Partagez|

Rencontre avec le Voleur d'Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageRencontre avec le Voleur d'Ombre Jeu 29 Mai - 21:21


avatar



Rubis : 1023



Voir le profil de l'utilisateur




Once Upon

la confrontation
A Time


Le Voleur d'Ombre


Les habitants de StoryBrooke sont venus à bout de l'ogre et ont presque tous survécu. Ils sont désormais regroupés, pour la plupart d'entre eux, dans un petit village aux abords de la Forêt. Nul doute que d'ici peu chacun ira de son coté mais pour l'instant le retour des souvenirs les laisse dans un état second qui les pousse à développer leur instinct grégaire semble-t-il, à quelques exceptions près, bien sur.

A ces habitants un peu hébétés se sont ajoutés quelques personnages n'ayant pas subi le Sort Noir, intrigués par le nuage de magie ou les rumeurs ils sont venus voir ce qu'il en était.

La nuit tombera bientôt sur le village en effervescence, et avec elle la menace rôde, les chiens aboient, les chevaux s'affolent, ceux qui ont en eux de la magie le pressentent, cette nuit ne sera pas de tout repos.

De fait au milieu de la nuit des cris retentissent, une mère hurle en voyant son fils, couteau en main, penché sur le corps ensanglanté de son père. L'enfant est maitrisé sans difficulté, il est amorphe. La mère affirme qu'il est, soudainement, entré dans une colère noire et qu'il a poignardé son père à plusieurs reprises. Par chance l'homme est costaud et il devrait survivre, mais le changement d'humeur soudain du fils ne semble pas naturel.

Petit à petit tous les présents changent, eux aussi, d'humeur, sans que l'on comprenne pourquoi.



HJ: ce sujet est un sujet intrigue, vous pouvez poster une fois et fuir en quittant le sujet (un petit mot disant "je quitte le sujet" en HJ, pour éviter qu'on ne vous attende sera le bienvenu) , ou bien poster régulièrement ou bien encore ne pas poster du tout si cela ne vous inspire pas... Dans tous les cas que vous soyez venu poster ou non vous avez vécu cette expérience si vous avez été à Storybrooke, ou vous savez ce qui s'est passé si vous n'avez jamais été victime du Sort Noir initial. Cet événement ne peut pas être inconnu de votre personnage à moins qu'il n'ait vécu dans une grotte au sommet du monde sur une autre planète. Wink


ATTENTION à ce que vous tentez, dans ces sujets vos actions auront des conséquences, bénéfiques ou néfastes, pour vous ou pour les autres. Pas question, certes, de tuer votre personnage mais méfiez-vous en chargeant de ne pas rater une pierre qui vous ferait trébucher et vous blesser grièvement ou en lançant votre sort d'un hoquet malencontreux qui vous changerait en âne pour un temps Very Happy(les MJs n'étant pas du tout sadiques  What a Face  ce sont bien sur des exemples qui n'arriveront jamais  :evil: ....ou presque  Twisted Evil )

Si vous effectuez une action (magie, attaque, chercher une cachette...), pensez à lancer un dé sur ce sujet vous pourrez alors, au choix en tenir compte vous même dans votre RP  ou terminer votre RP sur l'action ébauchée et attendre que le Staff via PNJ vous donne le résultat de votre action.
Le but étant simplement de proposer des victoires et des défaites à tous



Petite précision importante :

Tous ceux qui postent dans ce sujet doivent jeter un dé "voleur d'ombre" afin de savoir comment leur caractère sera modifié. Ne vous inquiétez pas, sauf si vous le désirez l'effet ne durera pas hors de ce post, vous n'aurez donc pas à le jouer en dehors de ce sujet si vous ne le souhaitez pas. Je vous laisse donc jeter le dé et mener l'enquête avec le nouveau trait de caractère qui sera le vôtre, bon courage pour dénouer ce sac de noeuds !


x x x

Milah se cache derrière l'écrivain aujourd'hui






Jouer L'Écrivain
Les Intrigues
Lancer les Dés

N'importe qui peut jouer à travers moi un personnage de la série qui n'est pas encore inscrit.
Mais seul le staff peut m'utiliser dans les intrigues. 

∟ Identifiant : L'Ecrivain
∟ Mot de passe : pommerouge
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Ven 30 Mai - 11:24


Invité
avatar











❝Tout le monde

   ♡ Retour dans la forêt enchantée

La journée avait été éprouvante, à peine avions-nous retrouver notre monde après la fin de la malédiction que nous avions dû faire face à un ogre. Je détestais ces monstres, même après les quatre ans sans en affronter, enfin les 32 ans si je prenais en compte la malédiction. J'avais encore du mal à me faire à cette idée, vingt-huit sont passer depuis que le sort noir à été jeté.. Et je n'avais rien vu passer. C'était étrange d'avoir perdu ce temps, je sentais qu'une part de ma vie avait été volée, tout en ayant la sensation de justement mener une double vie.

