Partagez|

Do You Want To Build A Snowman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageDo You Want To Build A Snowman? Mar 6 Mai - 21:37


avatar



∂6 Conte : Légendes Affricaines
Rubis : 155



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f38-ellaria



Liste des Participants : 1° Ellaria / 2° Elsa
Contexte  du sujet : Elsa vient de lever la malédiction qu'elle avait jeté sur Arendelle et a sauvé sa soeur

Période de la journée : au petit matin
Météo : L'aube se lève à peine mais promet une belle journée.
" Do You Want To Build A Snowman? "
©️OnceUponATime Do not Copy.








Observation
E

lsa d'Arendelle, la petite princesse avait bien grandi et je l'avais observé à chaque étape de sa vie.

Sa naissance fut signalée bien à l'avance, elle serait spéciale, unique, porteuse de magie. Vous me direz que ce n'est pas rare et pourtant vous auriez tort de croire que parce que la magie est présente dans ce monde tous ceux qui y vivent en sont porteurs, ou maitres. Seuls quelques privilégiés la connaissent réellement, et encore plus rares sont ceux qui la maitrisent. Le Ténébreux vous dirait que la magie a un prix, je réponds que chaque pouvoir a son contre-pouvoir, pour rétablir l'équilibre.

Elsa vit le jour et peu auparavant une jeune enfant au pouvoir de feu avait vu le jour elle aussi. Ainsi va le monde, il s'équilibre. Elsa était jeune quand sa soeur naquit, elle aussi serait promise à un grand destin, même si elle l'ignorait.

Sa blessure fut le premier pas vers ce destin, le roi et la reine vinrent voir les fées sur les conseils d'un homme qui est depuis longtemps un de mes émissaires, les fées acceptèrent de la soigner car je savais qu'elle était importante pour l'équilibre, que sa survie était importante. Je vis ensuite Elsa dépérir cachée dans sa chambre. J'aurais voulu aller la voir, voir ses parents, leur dire à quel point ils avaient tort, mais je n'en avais pas le droit, ce qui doit être ne peut être empêché, la souffrance est un excellent enseignant et ce qu'Elsa a appris par elle-même au cours de sa vie elle n'eut jamais pu l'apprendre de ma bouche.

L'on me dit froide et sans cœur, peut être le suis-je à ma façon, voir le bien de la majorité au détriment du bien de l'individu peut être déshumanisant, peut paraitre monstrueux, ça l'est sans doute, mais tels sont les choix que je fais.

Je l'ai regardée grandir, j'ai vu son pouvoir et sa peur grandir de concert. Combien de fois l'ais-je vu pleurer seule dans sa grande chambre, sa soeur pleurant dans la chambre voisine, séparées par la peur.

J'ai vu ses parents s'en aller, j'ai vu Elsa les pleurer, et je l'ai vu se préparer, terrifiée, à être couronnée. Elle savait que ses gants ne pourraient pas être son bouclier, elle savait qu'elle devrait les ôter. Je savais que les choses iraient mieux pour elle si elle passait cette épreuve, je savais que l'équilibre du monde serait rompu et rétabli par elle, je le sentais, je sentais aussi qu'elle aurait besoin de cette épreuve initiatique.

Je la vis s'enfuir après s'être disputée avec sa soeur, je la vis construire un magnifique château de glace et découvrir ce qu'elle avait oublié, la beauté de ses pouvoirs. Je vis sa soeur partir à sa recherche et je réveillais Olaf pour l'aider, je n'aurais pas dû sans doute, mais le destin a parfois besoin d'un coup de pouce.

Je vis la dispute, la consternation, je la vis affronter la haine, la manipulation, je la vis blesser sa soeur, à nouveau, je la vis au désespoir et je la vis comprendre ce qu'elle savait déjà mais ne pouvait apprendre autrement. Je vis tout cela, de loin, observatrice silencieuse.

Je la vis retrouver sa soeur, l'espoir, l'amitié, le gout de vivre, je la vis comprendre, enfin, ses pouvoirs et leur force, je la vis apprendre à ne plus les craindre.

Je vis tout cela et finalement je vins à elle par une belle matinée d'été, saluant Olaf et sa tempête personnelle d'un clin d'oeil discret j'avançais, sous ma forme humaine favorite, celle d'une belle jeune femme à la peau d'ébène venue des contrées du sud où la neige n'est même pas un mythe et où le froid ne peut être imaginé.

J'avançais vers le Palais dont les portes, conformément aux décisions d'Elsa, étaient grandes ouvertes. Les gardes me saluèrent et me laissèrent entrer sans difficultés, seul le couloir menant aux appartements royaux m'étaient interdits, mais Olaf détourna l'attention des gardes assez longtemps pour que j'entre. Je savais où trouver Elsa, dans le jardin privé qu'elle appréciait avec sa soeur étant enfant et qu'elle avait re-découvert depuis peu.

J'entrais dans le jardin, silencieuse sur le tapis de mousse et elle ne m'avait pas vu quand je pris la parole d'une voix douce mais parfaitement audible.


"Votre Majesté ?"

Je fis une révérence quand elle se retourna et continuais rapidement

"Je me nomme Ellaria, je suis une amie des fées, j'ai été envoyée ici pour vous aider, si vous l'acceptez".

Je ne précisais pas davantage, je venais pour ses pouvoirs, elle le devinerait sans doute puisque j'avais mentionné les fées, et puis pour ce qui était du royaume elle avait déjà beaucoup d'aides, des conseillers avisés qu'elle écoutait avec sagesse, il n'y avait nulle raison que je vienne m'ajouter à eux, elle n'en avait pas besoin. Elle le savait, je pense, même si la confiance en elle ne lui était pas encore naturelle et si l'arrogance était loin de faire partie de ses défauts.

Je l'observais à nouveau, souriant légèrement, si ses longs cheveux blonds et sa peau diaphane n'avaient pas changé tout le reste en elle était différent. Sa tenue faite de la plus pure des neige, sa coiffure bien moins guindée qu'autrefois, plus libre, sa posture plus assurée, digne d'une reine, son sourire qui avait si longtemps disparu de son visage, son regard enfin, pétillant de vie, de bonheur. Cela me rassurait de la voir ainsi après l'avoir si longtemps observée triste et renfermée, me maudissant de devoir être passive, détestant devoir rester à regarder, même si je savais que c'était la meilleure chose à faire pour elle à long terme je savais aussi que rester à regarder une enfant pleurer était une atrocité.  Je n'étais pas, me direz-vous, la cause de ses pleurs, mais j'aurais pu les faire cesser d'un seul mot, et je ne l'avais pas fait. Est-on moins coupable lorsqu'on n'arrête pas une atrocité que lorsqu'on la commet ? Vaste débat philosophique, mais je peux vous assurer que l'on se sent bien plus coupable, ne serait-ce que parce que ceux qui commettent des atrocités sont, souvent, des gens sans âme ni conscience que la culpabilité ne ronge pas.

