∟ Mot de passe : pommerouge
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Lun 14 Juil - 12:49


avatar



∂6 Conte : Anastasia
Rubis : 36



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f62-keira-a-roberts



Rencontre avec le voleur d'ombre

Alors que nous sommes arriver à bout de l'Ogre et moi qui pensait que tout serait fini et bien non, il semblerait que dans le petit village ou nous nous sommes rassemblés quelque chose d'étrange se produit et je crois bien que ce n'est pas fini.
Keira & Cie



Granny venait de tirer en visant le ciel et je crois bien que ça venait de calmer tout le monde. Moi, je fixais le paysage, souriante. Et personne ne trouvait ça bizarre mais au fond de moi, je me sentais vraiment très étrange et beaucoup plus aimable qu’à l’accoutumée. Aussi devant la réaction de Robin des Bois, je n’avais rien fait. Plus le temps passé et plus j’étais à l’écoute des autres. Finalement, sans rien dire, je me leva et me dirigea vers Belle, je me dirigeai vers la jeune femme qui était en train de pleurer, seule sur un rocher.

Je vint finalement m’installer à côté d’elle et attendis qu’elle réagisse. Puis finalement, je soupira et me mis à lui parler pour détendre l’atmosphère et pour lui faire comprendre que j’étais là pour l’écouter et pour la consoler. « Tu sais Belle, si tu as besoin de parler, je suis là pour t’écouter. Je n’aime pas te voir comme ça. Ca me fait de la peine. Je n’aime pas voir les gens tristes. », je tourna le regard vers elle et lui souris, histoire de la mettre en confiance. Tournant rapidement le regard vers le feu où de nombreuses personnes étaient encore présentes, je me rendis compte que Dimitri n’étais pas assis à la place que l’on avait tous les deux quelques minutes plus tôt. Je m’en occuperais plus tard, vu que pour l’instant, je m’occupais de consoler mon amie d’enfance.

Les doigts entrelacés les uns dans les autres, je fis signe à la jeune femme que j’étais là et ne cessait de lui sourire, attendant une quelconque réaction de sa part et repris finalement la parole. « Tu sais, je peux te comprendre. Moi aussi j’ai peur et si je peux faire quoi que ce soit pour toi. N’hésites pas à me le demander d’accord. Je suis là pour t’aider. Je suis là pour toi Belle. ». Etait-ce un acte de sorcellerie ? Je n’en savais rien mais en tout cas, ses mots ne me ressemblait pas et j’avais l’air moins effrayée qu’au début. Peut être que je finirais pas savoir pourquoi….

Depuis que l’on était revenus, je savais bien que quelque chose clochait et je l’avais remarqué à plusieurs reprises. Robin des Bois qui veut tuer tout le monde, Hadès qui ne sais plus quoi faire pour se faire remarquer, le gamin qui poignarde son père sans aucunes raisons apparentes. Tout cela est vraiment très bizarre. Bien qu’on soit déjà d’origines tous très bizarres vu que l’on vit dans la forêt enchantée, nos caractères ont l’air de se transformés. Même Rumplestiltskin à l’air de se prendre pour le maître de tout le monde qui souhaite que l’on soit à genoux devant lui. Il est temps que tout cela s’arrête mais je ne pense pas être capable de pouvoir faire quoi que ce soit… Toute seule du moins mais c'était sans me douter que Regina allait y mettre son grain de sel.

© Grey WIND.




Deux pomme offerte par Belle
Une pomme offerte par Milah
Une pomme offerte par Monsieur Gold

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Lun 14 Juil - 13:38


avatar



∂6 Conte : Blanche Neige
Rubis : 15



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f73-regina-mills



Rencontre avec le voleur d'ombre

Alors que nous sommes arriver à bout de l'Ogre et moi qui pensait que tout serait fini et bien non, il semblerait que dans le petit village ou nous nous sommes rassemblés quelque chose d'étrange se produit et je crois bien que ce n'est pas fini mais personne ne m'ennuie sans en payer les conséquences même cette saloperie de voleur d'ombre !
Regina & Cie