Finalement, la bataille contre l'ogre avait été dure, malgré notre nombre et nos capacités personnelles. Heureusement, on en été venu à bout sans trop de blesser qui avait plus ou moins été soigné. Personnellement, je m'en tirais à bon compte, quelques égratignures, et des petites douleurs par ci par là. Notre groupe avait décidé de s'installer dans un petit village proche de la forêt, les combattants dont moi en on donc profiter pour rechercher des équipements comme une épée ou des vêtements plus adaptés au combat. J'avais simplement pris une dague pour ma part, je n'avais pas besoin d'avoir une grande lame, mon avantage était la vitesse et non la force. Pour l'instant, nous restions dans ce village nous répartissant les habitations étant resté jusque-là désertes. Je m'étais installé dans une petite maison avec Pierre, histoire de se reposer et de passé la nuit, demain, nous verrons ce que nous feront par la suite. J'étais tout de même fatigué et je ne pensais qu'à dormir, mais le destin en voulait autrement puisque des cris de femme retentirent. Immédiatement par curiosité, je quittais notre logement provisoire pour rejoindre l'origine des hurlements, j'avais de la chance, elle se situait dans la maison juste à côté et j'étais donc dans les premiers arrivés.

Je fus étonné de voir un jeune garçon couteau en main venant de poignarder son père face à une mère horrifié. Je ne savais pas quoi faire la morale voulait que j'intervienne pour maitriser l'enfant, mais dans une réaction égoïste, je n'intervenais pas. Que gagnerais-je à intervenir si ce n'est le risque d'être poignarder à mon tour. Quels étaient mes intérêts ? Au fond de moi, je savais que j'aurais dû intervenir, c'est ce que l'ancien Maximilien aurait fait, mais je n'avais plus envie de penser aux autres avant de penser à moi, j'étais le plus important pour moi, ma sécurité m'intéressait plus que le sort de cet homme et je regardais Pierre ainsi qu'une autre personne maitrisés l'enfant. J'écoutais avec intérêt le témoignage de la femme qui expliquait comment son fils était entré dans une colère noire et qu'il a poignardé son paternel à plusieurs reprises. C'est vrai que ce changement soudain de caractère ne semblait pas naturel, par chance son père survivra, il n'aura pas sa mort sur les épaules. Pierre vint alors me reprocher de ne pas être intervenus, j'y réfléchissais vraiment lorsqu'il me dit qu'avant je n'aurais pas réagi comme ça... Peut-être avais-je aussi changé, mais dans ce cas d'ou viendrait ce changement caractériel, c'était anormal, nous étions simplement surpris par tous ces changements, peut-être que les nerfs du garçon avaient craqué, peut-être que je n'ai plus envie de jouer les héros, il y a une explication logique à tout.

❝ citation. ❞
made by MISS AMAZING.


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Ven 30 Mai - 22:17


avatar



∂6 Conte : La belle et la Bête
Rubis : 150



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f15-belle-l-french
















Le voleur d'ombre .


Belle était restée après le combat contre le troll, elle avait été blessé à la jambe, cassée, fracturée en plusieurs morceaux, c'était douloureux et ça fait vraiment mal. Heureusement la magie pouvait aider dans des cas comme ça, elle avait été soignée, et pouvait marcher à nouveau. Belle ne cessait de regarder sa jambe pour s'assurer que tout allait vraiment bien. Elle s'était rapproché de Ruby, enfin Scarlett, mais elle ignorait son nom dans la forêt enchantée, elle n'avait pas eu la chance de la croiser dans ce monde-ci. Mais aujourd'hui, c'était fait, et elle venait de comprendre que la jeune femme était un loup, enfin une louve. Mais cela ne lui faisait pas peur, après tout elle avait déjà affronter d'autres... bêtes. Comme le Yarogai, mais aussi et surtout Rumple. Alors ce n'était pas sans doute pas une louve qui lui ferait peur. Mais en même temps, être seule n'était pas trés bon, et elle avait peur, enfin Mélanie avait peur, et Belle pour la rassurer c'était rapproché de Ruby, la seule amie qu'elle avait dans le coin.

Bref les deux jeunes femmes s'étaient donc trouvés un endroit où passaient la nuit, tranquillement après l'attaque du troll. Mais au milieu de la nuit, un cri retentit, Belle se précipita dehors pour voir un homme, poignardé par un jeune garçon. La jeune femme ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se passer dans le village. Elle sentit un étrange vent arrivé vers elle, et on aurait dit qu'un endroit plus noir était passé prés d'elle. Mais une ombre dans la nuit, ce n'était pas une chose rare, elle se tourna et vit une torche, et de nombreux personnes passaient devant assez vite pour venir en aider à la famille. D'où sans doute le vent, et l'ombre. Mais elle ne savait pas encore qu'elle venait de perdre quelque chose de précieux, et qu'à cet instant même, elle cessait d'être Belle ou Mélanie, elle était quelqu'un d'autre, quelqu'un de ... plus dépressif, et morose.








Belle, Princesse de Elen

"L'amour est une énigme, un mystère qu'il faut résoudre"
RPs - Liens - Fiche - Evolution


Six Pommes par Hadès
Une Pomme par Milah
Une Pomme par Keira
Deux Pommes par Rumple
Une Pomme par Max.