Toutefois Elsa ne devait pas, encore, savoir que je l'observais depuis longtemps, savoir que je l'avais vu grandir et évoluer, savoir que je la connaissais mieux qu'elle ne se connaissait elle-même. Viendrait le jour où elle le découvrirait par elle-même, mais pour l'instant elle ne devait voir en moi que l'envoyée des fées.



code by Mandy


HJ:
 




survolez l'image

En savoir plus sur moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Mar 13 Mai - 0:08


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Qui êtes vous? .


Elsa venait de rompre la malédiction qu'elle avait elle-même causée sans le vouloir. Jamais elle n'aurait voulu faire du mal à son royaume, ainsi qu'au grand peuple qui l'habitait. Mais c'était arrivé, causait par sa peur de faire face à son peuple après qu'il ait découvert son pouvoir. Elle avait vu la peur dans leurs regards, ils l'avaient traitée de monstre. Mais elle ne leur en voulait pas, elle avait bien faillit devenir le monstre, mais heureusement le Prince Hans l'avait arrêté, il avait au moins fait une chose bien. Peut-être d'autres dont elle ignorait tout. Elsa avait commencé par leur offrir une aprés-midi sur une patinoire qu'elle avait crée, elle avait voulu rendre le sourire à tout le monde, et cela avait marché. Bien sûr, ils n'oubliaient pas, et n'oublieraient jamais, mais avec le temps, ils lui ferait plus confiance pour les sauver. La jeune Reine, avait retrouvé, son trône, elle avait hésité pendant un instant à le confier à Anna, et restait en retrait pour veiller simplement sur elle et le royaume. Finalement, elle avait décidé d'essayer d'être la Reine qu'il fallait en royaume d'Arendelle. Ce serait pour elle, une occasion de se racheter de la faute commise par sa malédiction.

La jeune Reine avait la veille à écouter ses conseillers pour savoir comment gérer la crise. Parfois, elle se les imaginait changer en bonhommes de neige, d'ailleurs Olaf avait fait une apparition des plus mouvementée. Mais c'était avant tout de l'humour, et jamais il ne lui serait venu à l'idée de le faire en vrai. Elle s'était allongée dans son lit, et avait dormit comme une masse, après cette longue journée. Cela fait des années qu'elle n'avait pas dormis aussi bien. Avant... elle dormait même avec ses gants de peur de se réveiller avec la chambre transformée en glaçons. Mais aujourd'hui, et depuis quelques nuits, c'était beaucoup plus reposant pour elle. Alors que ses journées étaient beaucoup plus mouvementées, avant elle se contentait de rester dans son coin, dans sa chambre sans rien faire de peur de tout geler. Mais aujourd'hui, elle pouvait profiter de ces moments pleinement et sans crainte.

Le matin suivant, elle se leva, et sortit dans son petit jardin, c'était un lieu, où Anna et elle, avaient passé des heures à jouer dans la neige, Elsa aimait bien se promenait ici les matins pour s'évader un moment avant la longue journée qui allait l'attendre. Mais la jeune Reine ne échangerait pas cette possibilité de pouvoir aider son royaume. Elle avait envie d'être celle qui leur apportera le bonheur, surtout après leur avoir fait aussi peur. Soudain une voix retentit, Elsa sursauta et se retourna pour faire face à une femme à la peau noire, on en voyait pas beaucoup dans le coin. Même c'était peut-être la première fois qu'elle voyait une femme comme elle. Elle se présenta sous le nom d'Ellaria, et lui dit être une envoyée des fées. Elsa ne savait que faire, elle lui disait venir l'aider, mais on peut pas dire que les fées est fait beaucoup pour elle, et ce n'était pas faute de les avoir priés sur le bord de sa fenêtre.
"Et comment comptez-vous m'aider?" demanda la jeune femme légèrement sur la défensif, surtout qu'elle venait de pénétrer son jardin privé, et que cela ne lui plasait guère.










Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Sam 31 Mai - 7:57


avatar



∂6 Conte : Légendes Affricaines
Rubis : 155



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f38-ellaria



Révélation
E

lle est sur la défensive, c'est bien, la naïveté de sa soeur, celle qu'elle-même aurait eu sans doute sans ces épreuves nécessaires, est adorable mais dangereuse.

Je m'avance d'un pas, puis d'un autre, montant peu à peu, l'air de rien, le temps que j'arrive devant elle, à trois ou quatre pas de distance, je flotte au dessus du sol. Rien d'impressionnant mais cela devrait prouver que je suis magicienne moi aussi et expliquer en quoi je peux l'aider.

Cela devrait être suffisant et je ne prends pas la parole, attendant qu'elle réalise. La magie est rare en Arendelle, tellement rare qu'Elsa  est, à sa connaissance et à la mienne, la seule magicienne d'Arendelle, me voir flotter ainsi au dessus des airs doit donc l'étonner je présume et je ne veux pas la brusquer.

Je détaille le jardin d'un regard circulaire, c'est un lieu dédié au calme et à la réflexion, un lieu où résonnaient autrefois des rires d'enfant dès l'hiver venu. Je souris légèrement à ce souvenir, ce jardin est un symbole de l'amour qui règne dans cette famille, il ne craint ni l'adversité ni les tempêtes, de fait il est entièrement fleuri malgré la malédiction qui ne s'est terminée que depuis peu de temps. J'aperçois Olaf qui hume une fleur, tout heureux d'être vivant et de découvrir un monde sans neige. J'aime bien Olaf, j'aurais aimé l'avoir à mes cotés pendant qu'Elsa se battait contre ses pouvoirs, mais il ne pouvait savoir qui j'étais, cela aurait pu tout changer et l'équilibre doit être préservé.

Mon regard revient sur Elsa, je souris toujours, avec douceur, comme une invitation aux questions. Je sais que mon silence met souvent les gens mal à l'aise mais je n'aime pas dire ce qui peut être exprimé autrement. Je n'aurais pas pu lui dire que je venais l'aider sans parler, mais je peux lui faire comprendre que je suis mage et que je ne suis pas dangereuse sans ouvrir la bouche.

Les mots sont traitres, les gens les interprètent. Ils interprètent aussi sourires et regards me direz vous mais c'est souvent perçu comme moins agressif. Surtout si aucun mot, avant, n'est venu créer un conflit. J'ai vu des amants se faire éconduire car ils avaient accompagné leurs oeillades d'un compliment mal tourné. J'ai vu des royaumes se déchirer par la faute d'une insulte malheureuse que l'on a jeté sans la penser, dans le feu d'une discussion animée, j'ai vu des mots irréparables, je n'ai guère vu de gestes irréparables qui n'aient été voulus comme tel.

Bref, vous n'êtes pas ici pour découvrir ma philosophie de vie, je pense. Un vent léger apporte un reste de neige venu du haut des montagnes, je frissonne, je souris, j'aime ce temps, ce soleil éclatant qui s'annonce, ce reste de fraicheur  qui tarde à s'en aller au petit matin, la caresse du vent. Un simple geste de la main transforme ma robe toute simple en une robe mordorée aux couleurs d'un soleil d'été aussi légère et aérienne que celle d'Elsa. Si la sienne semble faite de neige la mienne est faite de rayons de soleil, il s'en dégage d'ailleurs une douce chaleur.

Je ne suis pas l'opposée d'Elsa, je ne suis pas celle qui maitrise le soleil comme elle maitrise la glace, je suis l'opposée du Ténébreux, la Gardienne de l'équilibre, mais parfois les petits tours de ce genre disent ce qui doit être dit. Je suis celle qui la complètera, l'aidera à s'accomplir, à devenir ce qu'elle doit être. Je suis celle qu'elle a besoin de voir en moi.

code by Mandy




survolez l'image

En savoir plus sur moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Lun 2 Juin - 18:34


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Merci de votre aide .


La femme qui se trouvait en face d'elle, ne répondit pas à sa question avec des mots, avec des gestes. Elle commença par un sourire, mais la jeune Reine ne sourit pas, elle est assez froide avec les gens qu'elle ne connait pas, surtout quand ils arrivent comme ça, dans ce qu'on pourrait appeler son jardin privé. Toutefois elle flottait dans l'air et Elsa se demandait comment elle pouvait faire ça. La femme était doté d'un pouvoir tout comme elle. Elle était au courant pour ses pouvoirs et voulait l'aider. Mais l'aider à quoi? A maitriser ses pouvoirs? A s'en servir pour un autre but? Se servir d'elle? Ce n'était forcément ses sourires qui allaient lui faire avoir confiance. La jeune Reine s'approcha de la femme en question, après tout elle n'avait pas été menaçante jusque là. Mais Elsa était encore un peu méfiante, Hans non plus, n'avait pas été menaçant, il lui avait dit qu'il ferait son maximum pour l'aider à quitter Arendelle, et pendant ce temps-là, il laissait sa sœur mourir et cherchait à la faire tuer. Heureusement tout était bien fini, et Anna vivait un parfait amour avec Kristoff, et elle-même avait retrouvé son trône. Elle ne savait pas pourquoi le peuple d'Arendelle avait accepté qu'elle monte sur le trône. On peut pas dire que le dernier exemple de Reine-Magicienne, soit un bon exemple. Elle avait maudit tout un royaume, non plusieurs même. Arendelle avait eu la chance d'en réchapper, car trop éloigné du centre de la malédiction, qui était venu de beaucoup plus au sud. Le Royaume des iles du Sud avait eux aussi échappé à cette malédiction, Elsa en ignorait encore la raison. Il était donc assez surprenant que les gens du peuple accepte de la voir sur la Trône. La jeune Reine avait évidement levée la malédiction dés qu'elle avait pu, mais elle avait tout de même jeté sur eux. Elle ne pouvait s'imaginer ce qui se serait passé si Anna... n'avait pas été là.

Elsa soupira et porta son regard sur la femme, sa robe avait changé de couleur comme par magie. La jeune Reine savait que la magie avait du bon, mais elle venait bien souvent avec un prix. Et Elsa avait payé toute son enfance en restant caché sans aucun contact, et sa libération avait bien faillit lui couter la vie de sa sœur. Autant qu'aujourd'hui même avec la malédiction, Elsa avait peur d'utiliser ses pouvoirs, mais elle avait aussi compris que plus elle avait peur, et moins elle parvenait à les contrôler. Et plus ils étaient incontrôlables et plus elle avait peur. C'était donc un cercle sans fin. Anna ne pouvait pas l'aider, ni même Olaf. Elle devait comprendre toute seule comment les choses fonctionnaient. Mais peut-être qu'un coup de main pouvait l'aider. Cette femme était peut-être là pour ça? Mais pourquoi maintenant? Aprés il faut dire que ses parents avaient bien caché la chose aux yeux du monde.
"Pouvez-vous m'aider à contrôler mon pouvoir?" demanda finalement Elsa avant même de lui demander son nom, ou autre chose. Elle ne savait pas si elle était vraiment capable d'une telle chose. Mais elle était la seule autre personne avec un pouvoir magique à sa connaissance. Alors à qui d'autres pouvait-elle demander? Elsa espérait toutefois ne pas se tromper sur le genre de personne que pouvait être cette femme. Elle ne ressentait aucun danger, et Olaf était passé plusieurs fois devant elles, sans rien dire. Non pas qu'elle fasse confiance au petit bonhomme de neige aimait tout le monde, mais elle pensait qu'il pouvait sentir si quelque chose n'allait pas.

Elle croisa le regard de cette femme, il était confiant, souriant, bien qu'un peu triste, et ses yeux reflétaient une profonde sagesse. De son côté, le sien devait être un peu froid, et désespérer, ou du moins un peu craintive. Elle n'avait pas peur de ce que les autres pourraient lui faire, mais ce qu'elle pourrait faire aux autres. Elle devait se trouver un but dans l'existence, être Reine voulait dire protéger son royaume, et pour l'honneur et la confiance qui lui témoigner en la laissant sur le trône, c'est ce qu'elle ferait avec ou sans ses pouvoirs magiques. Évidement ce serait plus facile avec, mais elle ne pouvait pas encore s'en servir sans danger, cette femme allait peut-être l'aider sur ce point.
"Quel est votre nom?" demanda enfin Elsa. Le mien c'est Elsa! ajouta-t-elle, bien qu'elle doutait avoir besoin de le faire, mais c'était tout de même toujours poli de se présenter aux autres. Puis elle lui fit son premier sourire, il était un peu timide, et pas trés enthousiaste, mais c'était un sourire. Le premier qu'elle adressait depuis longtemps, à part à Anna et Olaf, mais c'était pas la même chose. Anna était sa sœur, elle la connaissait depuis longtemps, et elle aimait tellement, c'était naturel de lui sourire. De même qu'Olaf était sa création, elle n'en revenait pas d'ailleurs de pouvoir donner vie à de la neige. Elsa posa son regard sur ses mains, son don intense, comment pouvait-elle s'en servir? Finalement après l'avoir observé pendant un moment, et connaître enfin son nom, donna confiance à la jeune femme, et elle décida d'écouter ce qu'elle pourrait bien lui dire et de l'observer. Savoir qu'une personne était comme elle, doté d'un certain don, qu'elle puisse être comprise, et puis aider, était un grand réconfort pour elle. Elsa se décida à lui faire confiance, elle se recula pour aller s'asseoir sur un banc dans le jardin, en invitant son visiteur à en faire autant.






[PS : J'ai placé ce sujet avant la toute dernière scène du film, la patinoire dans la cour du château. On pourra finir par ça, pour montrer qu'elle contrôle son pouvoir, ça te convient?]




Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Mer 4 Juin - 18:50


avatar



∂6 Conte : Légendes Affricaines
Rubis : 155



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f38-ellaria



Acceptation
F

inalement, après m'avoir longuement observée, méfiante, elle semble décider de me faire confiance, en partie du moins, et me demande si je peux l'aider avec ses pouvoirs. Je souris avec douceur, mon regard se faisant plus chaleureux et je hoche la tête, précisant :

"Je suis venue pour cela"

Il est temps désormais qu'elle sache, qu'elle comprenne ce qu'elle peut faire, qu'elle découvre les possibilités qui s'offrent à elle. Plus tôt elle aurait pu se tourner vers la facilité, la destruction, l'arrogance, comme tant de jeunes mages, mais aujourd'hui elle sait ce qu'elle veut, et je le sais également. Elle veut le bien de son peuple et de son royaume, il n'y a pas d'égoïsme en elle et cela l'a sauvée. Je la vois parfois sembler s'étonner d'être si bien acceptée malgré ce qu'elle a fait, mais je pense que son peuple la voit comme je la vois, pleine d'amour et de compassion, pleine de regrets également qui lui enseigneront à ne pas se perdre de nouveau dans la peur et la colère.

"Enchantée Elsa, je suis Ellaria, la Tourterelle, mage des Déserts de Sable."

Le titre est ronflant, un des nombreux que l'on me prête, je ne les aime guère, mage des Déserts de Sables, Sagesse des Dunes et que sais-je encore, tant de noms sont utilisés pour moi que la plupart ignorent que tous ces noms parlent d'une seule personne. Tout comme le Ténébreux a été tour à tour le Crocodile, la Bête, le Monstre, le Croque-Mitaine  ou autres noms effrayants. Mais les titres impressionnent et celui là fera son office, légitimer mon apparition soudaine dans le jardin privé d'Elsa. Une quidam nommée Ellaria n'y aurait pas sa place, la Mage des Déserts de Sable se doit d'être là. Je m'adapte aux sociétés humains, même si je devine qu'Elsa n'a pas plus d’intérêt que moi dans les titres ronflants, d'autres écoutent peut être, sans doute même, pour protéger leur Reine.

"Votre pouvoir, savez-vous ce qu'il représente ? D'où il est issu ?"

Je l'interroge du regard tout en m'installant confortablement en tailleur, ma robe se métamorphosant en un pantalon bouffant confortable surmonté d'un haut léger et simple, toujours composé de rayons de soleil. Si on nous observe autant que l'on voit que je suis puissante, assez pour gérer Elsa si nécessaire et que je ne suis pas une menace, personne ne s'assied en tailleur avant d'attaquer, se relever est alors trop long.

Le pouvoir de la glace, dans l'imaginaire commun la neige, l'hiver, est relié à la mort, à la tristesse, ne dit-on pas des gens qu'ils sont froids ou chaleureux selons qu'ils soient ou non sympathiques ? Le froid est dénigré, mal vu dans toutes les cultures que j'ai vu, à l'exception de celle qui m'a vue naitre, pour la simple mais excellente raison que mon pays ne connait pas le froid.

Ici les gens voient dans le froid un danger mortel, ils n'ont pas tort, et ils voient dans la chaleur un doux réconfort. Chez moi nous ignorons tout du froid mais apprécions la fraicheur, par contre nous connaissons les dangers du soleil de midi. Les légendes et croyances sont liées à notre environnement, voilà pourquoi en voyageant j'ai pu croiser tant de cultures différentes.

Mais ce que les autres voient en la glace m’importe peu, je me demande ce qu'Elsa y voit, ce qu'elle ressent pour son pouvoir, elle l'a longtemps détesté, mais maintenant ?




code by Mandy

(Ca me semble parfait Wink)




survolez l'image

En savoir plus sur moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Mer 2 Juil - 15:22


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Merci de votre aide.


Elsa fait face à cette étrange femme du nom d'Ellaria, qui souhaite l'aider à contrôler son pouvoir. Elle ne saurait dire comme il faudrait s'y prendre, la jeune reine regarde ses mains, son pouvoir est là, elle peut le sentir, elle pourrait transformer tout ce jardin en terre gelée. Elle avait réussit à lever la malédiction grâce au pouvoir de l'amour. Mais elle ne savait pas trop comme elle avait fait, elle l'avait juste fait. Aujourd'hui, elle voudrait comprendre comme faire. Et si cette femme pouvait l'aider, elle n'avait pas le droit de refuser son aide, surtout pour le bien de son royaume, et celui d'Anna. Elsa n'avait aimé ses pouvoirs que quand elle était enfant et qu'elle pouvait émerveiller sa sœur Anna avec ses dons. Mais après, avoir blessé la petite fille, elle n'avait plus aimé ses dons, elle aurait voulu ne pas les avoir. Mais elle les avait, et ne pouvait pas aller contre ça. Alors, Elsa avait cherché à les cacher avec l'aide de son père. Mais aujourd'hui tout est différent, tout le monde accepte ses pouvoirs, l'accepte elle, après ce qu'elle a fait, et elle a dû mal à comprendre pourquoi.

Ellaria lui demanda d'où venait ses pouvoirs. Elle ne savait pas, a vrai dire, elle n'avait pas trop chercher à comprendre, elle les avait depuis qu'elle était née, c'est tout ce qu'elle savait. Que ça soit son père ou sa mère, personne n'avait de pouvoir dans la famille, et sa soeur non plus. Est-ce que cela pouvait tomber du ciel comme ça. Elsa était née au plus froid de l'hiver, dans l'hiver le plus froid qu'ils aient connu depuis de nombreuses années (mis à part celui qu'elle avait causé). Est-ce que cela pouvait venir de là, mais pourquoi elle, n'était sans doute pas le seul enfant à être né cette année-là. Elsa ne savait pas encore que son père avait fait de longues recherches à ce sujet amassant des centaines de livres dans sa bibliothèque. Mais elle ne saurait si il avait trouvé la réponse, en tout cas, il ne lui en avait jamais parlé. Ellaria était assise en tailleurs face à elle, et la jeune Reine lui répondit :
"Je ne sais rien sur mes pouvoirs. Ni d'où il vient. Ni pourquoi je le possède. Il est là depuis aussi longtemps que je me souvienne" fit Elsa. Qui avait presque appris à faire des flocons de neiges avant même de savoir parler ou marcher. Mais aujourd'hui, elle pouvait dire sans honte, qu'elle aimait ses pouvoirs, et c'était grâce à sa soeur, qui était toujours aussi émerveillé de la voir à l’œuvre. Elle avait envie de le montrer à tout le monde, mais elle avait encore un peu peur de ne pas réussir comme il faut.








Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Dim 20 Juil - 19:34


avatar



∂6 Conte : Légendes Affricaines
Rubis : 155



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f38-ellaria



Explications
J

'esquisse un sourire en l'écoutant. Je sais ce qu'elle ressent pour avoir  eu les même interrogations quand mes pouvoirs m'ont été transmis, il y a de cela si longtemps que j'ai oublié ma vie avant de les avoir.

Je m'installe confortablement et fait apparaitre une petite table avec un nécessaire à thé. Je nous sers, à toute deux, un thé à la menthe brulant et dépose deux sucres dans le mien avant de prendre la parole. Je n'aime pas parler d'habitude, mais il y a beaucoup de choses qu'Elsa doit apprendre sur la magie.

"La magie est issue de la Terre, elle nous enveloppe tous, ceux qui en ont conscience comme ceux qui l'ignorent."

Je tends la main devant moi et l'air scintille et se courbe, comme l'air en plein été se courbe sous l'effet de la chaleur. Une sorte de léger brouillard apparait, s'étendant sur tout le jardin, enveloppant les fleurs, la petite table à thé, Elsa et moi. Discret et à peine visible il forme un voile autour de nous que mon sort a révélé un cours instant.

"Ce que tu viens de voir c'est ma vision de la magie. Au fil du temps j'ai compris qu'elle apparait à chacun sous une forme différente."

Je la vois comme un voile, d'autres m'ont dit la voir comme une toile d'araignée reliant chaque chose, d'autres encore m'ont parlé de routes et de chemins, ou encore de couleurs, de sons ou même d'odeurs. Chacun semble la ressentir différemment. C'est ce qui m'étonne le plus je crois, à ce sujet.

"Certaines personnes sont plus proches de la terre et peuvent puiser dans sa magie. Pour certaines c'est de naissance, comme toi, pour d'autres cela apparait plus tard."

Ce fut mon cas, ma magie est le fait d'un Dieu, comme celle du Ténébreux. Je ne sais ce qui est le plus difficile, naitre avec et ne pas pouvoir apprendre à la maitriser ou la recevoir à l'âge adulte sans comprendre ce qui nous arrive ? Je présume que cela se vaut car apprendre à comprendre sa magie est un chemin long et difficile.

"Tu ne peux pas la "contrôler" au sens où on contrôle ses gestes ou ses dires. Mais tu peux l'apprivoiser et la comprendre, comme on apprend à vivre avec ses sentiments et émotions."

Je vois une gorgée de thé, il est resté brulant et sa douceur épicée par la menthe me rappelle mon désert natal. Pendant une seconde le gout suave du thé me ramène au cœur des dunes de sables au pays de l'éternel été. Cela ne dure pas et quand je rouvre les yeux le jardin d'Elsa m'entoure à nouveau. C'est un endroit magnifique, et j'ai vu plus de choses dans ma vie que quiconque ne pourrait s'en vanter. Je suis chanceuse. Mais je reste nostalgique des dunes de mon enfance, de la simplicité de la vie alors et surtout de l'innocence de mon âme à cette époque.

"Ta magie est une émotion. Comme l'amour, la peur, la colère. La magie est une émotion à part entière que tu peux apprendre à comprendre. Tu as de grands pouvoirs, suivant ta volonté la magie a insufflé la vie dans ces bonhommes de neige. Créer la vie n'est pas donné à tous, créer une vie dotée de conscience et de personnalité est très rare."

Olaf, le bonhomme de neige qu'elle a créé pour se protéger, ils avaient leur volonté propre, différente de celle d'Elsa, c'est rare de voir une mage créer la vie et encore plus de les voir créer une conscience. C'est un pouvoir que peu maitrisent et c'est un pouvoir dont ils usent alors avec parcimonie, car créer la vie crée l'imprévu, incontrôlable et les mages n'aiment pas cela en général. Ils aiment avoir le pouvoir sur leurs créations

"Mais je parle trop, je n'ai pas l'habitude. Tu cisèle la glace avec art dit-on, saurais-tu créer une fleur de glace ? Un lys par exemple ?"

L'exercice n'est pas si complexe qu'il en a l'air, créer une forme, même complexe, ne demande que de la concentration et un peu d'imagination. Je l'ai vue faire bien mieux, mais elle était alors sous le coups d'émotions fortes et puissantes. Ce n'est pas le cas ici et maintenant, elle est calme il me semble et de ce fait elle aura peut être plus de mal à convoquer sa magie, elle a passé tant de temps à construire un mur autour d'elle pour laisser la magie à l'extérieur. Je ne sais pas si elle a pu entièrement le détruire ou si le travail est encore en cours. Avoir manqué tuer sa sœur une seconde fois et avoir créé une malédiction qui a failli détruire son royaume n'a pas du aider à la réconcilier avec sa magie, même si l'attitude de ses sujets après la fin de la malédiction semble avoir apaisé ses peurs.

Je termine ma tasse de thé et observe la jeune reine, jeune mais déterminée, je le devine dans son regard, généreuse également je l'ai appris en l'observant. Elle fera une grande Reine je n'en doute pas un instant, dès qu'elle cessera d'en douter elle-même. Elle n'a pas l'arrogance de la majorité des monarques. Quoique cela puisse venir avec l'âge, mais j'espère que sa relation avec sa soeur, si aimante, impétueuse et franche, l'aidera à garder les pieds sur terre. L'avenir nous le dira, pour l'instant je repose ma tasse vide et observe Elsa, attendant de voir la fleur qu'elle pourra créer.
code by Mandy




survolez l'image

En savoir plus sur moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Mer 23 Juil - 15:58


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Mes pensées sont des fleurs gelées.


Elsa était assise sur le banc et regarda la nouvelle venue, elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance, et elle ne pouvait pas nier avoir besoin d'aide pour gérer ses pouvoirs. Elle lui expliqua que la magie venait de la Terre, et qu'elle pouvait se servir de cette magie pour contrôler la glace, et la neige. Elle comprenait un peu, elle voyait cela comme un.... puits, où elle pouvait puiser de la magie. Comme on puisse de l'eau d'un puits. Mais est-ce qu'il y avait un fond ? Que pouvait-elle faire et ne pas faire? Le feu par exemple, lui était totalement inconnu, tout comme l'eau, ou même le pouvoir des arbres et de la végétation. Son pouvoir se limitait à la glace. Elle avait fait apparaitre une table avec des tasses de thé, Elsa prit un thé froid, de tout façon, il ne resta pas longtemps chaud quand elle prit la tasse entre ses mains, malgré la présence de ses gants. Mais le liquide ne gèle pas dans la tasse, c'était déjà un bon début. Elle sourit et but une gorgée, le thé froid, ce n'était pas mauvais.

Soudain un voile, un étrange brouillard qui enveloppait le jardin, et son invité lui expliqua que c'était de cette façon qu'elle voyait la magie. Elsa était toujours avec son histoire de puits, mais elle sentait que c'était bien plus que ça. L'important était-il de savoir, ou bien de pouvoir comprendre ses propres pouvoirs magiques. Elle pourrait sans doute passer toute une vie à essayer de savoir d'où venait la magie, mais ce n'était pas pour autant qu'elle parviendrait à contrôler sa magie. Quand elle avait fuit le palais, elle s'était senti si légère, libérée que tout avait paru si simple. Elle avait pu faire de la magie, sans même vraiment s'en rendre compte, il lui avait juste suffit de penser et de se laisser aller, de ne plus avoir peur. Puis devant le sacrifice de sa sœur, et l'amour qu'elle ressentait envers elle, malgré tout ce qu'elle avait fait, la jeune reine s'était là aussi sentit voler sur un nuage, et avait naturellement levée la malédiction. Mais maintenant, elle se sentait encore responsable de son royaume, et elle sentait à nouveau la crainte. Bien que différente, elle était toujours là. Cette impression de flotter avait disparue. Ellaria lui expliqua que la magie n'était pas "contrôlable" mais qu'elle devait la ressentir, comme un sixième sens, et c'était ce que la jeune reine en avait conclu mais elle ne savait comme puiser dans la puits pour la faire sortir, et lui faire faire ce qu'elle avait envie.

Ellaria lui dit que pouvoir créer la vie dans la neige, comme Olaf doté d'une volonté propre était trés rare. Elle se souvenait aussi du gros bonhomme dans son palais. Elsa ne savait pas du tout comment elle avait fait ça non plus. Elle avait agit dans le feu de l'action, dans Olaf c'était plutôt sa joie qu'elle avait donné alors que pour Guimauve, c'était plutôt sa volonté de vouloir protéger Anna. Et de la mettre loin d'elle en sécurité. Elsa regarda Olaf qui continuait de sentir les fleurs, oui, il était lui, dotée de sa propre conscience. Et cela impressionnait la jeune reine d'avoir pu en faire autant. Elle porta son regard à ses mains, tout venait de là. Ellaria lui proposa alors un exercice de faire apparaitre un fleur de Lys avec de la glace, grâce à son pouvoir.  Elsa enleva ses gants et essaya tout de suite, si elle prenait de le temps de réfléchir, elle allait prendre peur de ne pas réussir, elle avait trés peu confiance en elle. Mais quand on sait qu'une inattention de sa part, pouvait plonger tout un royaume sous la glace, ça n'aide pas.

Malheureusement le truc de glace qui sortit ne ressemblant pas du tout à une fleur de Lys, la jeune femme soupira, sans doute s'était-elle un peu trop précipiter. Elle posa son chef d’œuvre qui ressemblait à un étrange machin difforme, mais c'était la première fois qu'elle utilisait son pouvoir consciemment, alors peut-être un peu normal que cela ne soit pas une réussite du premier coup.
"Oui, ce n'est pas encore ça" fit Elsa un peu déçue par elle-même, mais rien que d'avoir fait apparaitre de la glace et lui avoir donné une forme même étrange lui faisait du bien, avec un peu de temps et d'entrainement, elle pourrait sans doute réussir à créer des centaines de lys glacé, elle avait bien réussir à construire une fleur de glace suspendu au plafond dans son palais de glace. La jeune reine n'y était pas retourné depuis qu'elle était revenu dans le château qui l'avait vu grandir, peut-être qu'une visite en ces lieux, l'aiderait à s’imprégner de leur magie.

Elle soupira et prit une gorgée de thé en observant son machin, elle eut un petit sourire, et se dit qu'elle allait le garder précieusement, car même déformé, même raté, c'était tout de même un acte magique dont elle ne se penser pas capable de réaliser.
"Je crois que je me suis un peu trop précipitée" expliqua-t-elle à Ellaria en levant les yeux vers elle, pour avoir une conclusion de sa part, une explication, ou un éventuel conseil pour essayer une seconde fois. Elle voulait réussir avant la fin de la journée, savoir qu'elle pouvait y arriver l'aiderait à comprendre qu'elle pouvait réussir et y arriver. Elle avait besoin de cela pour avoir confiance en elle, plus, elle y arriverait et plus elle aurait confiance et plus elle y arriverait et ainsi de suite. Mais il fallait une première fois. Et ce chef d’œuvre difforme était sa première fois.








Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Mar 12 Aoû - 12:04


avatar



∂6 Conte : Légendes Affricaines
Rubis : 155



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f38-ellaria



Explications
L

a fleur n'est pas très belle, en effet, mais c'est une création et c'est déjà plus qu'elle ne fait d'habitude. Elle a créé un palais merveilleux mais elle était sous le coup des émotions. De même pour Olaf ou le bonhomme de neige qui chassa sa sœur, ou encore pour le sort qui emprisonna Arendelle. Là elle avait pu appeler sa magie sans émotion particulière et c'était un bon début.

"La fleur importe peu, ce qui compte c'est que tu puisse appeler ta magie, si tu peux l'appeler tu peux aussi la réfréner, tu n'as donc plus à la craindre."

Je souris et prenant la fleur je crée un vase de glace dans lequel je la dépose avec précaution, elle n'est pas belle mais elle resplendit malgré tout, les objets auxquels se rattachent un souvenir, une émotion, ont cette lueur indéfinissable.

"Conserve la, en mémoire de la première fois où tu as utilisé tes pouvoirs sciemment, c'est un grand pas".

J'esquisse un geste et l'air devant nous se trouble, une image apparait, celle de deux enfants jouant ensemble, celle d'Elsa manipulant sa magie sans même y penser. Les deux fillettes s'amusent et rient dans la neige, au cœur du palais.



L'image s'estompe bien avant qu'Elsa ne blesse Anna et je prends la parole :

"Quant tu étais enfants tu ignorais que ta magie était différente, elle faisait partie de toi et tu l'acceptais et la maitrisais pleinement. Autant que peut le faire une enfant en tout cas.C'est ce lien avec ta magie que tu dois retrouver, cette impression qu'elle et toi ne faites qu'un. Alors seulement tu pourras la maitriser."

J'observe Elsa, je sais que cette scène n'est pas la plus facile à revoir pour elle, je sais qu'elle se sent coupable, d'autant plus que la scène s'est répétée récemment et qu'elle a donc failli tuer sa soeur deux fois. Mais il est important qu'elle comprenne que ce n'était qu'un accident, un accident bête comme en ont des milliers d'enfants sans pouvoirs magiques, que ce n'est pas sa faute ni celle de la magie. Et je sais aussi que cela prendra du temps, guérir prend toujours du temps, la magie elle-même ne parvient pas à changer cela, elle peut accélérer la guérison essentielle, pour vous sauver la vie, mais vous mettrez tout de même du temps pour être à l'apogée de votre forme après cela. Et celui qui vous soigne vous offre une part de son temps de vie. C'est un don précieux que celui de la guérison. Ici toutefois mes capacités sont limitées, elle n'a pas besoin d'une magicienne mais d'une amie, de quelqu'un qui soit plus fin psychologue et plus empathique que moi, elle a besoin de sa sœur et de son peuple. Je ne sais pas guérir les âmes blessées, je me contente de laisser les blessures arriver et de savoir que l'équilibre en dépend.

code by Mandy




survolez l'image

En savoir plus sur moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Dim 24 Aoû - 15:44


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















Merci de votre aide.


Elsa regarda sa fleur, elle n'avait pas d'expression visible sur le visage. Ni sourire, ni mimique de colère, ou de tristesse. Le visage fermée, elle observait la fleur et écoutait les paroles de la femme en face d'elle, une autre magicienne du nom d'Ellaria, qui lui enseignait comment utiliser la magie, comment comprendre son pouvoir. Elle avait l'impression de comprendre ce qu'elle expliquait de lui dire. Quand elle était enfant, c'était simple de se servir de la magie, c'était comme courir ou chanter, cela faisait partit d'elle. Mais avec l'accident d'Anna, elle avait eu peur de la magie, et de ce qu'elle était capable de faire avec. Et cette peur était restée tant de temps, pendant une dizaines d'années, et aujourd'hui, ne plus vivre avec c'était étrange. C'était ce qu'elle souhaitait, et paradoxalement, elle ne pouvait vivre sans. Elle était devenue une compagne, comme la culpabilité d'avoir fait du mal à sa petite sœur. Aujourd'hui, Anna lui avait pardonné, et elle avait même sauvé tout le royaume, et elle-même, en lui faisant comprendre que l'amour était la clé de tout. Mais même si son cœur était rempli d'amour, la peur, était toujours là.

Elle regarda son enfance défilait devant ses yeux, regardait de cette façon, lui donnait l'impression que toute cette histoire était arrivé à quelqu'un d'autre, une histoire qu'on lui aurait raconté. Mais elle savait que c'était faux. Que tout cela était arrivé à elle, à Elsa, la Reine d'Arendelle qui peut commandé à la neige et à la glace.
"Je comprend tout à fait ce que tu veux dire. Quand j'étais enfant, c'était aussi simple que de marcher." fit Elsa en regardant ses mains, à nouveau caché sous ses gants. Dés qu'elle était revenue à Arendelle, enfin après avoir levé la malédiction, elle avait remis ses gants pour ne blesser personne, mais peut-être était-il temps de les enlever, et de pouvoir vivre d'une manière plus libre. Elsa se leva et regarda Olaf, elle avait après tout, réussit à créer une telle vie, elle pouvait sans doute faire bien plus pour son royaume. Elle ferma les yeux, elle avait après tout pour être heureuse, et pour être une bonne reine. Son peuple lui faisait confiance, sa sœur lui faisait confiance, elle n'avait donc plus à hésiter.
"Je dois retrouver confiance" dit-elle, car c'était après tout, la seule personne à ne pas voir confiance en elle, et cette personne, c'était elle-même. Elle devait donc prendre confiance, et ne plus avoir peur. Elle ôta ses gants, et regarda ses mains. C'était évidement plus facile à dire qu'à faire. Elle refit le même geste que durant son enfance, jouant avec ses mains pour créer une petite boule blanche, qu'elle lança des les cieux, et il se mit à neiger. Elle sourit, et se retourna vers Ellaria, satisfaite peut-être. Heureuse d'avoir pu accomplir une telle chose, elle respira profondément et leva la tête pour regarder la neige continuait de tomber doucement sur le sol. Elle pouvait réussir.








Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Sam 20 Sep - 15:07


avatar



∂6 Conte : Légendes Affricaines
Rubis : 155



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f38-ellaria



Explications
L

a neige commence à tomber en flocons aériens et je souris. Tout n'est pas fait, bien sur, mais Elsa commence à comprendre ce que ses parents n'ont pas su lui apprendre. Ce n'est pas de leur faute, je ne les blâme pas, il est difficile d'élever une enfant si différente, difficile d'expliquer ce que l'on ne comprend pas et difficile également de ne pas craindre ce que l'on ne comprend pas. Non pas qu'ils aient eu peur de leur fille, mais ils avaient peur de sa magie, pour eux les deux étaient dissociées et Elsa a grandi ainsi, dissociant la magie de sa personne, apprenant à la craindre et à l'ostraciser, tentant de l'enfermer.

"Les contes sont faux, Elsa, la magie n'est ni noire ni blanche, aucune magie n'est intrinsèquement mauvaise, c'est ce que nous faisons avec la magie qui compte, nos décisions, nos choix."

Certes la magie permet de tuer mais c'est la même magie qui permet de soigner, la seule chose qui diffère est l'intention que l'on met dans son sort. Nombreux sont ceux, même parmi les mages, qui s'attachent à différencier les magies, mais il n'en est qu'une, celle qui parcourt le monde, la magie n'a pas d'intention, elle n'est qu'une énergie que certains peuvent comprendre et que d'autres ne devinent même pas. La magie n'est pas plus mauvaise que le vent qui souffle en légère bise ou en ouragan furieux. Le vent qu'on apprivoise grâce au moulin ou que l'on craint quand il apporte l'orage. La magie fait partie de la nature.

"Ta magie est puissante et tu dois juste l'apprivoiser, la comprendre au lieu de la maîtriser, l'apprécier au lieu de la craindre. La suite viendra toute seule."

Je souris légèrement et ajoute :

"Tu sais faire tomber la neige, saurais-tu l'arrêter ?"

Je désigne le ciel du menton, faisant référence à ce qu'elle vient de créer. Ce n'est qu'un petit nuage tout mignon et la neige fond dès qu'elle touche mes cheveux mais je veux la voir apprendre à faire et défaire ses sorts, afin qu'elle puisse réellement apprécier sa magie sans avoir peur de la voir déborder. Elle va devoir dans les temps à venir oublier tout ce qu'elle sait de la magie pour apprendre la vérité, ce sera long et complexe, je veux qu'elle ait confiance en elle et en sa capacité à "réparer ses erreurs" si nécessaire, qu'elle ne se repose pas sur moi si jamais un sort tourne mal ou si un nuage lui échappe. Bien sur le cas échéant je serais là mais autant qu'elle se passe de moi, je ne peux être à ses cotés que quelques temps, ensuite le monde m'appellera ailleurs.
code by Mandy


(je pense qu'après le moment où tu défais le sort on devrait pouvoir clore, non ?)




survolez l'image

En savoir plus sur moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman? Dim 21 Sep - 15:55


avatar



∂6 Conte : La reine des Neiges
Rubis : 171



Voir le profil de l'utilisateur http://ouatrpg.forumactif.org/f63-elsa-d-arendelle
















La magie fait partie de moi.


Elsa observa la neige tombait et comprenait peu à peu les paroles d'Ellaria, elle savait qu'elle aurait sans doute encore beaucoup de chemin à parcourir, et qu'il serait semer d'embuches, mais tant qu'elle gardait ces paroles à l'esprit, ainsi que la foi, elle était sûre de pouvoir tout accomplir. Il fallait croire, évidemment la spécialiste dans la famille, c'était Anna, jamais elle n'avait cesser de croire en un avenir meilleur quand elles étaient enfants. Ou même en sa sœur, même quand celui-ci avait agit par crainte, et par incompréhension de sa magie. Ellaria lui demanda alors si elle était capable d'arrêter son sort, et que la neige cesse de tomber dans le jardin. Elsa sourit, pour cela, elle avait comprit le truc, il lui suffisait de panser à Anna, et l'amour qu'elle lui portait, et la magie cessait doucement dans un simple mouvement de la main de la part d'Elsa. Et effectivement, elle cessa de tomber, et la jeune Rine sourit à sa professeur, son mentor.  

Elsa se leva de son banc, et vit Olaf continuait de sentir les fleurs, il avait toujours au dessus de sa tête son petit nuage. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle soit capable de tant de choses sans s'en rendre vraiment compte. Dés qu'elle comprenait ce qu'elle avait fait, ou ce qu'elle pouvait encore faire, elle prenait un peu peur. Elle se retourna dans le but de trouver ses gants. Mais il fallait avancer et passer à autre chose. Elle entendit Anna l'appeler.
"Excuse-moi" fit-elle à Ellaria en rejoignant sa sœur. Elle se demandait ce que Anna pouvait lui bien lui vouloir, ou avait à lui dire. Il faut dire qu'elle ne s'était pas beaucoup montrer depuis son retour de la montagne du Nord. Et après avoir chasser Hans du Royaume. Elle savait toutefois que Anna et Kristoff vivaient le grand amour, et bizarrement, elle avait plus confiance en ce montagnard, qu'elle avait nommé livreur de glaçon officiel du Royaume, que ce Prince des iles du Sud.

La jeune Reine suivit sa sœur qui la conduisit dans la cour extérieur du château, le personnel du château, et d'autres habitants d'Arendelle étaient là. Anna lui dit qu'il voulait voir sa magie, et faire du patinage. Était-elle capable de faire une telle chose? Elle regarda tout le monde, il n'y avait plus de peur dans leurs yeux, et Elsa sourit. C'était sans doute sa sœur qui avait rendu sa possible.
"Vous êtes sûre?" fit Elsa avec un sourire, essayant de se montrer bienveillante envers son peuple. Ils se mirent à applaudir, la jeune reine prit une grande inspiration, et posa le pied par terre, et une patinoire apparut sous leur pied. Elle leva les bras pour geler les deux fontaines sur la place, puis elle se mit à faire tomber de la neige. Elle soupira et reprit son souffle, elle avait réussit. Elle se demandait si Ellaria pouvait la voir. Et tout le monde se mit à patiner, et la jeune Reine était heureuse.

Anna s'avança vers sa sœur avec difficulté, elle n'avait jamais été vraiment à l'aise sur la glace, mais elle aimait la neige, n'est-ce pas elle, qui voulait toujours faire un bonhomme de neige. Peut-être aurait-elle la chance de pouvoir faire un autre bonhomme de neige comme Olaf, bien que Olaf serait toujours Olaf. D'ailleurs il était non loin des filles. Anna confia à Elsa, qu'elle aimait voir les portes du château ouvert, et Elsa lui promit de qu'elles ne seraient plus jamais fermées. Aprés tout, elles étaient fermées pour protéger son secret, mais aujourd'hui, tout cela n'avait plus lieu d'être, vu que tout le monde savait.
"Nous ne les referons plus jamais" fit Elsa avec le sourire, elle se sentait vraiment heureuse, et libérée. Elle avait tout de même conscience qu'un long chemin l'attendait encore. Pour regagner la confiance de tous ces sujets, et aussi veiller enfin sur Anna comme il le faut. Soudain Kristoff et Svean arrivèrent, et Elsa sourit en se disant qu'elle n'était pas seule pour cela, lui aussi veillerait sur la jeune fille.

Elsa fit apparaitre des patins sous les pieds de sa sœur, pour qu'elle puisse glisser plus facilement. Cette dernière admira ses patins, mais déjà Elsa l'entrainait sur la glace, même si Anna protestait en disant qu'elle ne savait pas patiner. Il était tant qu'Elsa donne des cours de patinage à sa sœur, elle aurait sans doute dû le faire bien plus tôt. Mais les choses sont ceux qu'elles sont et aujourd'hui les deux sœurs peuvent être réunis dans un royaume prospère, et heureux. Elles avaient bien le droit à une fin heureuse toutes les deux, après tout ce qu'elles avaient vécu. Mais les ennuis approchaient vite sous la forme d'un nuage violet qui ramènerait bientôt des êtres venus d'un monde sans magie. Ou une ombre qui va bientôt se profiler parmi eux pour changer les gens, ou les Ogres qui attaqueront les frontières d'Arendelle. Mais tout cela n'arriverait que demain, aujourd'hui, elles pouvaient encore profiter de ce doux moment de félicité et de bonheur. Les ennuis arriveraient bien assez vite. Alors qu'elle patinait, Elsa leva les yeux vers le ciel et vit un oiseau volait, et sourit. Elle regarda parmi la foule pour voir si elle pouvait apercevoir Ellaria dans la foule. La jeune reine se dit qu'elle devrait peut-être retourner dans le parc, pour voir où se trouvait la femme qui lui avait redonner confiance. Sans elle, elle n'aurait sans doute pas pu accomplir une telle chose. Elle sourit, tenant toujours les mains de sa sœur, sans porter ses gants.






FIN POUR MOI!
Merci pour ce chouette RP!
!




Elsa, Reine d'Arendelle

"Quel pouvoir as-tu pour te battre contre l'hiver? ou contre moi?"
Fiche   - RPs - Liens - Evolution


Quatre Pommes par Rumple.
Une Pomme par Hadès
Deux Pommes par Hans
Une pomme de Kawa
Une pomme par Charlotte


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Do You Want To Build A Snowman?


Contenu sponsorisé











Revenir en haut Aller en bas

Do You Want To Build A Snowman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Do You Wanna Build A Snowman With Me ?
» Do you wanna build a snowman ? ft Linette
» scratch build : thunderbolt : W.I.P
» [Build HoH] Ritu Spike
» Build pour rk
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Once upon a Time :: We play games :: RPs terminés-