Alors que je pensais que tout était terminé et que j’avais enfin réussi à protéger Henry, il semblerait que non. C’est que je regrettais presque d’avoir lancé le Sort Noir vingt huit ans plus tôt. Enfin bon, on se retrouvait donc tous au village bien que la plupart des habitants me fuient comme la peste, je ne bougeait cependant pas et je tenais compte de ce qui se produisait. Et d’ailleurs, le petit moment de repos allait très vite s’arrêter lorsque le cris d’une femme résonne dans tout le village. Je m’y rends donc, curieuse de savoir pourquoi cette bonne femme hurle à en perdre ses organes vitaux et je découvre que son gamin est dans ses bras, un couteau pleins de sang dans la main. Tiens, tiens, ça devient intéressant tout ça.

Apparemment, d’après ce que je comprends, le gosse à poignarder son père après une dispute entre ses parents alors que d’origine le petit est sage et gentil et d’après la mère, ça lui a pris d’un coup, c’est assez drôle en fait mais ça reste tout de même bizarre et je n’ai en aucun cas envie qu’il arrive la même chose à mon fils. De plus en plus de personnes changent totalement de comportement. Robin des Bois commencent à devenir agressif et souhaite tuer tout le monde, Rumple’ souhaite qu’on se mette tous à genoux devant lui, ça lui ressemble bien ça. Enfin bref, il se produit vraiment quelque chose de louche.

Puis l’histoire du Dragon et d’Hadès me fais légèrement soupirer, ils ne peuvent pas rester tranquille cinq minutes non ? Alors que je me prépare à régler le problème, j’entends le boulanger dire qu’il faut brûler la famille du gosse et noyer le dieu. Je ne peux me retenir de rire à cette remarque. « Je ne crois pas que ça servirait à grand-chose vous savez. ». Je lève le regard vers le dieu et lui souris pour lui faire comprendre que tout cela me semblait plus stupide qu’autre chose. Assise face au feu, les bras croisés, je tourne le regard vers Belle, qui est totalement déprimée et qui reste seule assise sur un rocher. Mais alors que tout commence à partir en vrille avec du brouhaha monstre, Granny s’énerve et tire vers le ciel, histoire de calmer tout le monde.

Je lève les yeux vers elle et me lève une fois qu’elle a fini son discours et regarde le fiancé de l’Impératrice disparaître dans une fumée noire. « Eh bien tout est de plus en plus bizarre ici ». Et je ne m’étais pas trompée vu que quelques minutes plus tard alors que je me lève, un mal de tête me prends et je me rassois tout de suite devant le regard interrogateur de certains membres de mon royaume. Je me sentais vraiment très bizarre et j’avais comme l’impression que j’étais en train de vivre ce qu’il leur arrive à tous. Finalement, je rouvre les yeux et regarde tout le monde sans rien dire en ne bougeant pas de la place que j’ai prise, fixant les flammes qui dansent entre elles.

© Grey WIND.


HJ: J'ai tiré le dé et me voilà obéissante. Profitez en parce que je ferais ce que vous voudrez et c'est rare d'avoir droit à l'obéissance de la méchante Reine. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que beaucoup vont en profiter ^^




1 pomme d'Elsa & 1 pomme de Rumple'
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Dim 20 Juil - 18:55


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french
















Le voleur d'ombre .


Belle, la tête dans ses jambes, ne bougeait plus, de toute façon, elle n'avait envie de rien, et n'avait besoin de rien. Même Rumple n'arrivait pas à lui arracher un sourire, la jeune femme était complètement abattu. Soudain, elle sentit quelqu'un s'installer à ses côtés, elle soupira. Elle n'avait pas envie de parler, juste rester là à ne rien faire. Belle leva tout de même la tête pour croiser le regard d'une jeune femme, elle avait déjà rencontrer cette femme plusieurs fois dans la forêt, mais aussi à Stroybrooke. Mais elle n'avait pas envie de lui parler. Elle n'aimait pas voir les gens tristes, mais Belle avait l'impression que toute la misère du monde lui était tombé dessus, et elle ne pouvait rien changer, et surement pas en parlant. D'un autre côté, même si parler ne lui faisait pas plus de bien que ça, ça ne ferait pas de mal non plus.

Kiera continua de l'encourager à vouloir lui parler, Belle leva la tête vers le reste du groupe, tout le monde agissait bizarrement pas comme à leur habitude. Mais la jeune femme ne savait pas ce qu'elle pouvait faire, et même si tout le monde était différent, elle ne pouvait pas y faire grand chose. Elle aussi, était différente, c'était.... comme-ci on lui avait enlever sa joie de vivre, et que maintenant, elle était toute tristounette, toute morose, sans savoir ce qu'elle devait faire pour changer la situation, elle n'avait même pas envie de rire. Elle ne savait même plus comment on faisait pour rire. De toute façon, la situation n'avait rien de drôle. Granny prit les choses en main, et donna des ordres à chacun pour rétablir un peu de calme.

"Je me sens... triste... regarde tout le monde agit complétement bizarrement et... je sais pas quoi faire" dit la jeune femme. Cela aurait dû lui faire peur, la mettre en colère de ne pas pouvoir agir, ou bien même avec son entêtement elle aurait tout fait pour trouver une solution au problème. Mais là tout de suite, elle se sentait abattue et elle n'avait envie de rien, et n'avait pas la volonté de vouloir faire quelque chose.








Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mar 22 Juil - 5:36


Invité
avatar











Rencontre avec le Voleur d'ombre


INTRIGUE . KILLIAN


Vous savez ce qui est bien avec les petits villages bourrés de paysans plus stupide les uns que les autres? Absolument rien. Je déteste ces villages. Premièrement, il n'y avait définitivement pas assez d'eau pour combler mon mal de terre, ensuite...les gens y étaient tous semblables. C'était calme, beaucoup trop calme. Accoudé au comptoir d'un misérable bar, je réfléchissais à mes futures escales sans prêter attention aux rumeurs environnantes. Il était vaguement question d'un grand feu et d'un troll. Sans doute une autre stupide légende inventée par l'ivrogne le plus vieux de ce taudis. Légende stupide. Au moins sur les eaux, nos légendes comportent des créatures intelligentes, pas ce genre de monstre purulent et nauséabond. Avalant d'un trait le fond de mon verre, j'ai jeté un regard vitreux à la fenêtre. Avais-je trop bue? Peut-être, parce que j'étais sûr d'apercevoir un feu là tout de suite, à l'endroit où la place centrale du village se situait. Me levant, j'ai pris quelques minutes avant de faire un pas vers l'avant. Pour ma défense, je buvais depuis les premières lueurs de l'aurore et je commençais à en ressentir les effets. Une femme aux charmes désuets tenta de m'attirer avec ses clins d'oeil aguicheurs, mais la lueur à l'extérieur m'attirait plus que ses attributs flétris.


-Je coucherais cent fois avec une morue avariée plutôt qu’avec un nain dans votre genre,Articulais-je étonnement bien vu l’état d’ivresse dans laquelle je me retrouvais.


La poussant d'un geste brusque la femme, je me suis dirigé vers la sortie d'une manière plus ou moins titubante et j'ai poussé la porte. De l'air frais me ferais sans doute le plus grand bien. L'air frais de mon navire, sans doute. Seulement voilà, voulant me rendre à mon navire, les brides des conversations me firent ralentir de plus en plus. Mais qu'est-ce que c'était que ces illuminés? Un délire collectif? Et on ne m'avait même pas invité? Faisant un pas de plus vers le quai où Joller Roger était accosté, je me suis immobilisé à nouveau, pensif. Certaines de ces voix m'étaient familières...trop familière pour que je les ignore. Me dirigeant de façon malhabile vers le feu, mon flacon personnel à la main, j'ai plissé les yeux afin de mieux distinguer les visages qui me faisaient face.


-Par la grande sirène maléfique, c’est une plaisanterie, n’est-ce pas? Maugréais-je à voix basse.


Avalant une gorgée de mon divin nectar enivrant, je me suis avancé plus près afin de leur dévoiler mon visage aux lueurs des flammes. C’est qu’il y avait une foule…dont un certain être…mécréant….crapuleux…véreux…un être dont j’avais juré la mort quelques années auparavant.


-Vous savez que vous ressemblez à une bande de poules....caquetantes...disgracieuses...et agaçantes. Je ne peux même plus boire mon verre en paix! Voulez-vous me dire ce que ça peut bien vous faire qu'un gamin est presque tué son père? Ce n'est pas comme si l'homme était important. Oh...votre Majesté, je ne vous avais pas vue...Les méandres du temps ne vous sied décidément pas, vous semblez avoir prit cent ans! Dis-je d'une voix malicieuse en faisant mine de m'incliner vers elle.


Continuant mon chemin comme si rien n’était, je me suis posté aux côtés d’un certain crocodile… un être qui ne gagnait qu’à être détruit.


-Je croyais que les couards se terraient profondément…de toutes évidences, certains rats ont de la difficulté avec l’idée de rester en vie…loin de moi, Déclarais-je en avalant une autre gorgée.


Ce fut seulement après cette gorgée révélatrice qu’un événement majeur se produisait sous mes yeux. Étais-je le seul à réaliser que ces gens, en théorie, ne devaient pas se tenir tous à ce même endroit…ensemble… Était-ce une hallucination? Avais-je trop bu? Pourtant…il me restait au moins…2 gorgées de cette flasque-ci! Je n’étais pas encore totalement ivre, j’étais encore capable de marcher. Aucunement droit, cela va s’en dire, mais je ne m’étais pas encore effondré dans la boue comme le dernier des ivrognes. Même totalement ivre, je gardais ma prestance légendaire. Agitant mon crochet devant les flammes pour éclaircir mes idées, j’ai jeté un regard presque dédaigneux à la foulée de gens tout en disant, sur un ton de conversation :


-À l'exception d'une charmante réunion entre amis disparu pendant quelques temps pour la plupart, pouvez-vous m'expliquer de façon cohérente ce qu'on fiche autour d'un fichu feu, dans un coin paumé? Moi à la base, je venais faire quelques pillages, mais je suppose que ce n'est pas le cas de vous tous.


Il y avait beaucoup trop d'honnête gens pour croire qu'ils étaient tous là pour boire une pinte et tuer des gens au hasard. Grand-mère, Belle et tous les autres cadraient peu dans ce tableau. Me grattant le crâne avec mon crochet qui me servait désormais de main -merci au crapaud siégeant à mes côtés pour ce charmant outil- et j'ai scruté chaques personnes les unes après les autres.


-Eh merde...


Mais dans quelles emmerdes avais-je mis les pieds? Pourquoi n’étais-je pas resté avec la poissonnière purulente au lieu de mettre un orteil dehors? Je sentais que j’allais encore le regretter.  .


By Bird for all forums ©



HJ: J'ai lancé le dé, et comble de la malchance, l'image subit un bug. Donc d'ici à ce que ce problème soit réglé, considérez que Killian est simplement Ivre. J'ajouterai un nouveau message ou modifierai celui-ci (tout dépendant de l'avancement de l'histoire d'ici la fin du bug).


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mar 22 Juil - 19:30


avatar



∂6 Conte : Aucun
Rubis : 55



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/t399-rumpelstiltskin#7627








Rencontre avec le Voleur d'Ombre

La confrontation.


Granny semblait du haut de sa forte expérience garder le sens des réalités, à sa manière toujours aussi amusante qui bousculait bien des clichés, la grand mère tirât un coup de fusil en l'air histoire d'établir un silence. Le seul moyen de reprendre le contrôle de la situation semblait de devoir faire plus de bruit que les autres. Rumpel ne se rabaisserait jamais à ce niveau, lui demeurait un être au sang froid, à sa méditation constante qui faisait de lui un être au combien redouté et noble.

Ainsi on le solicita enfin, non sans agressivité cela dit avec au coeur de ses paroles une pointe de reproche qui lui déplu fortement.

▬ N'allez pas vous imaginez que c'est ainsi que je tenterais quelquechose. Depuis quand suis-je à l'origine de ce basard ? Je vous rappel que je suis moi aussi empêtré dans cette histoire. S'il y a quelqu'un à qui reprocher tout ça, à votre place je regarderais du côté de notre reine adorée. Il illustra son agacement par de grands gestes faignant une révérence. C'est quand même elle qui à voulu détruire notre royaume sans se soucier des conséquences.

Il releva son regard vers Régina à la manière d'un professeur qui reprochait un travail bâclé. Il avait espéré bien plus d'elle et commençait à croire que c'est parce qu'elle avait échoué à détruire leur ancien royaume, qu'ils avaient été tous rappelés en ce monde et que lui avait à son tour échoué. Elle ne l'avait pas fait exprès cela allait de soi. Mais Rumpel ne cessait de se reprocher d'avoir fait le mauvais choix. Elle n'était pas assez forte.

*Quand comprendras-tu qu'il n'y a que toi qui soit de taille face à la magie* Lui reprocha une voix dans sa tête. *Montre leur une fois pour toute, afin de te convaincre toi même*

*Oui mais j'ai échoué face au troll qui..*

*Belle ! C'est ca. C'est cette pleurnicharde qui te déconcentre ! Regarde là, avachie sur son cailloux. Mais va sy tourne là tête... Elle n'est plus celle que tu as connu hein?. Elle n'est pas comme ta milah, rebelle insaisissable. D'ailleurs jamais personne ne le seras tu sais... Tu l'as perdu pour toujours, tout comme ta force et ta fierté, lâche.*

Rumpel sembla comme tirer de ses songes à cause d'une désagréable sensation juste à ses côtés. Il se sentait observé. Mais pas cette sensation bête qu'on vous regarde, vu qu'il avait capté l'attention de l'auditoire. Nen ce sentiment qu'on devinait ce à quoi il pensait... Qu'il avait quelque chose à se reprocher. Il croisa le regard de Hook qui venait d'apparaître comme tout droit sortir d'un horrible cauchemars.

▬ Hook ? Mais que... *fais-tu là ?*

Ce que à quoi l'homme se contenta de sourire en observant le trouble (bien compréhensible) de Rumpel face à cette désagréable surprise. Il ne l'avait pas vu arriver. Mais imperturbable, l'homme reprit la parole après deux gorgés d'une efficacité douteuse.

▬ Bien étudié pour quelqu'un qui à des capacités limitées. Mais veux-tu bien nous excusez nous n'avons pas de temps à perdre à t'expliquer ce qui se passe.

Tenta-t il en vu de reprendre le dessus. À dire vrai quand bien même il était en mesure de tenter quelquechose, le ténébreux ne savait pas lui même où il devait chercher.


© pepsy







[J'avais déjà tiré le dé et comme je suis exceptionnel, j'ai deux traits de caractère à évoquer : "rancunier" et "avide de pouvoir" !! Préparez vous sa risque de barder ! xDDD]


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Jeu 24 Juil - 20:14


avatar



∂6 Conte : Robin des Bois
Rubis : 46



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f33-robin-hood


Le Voleur d'ombres

Qu'est-ce qui lui avait prit de s'énerver comme ça? D'un c'était complètement stupide, cela n'avait rien changé à la situation bien au contraire. Et puis cela ne le ressemblait pas. Il avait beau se répéter cela dans sa tête, c'était comme si son corps bouillonnait. Son cœur battant la chamade comme s'il était prêt à exploser, il serra fort sans avant-bras jusqu'à s'en faire mal. Il n'avait qu'une crainte, qu'on le lui fasse remarquer. Une remarque et il se sentait prêt à réagir au quart de tour. Néanmoins, à y regarder de plus près, personne ne semblait être vraiment elle-même. Il n'y aurait pas eu de telles circonstances, il aurait sûrement trouvé cela comique, mais cela était on ne plus sérieux. Un enfant venait de poignarder son père, la moitié des villageois voulait le bruler vif, mais cela ne semblait choquer personne. C'était comme si les gens étaient incapables d'agir, prisonniers de leurs propres émotions, toutes plus contradictoires les unes que les autres soient dit en passant.
Et puis c'était lui ou il lui avait semblé voir un dragon? Heureusement, il était parti... Restait toujours cet homme entouré de flammes. Et dire qu'il croyait avoir tout vu dans sa vie...

Question dangerosité, ils étaient déjà gâtés avec Gold et Regina. Si cette dernière restait pour l'instant calme, semblant observé la situation. Il croisa le regard plein de rancoeur du sorcier, soutenant le regard, il était prêt à aller le voir lorsqu'un coup feu le tira de sa torpeur. Granny venait de tirer un coup feu, coupant court à toute agitation. Robin observa la scène un peu abasourdie. Elle donna l'ordre d'éloigner le garçon et sa famille de la foule puis continua à donner ses ordres d'une voix forte et autoritaire. Cela ne le surprit pas plus que cela.Tout le monde connaissait la gentillesse de Granny, tout comme il savait qu'il ne fallait pas la chercher, ni la pousser à bout.
Elle avait une sorte d'autorité naturelle. Ainsi, lorsqu'elle s'adressa à lui, il ne put qu'accepter. De toute manière s'était mieux pour lui et pour les autres. Plus loin il serait et mieux se serait.

«Tant que ça me permet rester loin d'ici...».

Fairyland avait bien changé depuis sa dernière venue. Des ogres, ces mystérieux changements de comportement, et puis quoi après? Jusqu'où cela ira-t-il? A peine revenus dans la forêt enchantée, les habitants avaient déjà frôlé la mort. Sans l'intervention de Granny au village, nul doute qu'il y aurait eu une émeute. Le pire dans tout cela et qu'il l'avait alimenté... Mais que se passe t'il ici? Jettant un dernier coup d'oeil à Gold pour évaluer sa réaction et aussi lui signifier qu'il l'avait à l'oeil, il finit par rejoindre Granny.


[HRP : Je quitte le sujet ]


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mer 6 Aoû - 9:28


avatar



Rubis : 1023



Voir le profil de l'utilisateur




Once Upon

la confrontation
A Time


Le Voleur d'Ombre


La nuit se termina comme elle avait commencé, dans la cacophonie générale.

Le lendemain le calme semblait revenu, ou presque et nombre des habitants du village avaient retrouvé leur état normal. De longues discussions s'ensuivirent, civilisées pour la plupart et tout le monde constata avoir entraperçu une silhouette du coin de l'oeil sans jamais réussir à voir réellement de qui il s'agissait.
Le fait était assez étrange pour que tous s'inquiètent et qu'il soit décidé à l'unanimité ou presque, de chercher à en savoir plus sur cette silhouette étrange et, manifestement, maléfique. Un nouvel ennemi à combattre venait d'apparaitre.

Fin de l'intrigue 1, en espérant que cela vous aura plu Wink
Ceux qui voulaient être débarrassés des effets du Voleur l'ont été quand il s'est éloigné, les autres ont été touchés plus durement et ne doivent pas hésiter à envoyer un MP à un membre du staff s'ils veulent trouver un moyen de s'en sortir Wink



x x x

Milah se cache derrière l'écrivain aujourd'hui






Jouer L'Écrivain
Les Intrigues
Lancer les Dés

N'importe qui peut jouer à travers moi un personnage de la série qui n'est pas encore inscrit.
Mais seul le staff peut m'utiliser dans les intrigues. 

∟ Identifiant : L'Ecrivain
∟ Mot de passe : pommerouge
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Rencontre avec le Voleur d'Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» On ne discute pas avec un voleur. On le cambriole ▬ Sveinn
» Aros Blackslach...le drow maudit [Assassin Voleur]
» Voleur de bijoux [Mission de rang C]
» Loki, l'Ombre grise ( E.C )
» "Le Ninja et le Voleur" - Avec Aaron S. Hill
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: In a Mysterious World :: Intrigues-