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Rencontre avec le Voleur d'Ombre Mar 3 Juin - 15:03


avatar



∂6 Conte : Hercules
Rubis : 81



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f35-hades


Le combat contre le troll avait été rude, Hadès ne le niait pas.
Ils s'en étaient tous pris plus ou moins dans la tronche, et tout le monde avait été touché, ou presque; et le dieu des Enfers s'était à maintes fois ridiculisé par moments, surtout lorsqu'il avait décidé de lancer à deux reprises deux sorts:
Le premier avait été pourtant un sort tout simple, juste de la fumée noire censée aveugler le monstre, mais s'il avait réussi à le jeter, d'autres personnes avaient été touchées, et lui-même également ! Petit fail de sa part, il devait encore s'entraîner un peu.
Enfin le second sort était pourtant tout aussi bête puisqu'il s'agissait un élément qu'il avait pour habitude de côtoyer quand il était encore dans l'Erèbe; ce n'était pourtant qu'une stupide boule de feu qu'il avait voulu envoyer vers la créature !...feu qui s'était éteint aussitôt dans ses mains à peine crée...Epic fail.
Décidément il n'avait pas beaucoup de chance, voilà ce que l'on pouvait se dire.

Et maintenant le troll avait été vaincu.
Et maintenant les survivants s'étaient tous regroupés dans un petit village non loin. Hadès avait suivi le mouvement, mais souhaitait demeurer discret. Il aurait aimé demander pardon à Belle, mais il n'osait pas; il lui avait un peu menti de toute façon. Mais si elle avait recouvré sa mémoire, elle devrait comprendre que cela n'avait pas été simple pour lui non plus, une fois arrivé à Storybrooke aussi subitement.
Et puis...et puis personne n'avait été à la place du dieu, personne ne savait encore ce que lui avait vécu; mais de toute manière, on s'en fiche juste un peu.

Hadès avait donc suivi le mouvement, mais n'avait conversé et n'était resté avec personne en particulier, il ne s'était rapproché de personne, cherchant dans la foule, scrutant; il recherchait un visage connu, voire même plusieurs.
Tout le monde, toutes les personnes qu'il avait connu dans sa Grèce natale avaient disparues avec le Sort Noir. Tout le monde sauf lui. Alors il recherchait son frère Zeus, Hercule et Megara. Il n'avait pas spécialement envie de les revoir en particulier, mais il voulait savoir ce qu'il advenait d'eux. Pour lui cela faisait des siècles, peut-être des millénaires; il ne savait plus trop. Plusieurs siècles ou millénaires qu'il n'avait pas revu son frère, son insupportable petit frère Zeus, roi des cieux. Hadès n'aimait toujours pas ce qu'il avait subi, mais il voulait juste savoir ce qu'il était devenu. Leur relation fraternelle, le dieu de l'Erèbe la voyait, la pensait comme chiens et chats.
Ne remarquant personne, à son grand dam, il resta un peu à l'écart du reste du groupe. Il ne voulait pas croiser Rumplestilskin, quant à Belle...il pensait qu'elle devait être avec le Ténébreux et il était hors de question pour lui de revoir cet être; mais sans nul doute qu'ils se croiseraient. Et idem concernant la jeune femme. Il préparait mentalement son petit speech d'excuses pour lui avoir menti. Et en attendant la nuit, Hadès était resté seul à l'extérieur, n'osant entrer nul part; il avait l'habitude de la solitude.

La nuit tomba.
Voilà le ciel revêtant sa belle robe couleur nuit pour aller danser, se parant de ses plus beaux atours, les diamants et les perles scintillants et de cette pierre de lune.


-Et demain Nyx croisera la route de sa fille Hébé aux portes de mon royaume.

Hadès parlait un peu tout seul ces derniers temps.

Au loin il entendit des cris. A l'autre bout du village, il arriva quand tout le monde était déjà arrivé. Apparemment, un enfant aurait poignardé son père.
Voilà qui était fâcheux !

Hadès était derrière tout le monde, mais il devinait la scène. Et il n'avait pas besoin de voir l'ampleur des dégâts pour les connaître.
Une gamine qu'il ne connaissait pas se retourna vers lui, le regardant bizarrement puis finalement l'insulta. En temps normal, le dieu aurait répliqué dans un magnifique chapelet d'un langage fleuri de sa langue natale.
D'ailleurs c'était ce qu'il allait faire. Et un langage fort fleuri et imagé, il en avait pas mal pour la gamine !
Mais...

Quelque chose sembla passer tout près du dieu, quelque chose de sombre. Il sentit un simple courant d'air inhabituel bien qu'il ne s'en préoccupasse pas pour l'heure.


-Tu devrais faire attention à ce que tu dis petite, souviens-toi que la politesse coûte peu et évite de nombreux ennuis !

Il avait sorti cela sur un ton aimable, souriant légèrement.

Et il se rendit soudainement compte que quelque chose chez lui n'allait pas totalement, mais il ne saurait dire quoi.
Le voilà juste plus aimable que d'ordinaire et alors ? Quel changement ?
Il ne saurait dire vraiment...






Spoiler:
 


Theme of Hadès: